Voyager en Micronésie : Conseils aux voyageurs

En voyage en Micronésie ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Transport en Micronésie

Informations sur le transport en Micronésie.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Sécurité / info routière

Les axes principaux sont généralement en bon état, les routes secondaires sont mauvaises et parfois accessibles uniquement en 4x4. Il n’y a pas de trottoirs et les routes sont utilisées tant par les voitures que par les piétons.

La plupart des véhicules sont d’occasion et (très souvent) en mauvais état.

On roule à droite mais beaucoup de voitures sont importés du Japon avec le volant à droite, ce qui complique la conduite.

En dehors du centre urbain il n’y a pas d’éclairage sur les routes et il est donc conseillé de conduire uniquement pendant la journée.

La vitesse sur les îles est limitée à 50 kms/heure.


Sécurité / info aérienne

Il n’y a pas de liaisons aériennes directes de l’Europe vers la Micronésie.

La seule compagnie qui dessert la Micronésie est United Airlines avec des Boeing 737. Les pistes d’atterrissage sont courtes et il y a donc une limite pour le poids des bagages de chaque voyageur.

Une autre possibilité (très chère) est le voyage par hélicoptère (Hansen Helicopters, basé à Guam).


Sécurité / info navigation

Les quelques opérateurs locaux de petits hors-bord (plongée, surf) ne respectent généralement pas les normes normales de sécurité. Ces bateaux ne disposent pas de gilets de sauvetage ou autre équipement de secours.

Il faut tenir compte du danger de courants très forts dans les canaux entre les îles qui peuvent très rapidement entrainer très loin dans la mer tout plongeur, surfeur ou simple nageur. 

Une attention particulière est vivement recommandée pour éviter les munitions et mines non explosées de la deuxième guerre mondiale qui sont encore présentes dans les eaux territoriales, surtout aux alentours des îles de Yap et de Chuuk.


Sécurité /info ferroviaire et bus

Il n’existe pas de transports en commun en Micronésie et le voyageur devra s’adresser à des opérateurs indépendants de taxi (à commander d’avance sur place) et /ou louer une voiture (généralement via l’hôtel).