Voyager en Ouganda : Conseils aux voyageurs

En voyage en Ouganda ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Dernière mise à jour et COVID-19 en Ouganda

Dernières mises à jour et informations sur le COVID-19 en Ouganda.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Ebola

Les autorités sanitaires ougandaises ont déclaré une épidémie d'Ebola le 20 septembre 2022. Il s’agit de la variante soudanaise du virus Ebola. Des cas d’Ebola ont été confirmés dans sept districts ces dernières semaines. Dans ces districts, une vigilance accrue pour d’éventuelles infections à Ebola est fortement recommandée. Le risque de propagation aux districts voisins reste réel.

  • Le gouvernement ougandais interdit tout voyage à destination et en provenance des districts de Mubende et Kassanda, où se trouve l’épicentre de l’épidémie d’Ebola (lockdown). Dans ces deux districts, plusieurs dizaines de cas d’Ebola ont été détectés, entraînant plusieurs décès. Les touristes dans des véhicules identifiés (Tourist Vehicle, ce qui est courant en Ouganda depuis la pandémie de corona) sont autorisés à traverser ces deux districts sans s’arrêter.
     
  • Dans cinq autres districts (Jinja, Kampala, Kyegegwa, Masaka et Wakiso), le nombre d’infections reste faible. Les déplacements dans ces cinq districts sont autorisés par le gouvernement ougandais.

Voyages internationaux

L’aéroport international d’Entebbe, qui se trouve dans un des districts concernés (Wakiso), est ouvert.

En raison de l'épidémie d'Ebola, certains pays ont décidé de soumettre les voyageurs en provenance de l’Ouganda à un examen médical supplémentaire. Veuillez donc bien vous informer lorsque vous voyagez de l'Ouganda vers un pays tiers.

Prévention

L'Organisation Mondiale de la Santé travaille étroitement avec les autorités sanitaires ougandaises pour freiner la propagation du virus par des mesures de contrôle efficaces. Le centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) estime que le risque d’infection par le virus Ebola pour les citoyens de l’UE résidant ou voyageant en Ouganda est très faible, à condition que les mesures préventives recommandées du gouvernement ougandais et de l’Organisation mondiale de la santé soient respectées.

Les voyageurs doivent suivre les directives du gouvernement ougandais sur la prévention et la gestion de l’épidémie d’Ebola. L’Ebola est transmis par le contact direct avec du sang ou d’autres fluides corporels provenant de personnes infectées ou d’animaux sauvages. Les symptômes du virus incluent entre autres une forte fièvre, des douleurs musculaires, de la faiblesse, des maux de tête et une irritation de la gorge, parfois suivis dans une phase ultérieure de vomissements, de diarrhées et de saignements. Il n’existe pas de vaccin ou de traitement spécifique contre cette maladie. Actuellement, la maladie touche surtout la population locale et le personnel de santé.

De plus amples informations sont disponibles via le site Info-Ebola, le site de l’Organisation Mondiale de la Santé, et celui de l’Institut de Médecine Tropicale.

 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages non essentiels depuis la Belgique vers les pays en dehors de l’Union européenne sont vivement déconseillés aux voyageurs non vaccinés.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site info-coronavirus. 

Les voyageurs vers et depuis l’Ouganda qui sont complètement vaccinés ne doivent plus présenter un résultat de test PCR négatif.

Les voyageurs à partir de 6 ans qui ne sont que partiellement ou non vaccinés doivent être en mesure de présenter un résultat de test PCR négatif effectué moins de 72 heures avant le départ.

Les certificats de rétablissement Covid ne sont pas acceptés par le gouvernement ougandais comme alternative à un test PCR.

Le coronavirus est toujours présent en Ouganda, même si les taux d'infection, d'hospitalisation et de décès dus au virus sont relativement faibles. Les soins médicaux étant limités, la prévention et la vaccination sont donc très importantes.