Voyager en République démocratique du Congo : Conseils aux voyageurs

En voyage en République démocratique du Congo ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Transport en République démocratique du Congo

Informations sur le transport en République démocratique du Congo
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Sécurité/info routière

Le réseau routier est, à lexception de quelques axes principaux, fortement détérioré. Lusage des transports en commun de même que des taxis est à éviter. Il est possible de louer des voitures dans les grandes villes (de préférence avec chauffeur).

En-dehors des villes, un véhicule 4X4 est indispensable. De plus, il est recommandé de se déplacer par convoi de deux véhicules minimum et d’emmener des pièces de rechange ainsi que tout le matériel nécessaire avec soi, afin d’être autonome en cas de panne. Les déplacements la nuit sont à éviter.

Il est nécessaire d'être en possession d'une autorisation émise par la Direction Générale de Migration (DGM), par le Ministère de l'Intérieur, le Ministère de la Défense ou par le Ministère des Mines, si l'on désire se rendre dans des zones considérées comme stratégiques ou dans les zones d'exploitation minière.
 

Sécurité/info aérienne 

Plusieurs compagnies aériennes desservent la République Démocratique du Congo.

A partir de Kinshasa, il est possible de prendre un vol vers les destinations suivantes :

  • Bruxelles (Brussels Airlines)
  • Paris (Air France)
  • Istanbul (Turkish Airlines)
  • Casablanca (Royal Air Maroc)
  • Johannesburg (South African Airways)
  • Addis Abeba (Ethiopian Airways)
  • Abidjan (Air Côte d’Ivoire)
  • Nairobi (Kenyan Airways)
  • Afrique de l’Ouest (Asky Airlines)
  • Le Caire (Egypt Air)

A partir de Lubumbashi, des connexions sont possibles vers :

  • Addis Abeba
  • Johannesburg
  • Nairobi

A partir de Goma et de Kisangani, Ethiopian Airways a des connections directes sur Addis Abeba. A partir de Goma Jambo Jet a une connexion directe sur Nairobi.

Liaisons domestiques

Plusieurs compagnies privées assurent les liaisons aériennes intérieures entre les principales villes du pays par moyens et petits porteurs: Matadi, Lubumbashi, Mbuji Mayi, Kananga, Tshikapa, Mbandaka, Kikwit, Kisangani, Goma, Bukavu. Ces connexions sont parfois aléatoires et peuvent connaître des annulations ou des changements d’horaire de dernière minute. Hormis ce qui concerne les aéroports internationaux (Kinshasa, Goma, Kisangani et Lubumbashi), l’infrastructure aéroportuaire laisse à désirer. Les autorités aéroportuaires ne satisfont pas non plus aux normes internationales., L’ensemble des compagnies congolaises demeurent sur la liste noire de l’UE. 

Sécurité/info ferroviaire et bus 

Les transports ferroviaires et en bus sont à éviter. Des accidents de train et de bus surviennent de façon très régulière.

Sécurité/info navigation 

A plusieurs endroits dans le pays, le transport par bateau est possible mais est à déconseiller sauf si l’embarcation répond aux normes de sécurité. Des cas de chavirage surviennent régulièrement.

La liaison entre Kinshasa et Brazzaville est assurée tous les jours. Le dimanche, les frontières ferment à midi. Prévoyez suffisamment de temps pour les formalités douanières.

Depuis Kinshasa il est déconseillé de rejoindre Kisangani par bateau.

Dans les Kivu, il est facile de voyager par bateau entre Goma et Bukavu. Comptez de 2 à 7h, en fonction de la société de transport que vous avez choisie. Il n’est pas rare que des bateaux chavirent sur le lac Kivu. Il est donc conseillé de bien se renseigner sur la compagnie de transport avant d’embarquer et de choisir une compagnie avec une bonne réputation.