Voyager au Timor-Leste : conseils aux voyageurs

En voyage au Timor-Leste ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Santé et hygiène au Timor-Leste

Informations sur la santé et l’hygiène au Timor-Leste.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

COVID-19

À l'heure actuelle, il n'existe plus de restrictions de voyage liée au COVID, mais il est important d'être bien informé et préparé à voyager.

Lors de la préparation d'un voyage, il est donc essentiel de connaître les mesures applicables à la fois dans le pays de destination et dans les pays de transit.

Si vous tombez malade au cours d'un voyage, il est généralement conseillé de ne pas sortir tant que vous vous sentez malade. S'il s'agit d'un cas confirmé de COVID-19, soit par un autotest, soit par un diagnostic clinique de votre médecin généraliste, il est recommandé de rester dans votre logement et de vous isoler pour éviter toute propagation.

En cas de maladie, il est important de limiter la propagation du virus sur le plan social. Si vous devez sortir, il est fortement recommandé de rester à une distance d'au moins 1,5 mètre des autres. Portez un masque si vous rencontrez d'autres personnes, en particulier celles dont la santé est fragile et évitez les lieux très fréquentés.

 

Information générale

La qualité et la disponibilité de soins de santé au Timor Oriental sont limitées. Il est fortement conseillé de souscrire à une bonne assurance-maladie de voyage.

Vu le climat, buvez beaucoup d’eau et évitez la déshydratation. Ne buvez jamais de l’eau non embouteillée ou de l’eau qui n’a pas été bouillie ou traitée, et n’utilisez jamais de la glace qui n’est pas faite à base d’eau potable. Pour la même raison, soyez prudent avec la consommation de crème glacée.

Il est conseillé de manger des aliments bien cuits et des fruits seulement pelés.

Vous ne devez pas marcher pieds nus ou nager dans les rivières, les ruisseaux ou les lagunes, en raison du risque de transmission de maladies. Le contact avec des animaux domestiques (chiens, chats, porcs, porcs, oiseaux ou autres) doit être évité puisqu’ils constituent deséventuels transmetteurs de maladies.

 

Soins médicaux et médicaments

Voici quelques principaux hôpitaux et cliniques :

  • Dili:      
    • Hôpital national Guido Valadares. (00 670) 331 0541
    • Centre national d’ambulance du Timor Oriental (00 670) 3311044. Urgences: 110.
    • Stamford Clinic: (00 670) 3310141 / 3311209. Urgences: (00 670) 77721111.
    • Bairo Pite Clinic (00 670) 7723 8343
  • Baucau: Hôpital régional Eduardo Ximenes: (00 670) 78317661
  • Oecusse: Hôpital. (00 670) 2530027

Si vous prévoyez d'apporter des médicaments en vente libre ou sur ordonnance, vérifiez s'ils sont légaux au Timor Oriental en contactant l'ambassade de Timor Oriental à Bruxelles. Welcome — Embaixada de Timor-Leste Bruxelas ou via le site web du Ministère de Santé: Ministry of Health – Timor-Leste Customs Authority

Emportez suffisamment de médicaments légaux pour votre voyage et emportez-les dans leur emballage d'origine. Ayez sur vous une copie de votre ordonnance et une lettre de votre médecin indiquant le nom du médicament, la dose et la mention qu’il s’agit d’un usage personnel.

 

Risque eau potable

L'eau de robinet n'est pas potable au Timor Oriental. Utiliser exclusivement de l'eau en bouteille  et assurez-vous que le bouchon n'a pas été ouvert.

 

Vaccinations

Informez-vous sur cette page pour les vaccinations recommandées contre la fièvre typhoïde, les hépatites A et B et l’encéphalite japonaise, ainsi que les médicaments antipaludiques.

L’encéphalite japonaise est présente dans tout le pays.

 

Risques sanitaires particuliers

Le paludisme, la dengue et l’encéphalite japonaise sont causés par les piqûres de moustiques. Il est conseillé de porter des vêtements longs ou un répulsif sur les parties du corps exposées. Il est recommandé de dormir avec une moustiquaire et de répandre un insecticide dans la chambre environ deux heures avant le coucher.

Si vous avez de la fièvre,  prenez contact avec un médecin.

Malaria / Paludisme

Le risque de malaria est faible. Prenez néanmoins les mesures anti-moustiques du crépuscule à l’aube. Cliquez ici pour en savoir plus.

Dengue

La dengue est une infection virale transmise par les moustiques qui piquent surtout pendant la journée et en début de soirée. La dengue est endémique au Timor oriental et se manifeste principalement pendant la saison des pluies. Les symptômes sont une fièvre élevée, des douleurs musculaires et articulaires ainsi que des éruptions cutanées. A l’heure actuelle, il n'existe pas de vaccin. Etant donné que cette maladie est dangereuse et parfois mortelle, il est important de consulter immédiatement un médecin lors de la constatation des symptômes et de se protéger contre les moustiques, en utilisant un produit anti-moustiques contenant du DEET, en dormant sous une moustiquaire et en portant des vêtements longs. Contrairement à la malaria, la dengue survient aussi bien en ville qu'à la campagne. En savoir plus cliquez ici.

Chikungunya

La fièvre Chikungunya est une infection virale transmise par les moustiques qui piquent durant la journée (surtout au lever et au coucher du soleil) pendant la saison plus chaude (juin-septembre). Les symptômes sont une fièvre élevée, des douleurs musculaires et articulaires ainsi que des rougeurs de la peau. Les mesures de protection consistent à utiliser un produit anti-moustiques contenant du DEET, dormir sous une moustiquaire, porter des vêtements longs. Il n'existe ni de traitement spécifique, ni de vaccin. La Chikungunya survient dans les villes ainsi qu'à la campagne. En savoir plus cliquez ici.

Diarrhée du voyageur

La diarrhée est un problème fréquent lors d'un voyage en Timor Oriental. Même en voyageant dans de bonnes conditions, on n'y échappe pas toujours. Les mesures de prévention de la diarrhée des voyageurs, telles que le lavage des mains et la désinfection de l'eau potable, sont essentielles. Pour traiter la diarrhée, la prévention ou le traitement de la déshydratation est primordial. Des solutions salines spéciales, en vente dans les pharmacies, peuvent être utilisées pour prévenir la déshydratation. Il est préférable d'éviter les antidiarrhéiques vendus dans les pharmacies locales, qui sont généralement inefficaces, voire dangereux. À propos de la diarrhée du voyageur et des mesures pour la prévenir et, si nécessaire, la traiter correctement, cliquez ici.

Zika

Le virus Zika est transmis par le moustique Aedes Aegypti, qui pique surtout en journée. L'infection est le plus souvent asymptomatique mais les symptômes suivants peuvent se manifester: fièvre, maux de tête, éruptions cutanées, douleurs musculaires et articulaires, fatigue et yeux rouges. Il est recommandé aux voyageurs de se protéger contre les moustiques en utilisant un produit anti-moustiques contenant du DEET, en dormant sous une moustiquaire et en portant des vêtements longs.

Le virus est à l'origine de cas de microcéphalie chez le nourrisson. Il est dès lors recommandé aux femmes enceintes ou qui aspirent à l'être dans un futur proche de reporter leur voyage. Si celui-ci ne peut être postposé, nous les invitons à prendre contact avec leur médecin et à prendre toutes les précautions nécessaires afin de se protéger des piqûres de moustiques.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site de l’Organisation Mondiale de la Santé, du SPF Santé Publique ou de l’Institut de Médecine Tropicale.