Pays partenaires

Un aperçu des 14 pays partenaires de la coopération gouvernementale et des autres pays en développement qui bénéficient de l'aide belge. La coopération belge est de préférence active dans des secteurs où une expertise a été construite et où des résultats utiles ont été obtenus.

Ouganda

L'Ouganda est situé dans la région des Grands Lacs africains et abrite une source du Nil. La coopération belge au développement en Ouganda est mise en œuvre par différents canaux ; par la coopération gouvernementale, non gouvernementale, multilatérale et l'aide humanitaire. Voici un aperçu :
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

L'Ouganda est situé dans la région des Grands Lacs africains et fait partie du bassin du Nil.

L'Ouganda est un pays riche et multiethnique. Le gouvernement a défini des plans d’action pluriannuels, le ‘National Development Plan’ (NDP), visant à parvenir à une croissance durable, à devenir un pays moderne, prospère et à revenu intermédiaire. C’est le NDP III qui concrétise ces aspirations par des objectifs-clés pour la période en cours de 2020/2021 à 2024/2025.

Le pays est régulièrement confronté à d'immenses défis politiques, environnementaux et socio-économiques. L'instabilité régionale a entraîné un afflux massif de réfugiés qui rend l’Ouganda un des pays au monde qui accueille le plus de personnes déplacées. La croissance économique n'a pas été répartie de manière proportionnelle et l'accès à la terre, à l'éducation, aux soins de santé et aux installations sanitaires reste limité.

La faible productivité et l'augmentation des inégalités de revenus sont autant de facteurs qui menacent la capacité du pays à atteindre le statut de pays à revenu intermédiaire et retardent sa capacité à réaliser les principaux objectifs de développement durable stipulés dans la Vision de l'Ouganda pour 2040.

L'Ouganda est classé parmi les états fragiles.

Image
L'Ouganda sur une carte

© Shutterstock

La coopération belge au développement est mise en œuvre par différents canaux :

Coopération gouvernementale

La coopération gouvernementale belge au développement en Ouganda a pour objectif d'améliorer les conditions de vie de la population ougandaise, en instaurant des partenariats avec les institutions publiques du pays. Les programmes actuels comprennent des interventions dans les domaines suivants :

Éducation

Bien que l'accès à l'éducation ait progressé au cours des 15 dernières années, la qualité de l'enseignement reste insuffisante. La profession d'enseignant n'est pas très valorisée et les formations pour enseignants ne leur apportent pas tous les instruments nécessaires afin d’assumer leurs tâches. Le chômage est élevé, surtout chez les jeunes. 

En collaboration avec le ministère de l'Éducation et des Sports, la Belgique ambitionne de créer un cadre propice à la formation des futurs enseignants au sein des cinq National Teacher Colleges (NTC). Des travaux d’équipements en ICT, de rénovation et de (re)construction de facilités ont ainsi été conduits.  Une formation axée sur l’étudiant est offerte qui vise l’amélioration des méthodes d'enseignement et d'apprentissage. La Belgique travaille ainsi étroitement avec les autorités en charge pour l’élaboration, la mise en œuvre et l’amélioration d’une stratégie nationale de qualification, qui vise à renforcer l'employabilité des jeunes par une meilleure qualité d'enseignement et d'apprentissage, avec des compétences pratiques répondant aux besoins des futurs enseignants ainsi que leurs élèves. D’importantes synergies et complémentarités avec les ACNG (acteurs de la coopération non-gouvernementale) ont ainsi pu être montées à certains NTC.

Image
Une école en Ouganda

© Shutterstock

Santé

L’offre de services de santé ne répond souvent pas aux besoins des Ougandais. De nombreuses personnes n'ont toujours pas accès à des soins de santé de base et de qualité. Les centres de santé sont souvent sous-équipés et manquent de personnel.

En collaboration avec le ministère de la Santé, la Belgique renforce les services de santé et les soins de santé primaires au niveau local, dans les établissements publics, par le renforcement des capacités du personnel médical et un financement basé sur les résultats. Après documentation des services prestés par le centre de soins de santé, le mécanisme prévoit une recompensation financière qui sera alors réinvestie dans l’équipement et le fonctionnement du centre. Le programme a porté ses preuves à ce que l’autorité nationale a élargi le mécanisme à l’entièreté des installations de santé dans le pays. On a pu également constater un changement de comportement auprès de la population qui vient recourir plus régulièrement aux services offerts.  

Image
Des hommes récoltent du thé en Ouganda

© Shutterstock

Coopération non gouvernementale

Les Organisations de la société civile (OSC) jouent un rôle important en Ouganda et sont reconnues comme des partenaires incontournables.

Les acteurs belges de la coopération non gouvernementale actifs en Ouganda travaillent en collaboration avec la société civile locale. Leur cibles stratégiques actuelles visent les objectifs suivants :

  • Objectif stratégique 1 : Éducation

Contribuer à la mise en place d'un système éducatif inclusif, équitable, de qualité et pertinent, qui prévient l'abandon scolaire précoce (décrochage) et transmet aux jeunes Ougandais les connaissances, les compétences et les attitudes dont ils ont besoin pour s'épanouir dans le monde du travail.

  • Objectif stratégique 2 : Santé

Améliorer la santé et le bien-être des plus vulnérables en augmentant l'accès à des services de santé complets, inclusifs et réactifs, y compris les premiers soins communautaires et des services de transfusion sanguine sûrs.

  • Objectif stratégique 3 : Droits humains, gouvernance et justice

Soutenir les défenseurs des droits, la société civile et la population vulnérable en Ouganda afin de promouvoir, respecter et protéger les droits humains, améliorer l'accès à la justice et contribuer à la résolution pacifique des conflits.

  • Objectif stratégique 4 : Systèmes agricoles et alimentaires durables

Contribuer à la mise en place de systèmes alimentaires durables, fondés sur un modèle d'agriculture familiale, respectueux de l'environnement et favorisant la participation des femmes et des jeunes, afin de contribuer ainsi à une société plus inclusive.

  • Objectif stratégique 5 : Entrepreneuriat et emploi des jeunes

Contribuer à la création de moyens de subsistance durables, de possibilités de croissance et de marchés résilients pour les entrepreneurs moins privilégiés en Ouganda.

  • Objectif stratégique 6 : Genre, âge et inclusion

Détecter des systèmes d'exclusion et de discrimination structurels, d’inégalités et vulnérabilités, afin de promouvoir la participation active et significative de tous, y compris des plus marginalisés, dans l'objectif de ne laisser personne de côté.

  • Objectif stratégique 7 : Culture

Renforcer l'industrie culturelle et créative en Ouganda

Image
Des enfants en train de courir

© Shutterstock

Coopération multilatérale

Pour atteindre ses objectifs en matière de développement, la Belgique, conjointement avec d'autres donateurs tels que l'Union européenne et la Banque mondiale, participe à des programmes multilatéraux dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'environnement, de l'aide humanitaire et de la gouvernance (élections, justice).

Dans le cadre de la coopération multilatérale, la Belgique applique le principe du core funding qui consiste à apporter une contribution aux ressources générales des organisations multilatérales partenaires.

Aide humanitaire

Dans les contextes fragiles, les différentes crises humanitaires et politiques justifiant une aide humanitaire durent de plus en plus longtemps. Dans de telles situations, il est important de sauver des vies, mais aussi de promouvoir l'autonomie en se concentrant sur des projets qui font le lien entre l'aide structurelle, l'aide humanitaire et la consolidation de la paix.