Thèmes

Un aperçu des différents thèmes sur lesquels se concentre la Coopération belge au développement. La Coopération belge au développement préfère intervenir dans des secteurs où une expertise a été développée et où des résultats utiles ont été obtenus.

Migration et développement

La migration et le développement sont intrinsèquement liés. Ces deux concepts s'influencent mutuellement, tant positivement que négativement.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

La migration peut avant tout contribuer au développement personnel des migrants et de leurs familles. Les migrants espèrent augmenter leurs chances de trouver un emploi, un revenu stable ou un logement décent, ou de créer des opportunités permettant la scolarisation de leurs enfants ou l'accès à des soins de santé de qualité.

La plupart des migrants conservent également des liens étroits avec leur pays ou leur région d'origine et soutiennent leur famille ou leur communauté grâce au transfert de ressources financières, de connaissances et de compétences, de technologies, d'approches innovantes et de culture.

Pour de nombreuses familles de migrants dans les pays d'origine, cette situation crée des opportunités de développement ou les rend plus résistantes aux événements urgents ou inattendus. Par ailleurs, les pays où les migrants s'installent ou transitent peuvent aussi connaître un impact positif sur leur développement. Les migrants comblent souvent les pénuries de main d’œuvre et contribuent à l'activité économique d'un pays ou à sa diversité.

Image
Un groupe de migrants

© Shutterstock

Impact des migrations sur le développement

Toutefois, cet impact positif de la migration sur le développement n'est pas garanti. Il convient de mettre en place certaines conditions préalables importantes pour que les migrations ne créent pas d'inégalités ou ne les exacerbent pas, entravant ainsi le développement.

Les restrictions à la mobilité, à l'accès à un travail décent ou à des services de base tels que l'éducation ou les soins de santé ont un impact négatif sur les possibilités de développement des migrants. En outre, les migrants qui sont contraints de quitter leur patrie sous la pression de la violence ou de causes naturelles doivent être protégés et leurs droits fondamentaux garantis.

Enfin, le développement influence également la migration. Les opportunités et les possibilités de développement créent l'espace et les moyens requis pour poser un choix libre et conscient de migrer, tandis que les causes ou les conséquences d'un manque de développement peuvent forcer les gens à migrer ou empêcher toute migration.

Lien entre migration et développement et les objectifs en matière de développement durable

La corrélation entre la migration et le développement est reconnue au niveau international. Les objectifs en matière de développement durable reconnaissent largement la contribution positive des migrants au développement durable et à la croissance inclusive, indiquant clairement que l'obtention de résultats pour la plupart des autres objectifs est influencée par la prise en compte de la migration et en dépend.

La question de la migration et de la mobilité est donc présente de manière transversale dans de nombreux ODD. En outre, un objectif spécifique (ODD 10.7) appelle à rendre possible la migration et la mobilité des personnes de manière ordonnée, sûre, régulière et responsable, notamment par la mise en œuvre de politiques migratoires planifiées et bien maîtrisées.

C'est également la base du Pacte mondial des migrations sûres, ordonnées et régulières (Pacte des Nations Unies pour les migrations) adopté en décembre 2018 par 152 pays dont la Belgique. Le Pacte fournit un cadre pour harmoniser et orienter une approche globale et la coopération internationale en matière de migration.

Contribution de la coopération belge au développement

La coopération belge au développement veut également contribuer à accroître le potentiel de la migration pour le développement durable et a défini sa vision et ses objectifs à cette fin dans une note stratégique.

De concert avec l'agence belge de développement Enabel, les acteurs non gouvernementaux belges, l'Union européenne et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), la Coopération belge au développement travaille sur divers aspects de la migration et du développement.

Il existe des actions spécifiques dans les pays en développement qui se concentrent sur la bonne gestion de la migration, la migration de travail, la protection des droits des migrants et leur accès aux services et équipements de base, et la sensibilisation au lien entre migration et développement (également en Belgique).

En outre, la Coopération belge au développement s'engage également à adopter une approche continue et à long terme des causes profondes de la migration irrégulière et forcée en créant de meilleures opportunités de développement dans les pays en développement, afin que les migrants potentiels ne soient pas forcés de migrer mais puissent opérer un choix conscient et libre. Le cas échéant, la Coopération belge au développement tient également compte de l'impact potentiel de la migration sur les résultats du développement dans d'autres secteurs.

Enfin, la Coopération belge au développement contribue à la recherche de solutions globales au niveau international et européen en participant activement aux dialogues internationaux et régionaux sur la migration et le développement.