Fonds pour l'environnement mondial

 

Le Fonds pour l'environnement mondial (FEM) a été créé en 1994 en tant que mécanisme financier indépendant destiné à accorder des subsides et des prêts à conditions favorables afin de couvrir les surcoûts des mesures poursuivant la protection de l’environnement mondial et la promotion du développement durable. Six « Focal Areas » ont été définis : le changement climatique, la biodiversité, les eaux internationales, la dégradation des sols, la protection de la couche d’ozone et les polluants organiques persistants.

Les ressources financières du FEM sont reconstituées tous les quatre ans. La cinquième période de reconstitution est actuellement en cours. Les négociations sur la cinquième reconstitution des ressources du FEM (FEM-5) se sont clôturées en mai 2010 et ont débouché sur une importante augmentation de la somme totale. Cette augmentation des moyens du FEM était nécessaire à la suite des différents accords internationaux conclus récemment. En effet, le FEM fonctionne en tant que mécanisme central de financement pour l’opérationnalisation des objectifs d’une série de grandes conventions environnementales : la Convention sur les changements climatiques, la Convention sur la diversité biologique, la Convention sur la lutte contre la désertification et la Convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants.

La Belgique a alloué une contribution de 78 millions d’euros à la cinquième reconstitution des ressources du FEM (juillet 2010-juin 2014).

En savoir plus : www.gefweb.org