Education au développement

 

En 2005, le Conseil de l'Union européenne, les représentants des gouvernements des États membres de l'Union européenne, la Commission européenne et le Parlement européen ont adopté une déclaration conjointe sur le développement (intitulée "Le consensus européen pour le développement").

Le texte du "Consensus européen pour le développement: le rôle de la sensibilisation et de l’éducation au développement" est disponible dans toutes les langues officielles de l’Union européenne. Il se fonde sur la déclaration suivante : "L'UE attachera une attention particulière à l'éducation au développement et à la sensibilisation des citoyens de l'UE". Le consensus européen pour le développement dresse les grands axes d'élaboration d'une stratégie aux niveaux local, régional, national et européen.

 Consensus européen pour le développement : le rôle de la sensibilisation et de l'éducation au développement (PDF, 187.95 Ko)

Notre mission dans ce domaine est dès lors double. Il s’agit d’une part de stimuler la compréhension et la prise de positions éclairées par les citoyens belges par rapport aux enjeux internationaux et à la problématique du développement et d’autre part, de favoriser le développement d’attitudes et de comportements individuels et collectifs en faveur d’un monde plus juste et plus solidaire. Cette mission est fixée dans une note de stratégie, approuvée par le Ministre de la Coopération début 2012. Afin de la réaliser, la Coopération belge au Développement fait appel à des acteurs compétents de terrain et cofinance de nombreux projets et programmes d’éducation au développement qu’ils mettent en œuvre.

La DGD sensibilise le citoyen quant à l’importance de la coopération au développement, à l’interdépendance entre le Nord et le Sud et à des valeurs comme la solidarité internationale avec des programmes propres ou ceux de partenaires.

Pour en savoir plus sur les opportunités de financement en matière d’éducation au développement, cliquez ici.


Programmes propres

Annoncer la Couleur/Kleur Bekennen est un programme éducatif destiné à promouvoir et à soutenir une formation et une citoyenneté mondiales pour les jeunes. Annoncer la couleur/Kleur Bekennen aide e.a. les enseignants et les formateurs de jeunes à acquérir une vision critique (compétences, valeurs et attitudes) des processus de la globalisation et des problèmes du développement.

L'exécution de ce programme éducatif a été confiée à la coopération technique belge (CTB) qui coordonne des partenaires opérationnels tels que les provinces et des organisations éducatives.

En savoir plus : Site Internet Annoncer la couleur


Education au développement par des tiers

Soutien de la société civile

Il y a beaucoup de personnes et d’organisations impliquées dans des actions de coopération au développement. Elles s’engagent pour que les questions de développement mondiales soient mieux prises en compte. Partageant les mêmes valeurs que la DGD, elles sont donc d’une grande aide pour permettre au plus grand nombre de Belges d’avoir accès à l’éducation au développement. Elles peuvent bénéficier de l'aide financière de la DGD pour ce faire.

Parmi ces organisations, les ONG constituent des partenaires importants. Celles qui sont agréées ont accès à des cofinancements pluriannuels pour mettre en œuvre des projets ou des programmes d’éducation au développement. L’octroi des agréments et les cofinancements font l’objet d’une réglementation spécifique actuellement en cours de révision.

Par ailleurs, il existe des organisations qui ne sont pas spécialisées dans la coopération au développement mais possèdent néanmoins une dimension et déploient des activités plus ponctuelles pouvant contribuer à une meilleure compréhension des défis et des interdépendances entre le Nord et le Sud. La DGD soutient donc certaines de leurs activités pour autant qu’elles satisfassent à un certain nombre de conditions et de critères.

Appel à projets


Médias et secteur audiovisuel

Le secteur de l’audiovisuel offre aussi des supports à la mission d’éducation au développement de la DGD. Celle-ci peut assurer une aide à la production de films ou de documentaires et de programmes de TV et ou radio qui abordent les relations Nord-Sud ou une certaine problématique du développement. Pour obtenir un cofinancement, ces projets doivent également satisfaire à une série de conditions et de critères.

Détails sur les conditions de financement (vade-mecum)


Autres partenariats

Dans le cadre de collaborations structurelles avec la Coopération belge, certains partenaires tels que des institutions scientifiques et musées développent également des programmes de sensibilisation du public sur des thèmes très spécifiques. Ainsi le Musée de l’Afrique centrale offre un vaste programme d’activités éducatives sur l’Afrique avec le soutien financier de la Coopération.

 
Baromètre belge de la citoyenneté mondiale

L’Education au développement est une des composantes de l’éducation à la citoyenneté mondiale (ECM) dont l’objectif général est de concourir à un monde plus juste et solidaire empreint des valeurs démocratiques. L’Education au développement a comme spécificité de mettre en exergue les relations « Nord/Sud ». Les autres composantes de l’ECM sont l’éducation à l’environnement, à l’égalité hommes-femmes, à l’interculturalité, etc.

Les valeurs, connaissances et comportements d’un citoyen du monde favorisent et se fondent sur le respect des droits de l’homme, la justice sociale, la diversité, la durabilité environnementale, l’égalité hommes-femmes… partout dans le monde et à l’égard de chaque individu.

La DGD a souhaité mener une enquête auprès du grand public résidant en Belgique pour évaluer quels sont les comportements conscients ou inconscients, favorables ou non à la citoyenneté mondiale et pour identifier les valeurs et connaissances du citoyen en lien avec cette thématique.

Un baromètre a été réalisé par l’entreprise Dedicated en questionnant 2000 personnes en novembre 2015. L’enquête a évalué prioritairement les comportements de l’individu dans sa vie quotidienne, en ciblant différents thèmes qui ont un lien direct avec un comportement « citoyen du monde » (par ex. environnement, participation citoyenne, volontariat, diversité). Les motivations et les éventuels freins pour certains de ces comportements ont ensuite été analysé. Finalement, les valeurs ou les connaissances du sondé en lien avec la citoyenneté mondiale ont été examinées.

Le baromètre est destiné à être réalisé régulièrement. La DGD pourra alors mieux cibler ses publics et mieux coordonner ses différents outils.