Les actions de contrôle interne et de gestion des risques

 

Ces dernières années, dans le cadre de la modernisation de l’administration, une attention croissante a été accordée à la bonne gouvernance et à une gestion plus efficiente des moyens. Ces principes ont notamment été définis et transcris dans plusieurs arrêtés royaux dont l’arrêté royal du 17 août 2007, relatif au système de contrôle interne  dans certains services du pouvoir exécutif fédéral.

Sensible à ces valeurs et soucieuse de l’utilisation optimale des fonds publics, la DGD s’est engagée pleinement dans cette voie en intégrant dans sa dernière réforme structurelle, un service dédié à la gestion des risques et à la maîtrise de l’organisation (= contrôle interne).

La gestion des risques et la maîtrise de l’organisation ont pour but de développer des outils de gestion dans toutes nos activités de manière à ce que nous puissions réaliser nos objectifs avec le plus d’efficience possible. De tels outils de gestion sont par exemple : l’amélioration des processus, la description des procédures, la formation du personnel, l’utilisation des templates et de checklists, la formulation correcte d’objectifs, etc.

La maîtrise de l’organisation bénéficie donc à l’organisation en général, puisqu’elle fonctionnera mieux désormais, de même qu’à ses collaborateurs qui pourront en retirer les avantages dans leur travail quotidien ainsi qu’aux partenaires et bénéficiaires de l’aide rendue ainsi plus efficiente.