Sénégal

Carte et drapeau Sénégal

Capitale : Dakar
Indicateur du développement humain (2013) : 154/187 pays
Espérance de vie à la naissance : 59,6 ans
Profil pays HDI (PNUD) :  http://hdr.undp.org/fr/countries


Depuis son indépendance en 1960, le Sénégal est une république stable qui a connu la succession de trois présidents démocratiquement élus. La coopération entre la Belgique et le Sénégal a débuté le 1er juillet 1968.

La croissance annuelle oscille entre 2 et 5% (3,9% en 2012), ce qui est toutefois insuffisant pour réduire drastiquement la pauvreté et pour pallier à la croissance démographique. Le Sénégal s’est doté en 2005 d’une Stratégie de Croissance Accélérée (SCA) avec pour but de faire du Sénégal un pays émergent en atteignant une croissance de l’ordre de 7 à 8%. Ces objectifs n’ont hélas jamais été atteints. Malgré l’augmentation des revenus de l’Etat ces dernières années, ils demeurent insuffisants pour faire face aux dépenses. Près de la moitié (46,7%) de la population vit sous le seuil de pauvreté national (Banque mondiale, 2011) et 20% de la population vit en situation d’insécurité alimentaire.

La région du « bassin arachidier » (Kaolack, Kaffrine, Diourbel et Fatick), où sont concentrées les activités de la Coopération belge au Sénégal, est l’une des plus touchées par la pauvreté. Depuis 2009, la Coopération belge est également présente dans la région adjacente de Thiès. La Belgique et le Sénégal ont signé un Programme Indicatif de Coopération portant sur un montant de 52,5 millions d'euros pour la période 2010-2013. En s’alignant sur les priorités définies par le Gouvernement sénégalais, notre pays concentre son aide sur deux secteurs prioritaires : l'hydraulique et l'assainissement rural d'une part, les soins de santé d'autre part. Les thèmes transversaux dans lesquels la coopération belge s’investit au Sénégal sont le genre, les droits de l'enfant et l'environnement/le changement climatique.


L’eau et l’assainissement rural

Le Sénégal a développé un programme en matière d'eau potable et d'assainissement: le Programme national Eau Potable et Assainissement pour le Millénaire (PEPAM). Son objectif est d’atteindre un taux de couverture en eau potable en milieu rural de 82% et de 63% pour l’assainissement d’ici 2015.

Notre action dans le bassin arachidier s’inscrit dans ce programme. La Belgique vise l’amélioration quantitative et qualitative des services d’eau potable et d’assainissement fournis aux populations rurales de manière durable et dans une approche de gestion intégrée des ressources en eau. Par ailleurs, notre programme comprend également la réalisation de bassins de rétention et de forages pour l’augmentation de la production (sylviculture-agriculture-élevage).


Soins de santé

Depuis 1975, la Belgique appuie le secteur de la santé de base au Sénégal. Le programme de santé belgo-sénégalais, qui touche la population rurale des 5 régions de concentration, intègre trois composantes complémentaires: un appui à la gouvernance sanitaire du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale ; un appui à l’offre de soins afin de garantir à la population des services de qualité ; et un appui à la demande de soins en professionnalisant la Couverture Maladie afin que la population bénéficie d’un accès équitable à ces services.


Et encore

La Belgique contribue à un programme de lutte contre les changements climatiques, mis en œuvre par le PNUD, dans la région de Fatick et à un programme de formation et d’insertion professionnelle, mis en œuvre par la Coopération luxembourgeoise. Par ailleurs, elle octroie des bourses visant à renforcer les capacités des institutions sénégalaises partenaires.


Plus d'infos


La représentation belge

Site pays Sénégal