Organisations syndicales

Depuis 2002, la Coopération belge subsidie les programmes de coopération syndicale initiés par l'Institut d'Education ouvrière internationale (IEOI), l'Institut de Formation syndicale internationale (IFSI) et le Mouvement pour la Solidarité Internationale (MSI).

Une convention signée le 6 juin 2007 avec les 3 Organisations syndicales belges fixent le champ d’action de cette coopération, à savoir:

  • Assurer le développement d’organisations syndicales indépendantes, libres et démocratiques.
  • Renforcer d’un point de vue institutionnel, structurel et fonctionnel, les organisations syndicales présentes dans un ou plusieurs pays partenaires  tant aux niveaux national que local.
  • Appuyer les organisations syndicales régionales présentes dans plusieurs pays partenaires dont les organisations nationales ont été ou sont renforcées par l’asbl.
  • Renforcer le dialogue social entre les pouvoirs publics, le patronat et les syndicats locaux.
  • Assurer la promotion et la défense des droits et des intérêts de populations laborieuses frappées par la pauvreté.
  • Faire progresser la justice sociale comme composante de la démocratisation de la société.
  • Assurer l’appropriation des actions par les partenaires en vue d’un développement durable dans le cadre d’un partenariat.
  • Sensibiliser les travailleurs et leurs organisations en Belgique et dans le Sud aux actions de coopération et de solidarité internationale menées par les organisations signataires de la présente Convention.

Ces objectifs pourront être atteints par:

  1. Un soutien aux initiatives de création et de développement d’organisations syndicales dans les  pays partenaires ainsi que d’un cadre favorable à leur existence et à leur action.
  2. Un soutien aux initiatives de formation syndicale dans le cadre de plans d'action nationaux.
  3. Un soutien à l'action des instances et des secrétariats syndicaux des pays partenaires en matière d’organisation, de fonctionnement et d’action.
  4. Un soutien aux initiatives syndicales pour la défense et la promotion des droits syndicaux dans les pays partenaires ainsi qu’en matière économique et sociale.
  5. Un soutien à la formation internationale des cadres syndicaux des pays partenaires dans tous les domaines.
  6. Un renforcement de l'action multilatérale des mouvements syndicaux (régional, subrégional, international, sectoriel et interprofessionnel) des pays partenaires.
  7. L'échange d'expériences acquises par des missions d'étude, des échanges de responsables, de missions d'observation, de séminaires, colloques et stages aussi bien au niveau bilatéral que multilatéral, tant dans le Nord que dans le Sud.
  8. Des missions d'assistance technique fournie par des experts du Nord en fonction de la réalisation des objectifs et actions programmés.
  9. Des actions de sensibilisation et de mobilisation visant à informer et conscientiser les travailleurs belges et l'opinion publique belge sur les enjeux de la solidarité internationale en la matière.