Universités

La coopération universitaire indirecte

La coopération universitaire indirecte est régie par six conventions (1 générale et 5 spécifiques) conclues entre l'État belge et les universités francophones, représentées par le CIUF (Conseil Interuniversitaire de la Communauté française), et entre l'État belge et les universités flamandes, représentées par le VLIR (Vlaamse Interuniversitaire Raad). Ces conventions s'accompagnent de plans quinquennaux, qui déterminent les objectifs et les moyens prévus pour la coopération universitaire.


Conventions spécifiques (ou les différents instruments de travail de la coopération universitaire)

a. Convention spécifique sur les frais de formation

Il s'agit des coûts entraînés par la formation dans une université belge des étudiants originaires des pays en développement.

b. Convention spécifique sur les Actions Nord

Il s'agit de toutes les activités de coopération au développement principalement organisées dans des universités belges, à savoir :

  • recherche en appui à la politique,
  • programmes de formation (cours et stages internationaux) et congrès internationaux,
  • voyages d'étude des étudiants universitaires dans les pays partenaires,
  • subside de fonctionnement du VLIR et du CIUF.

Le CIUF et le VLIR doivent présenter chaque année un programme précisant la partie réservée à chaque type d'action.

c. Convention spécifique sur les initiatives propres des universités

Il s'agit de projets d’une durée maximale de cinq ans qui visent à renforcer la capacité d'enseignement et de recherche dans le Sud, accordant une attention particulière aux projets de recherche stratégiques. Il doit s'agir de véritables projets de développement pour le pays partenaire.

d. Convention spécifique sur la coopération universitaire institutionnelle

Cette forme de coopération a pour objectif de renforcer la capacité d'enseignement et de recherche ainsi que la capacité administrative d'un nombre (limité) d'institutions dans le Sud.

e. Convention spécifique sur les bourses

Cette convention confie au CIUF et au VLIR la gestion du programme des bourses d'études et des stages. Ces bourses sont attribuées dans le cadre des cours et des stages internationaux.

Il est à noter que les différentes conventions qui organisent la coopération universitaire seront actualisées prochainement pour :

  • renforcer l’approche programmatique et par là même, la prévisibilité pour les Universités du sud, des financements accordés;
  • intégrer, là où c’est possible, les principes de la Déclaration de Paris;
  • harmoniser les différents canaux d’octroi de bourses d’études par la coopération belge.

Site Internet