Financement des exportations (Finexpo)

Finexpo est un comité interministériel d’avis qui est géré par la Direction de l’aide financière à l’exportation (B2) au sein du Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement et par l’Administration des Questions financières internationales et européennes du Service Public Fédéral Finances.

Types d’aide (liée, déliée et l’instrument commercial)

Les instruments d'aide contribuent au financement concessionnel des opérations d'exportation envisagées. La concessionnalité signifie que les acheteurs publics des pays en développement ne sont pas tenus de rembourser le montant total du prêt aux conditions du marché. Finexpo permet à l'acheteur de bénéficier de délais de remboursement plus longs, de taux d'intérêt plus bas et/ou d'un don.

Il existe deux catégories d’instruments : les instruments concessionnels et l’instrument commercial.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Les instruments concessionnels (aide liée et aide déliée)

En fonction de leur RNB/hab les pays sont éligibles soit à l’aide liée, soit à l’aide déliée soit inéligibles à l’aide concessionnelle. Afin de voir de quel type d’aide un pays peut bénéficier cliquer ici.

L'aide liée de Finexpo

Dans ce cadre, Finexpo accorde des crédits à l'exportation ou intervient dans les conditions de financement à des "conditions avantageuses", pour autant qu'il s'agisse d'exportateurs belges.

Les exportateurs belges peuvent demander une aide liée au moyen :

  • d’un prêt d’Etat à Etat ;
  • d’un crédit mixte, c'est-à-dire un prêt d'État à État lié associé à un crédit commercial ;
  • d’un don pur ;
  • d’une bonification d'intérêts avec ou sans don complémentaire ;
  • d’un don pour l'assistance technique ;
  • de l’instrument pour produit innovant d’une PME ;
  • de l’instrument Energie renouvelable pour PME.

L’aide déliée de Finexpo

Finexpo soutient également les pays les moins avancés (PMA) et les pays lourdement endettés (PPTE) sous la forme d'une aide non liée. Le seul instrument disponible pour ce type d’aide est le Prêt d’Etat à Etat délié.

Dans le cas d'une aide non liée, (contrairement à l’aide liée) il ne doit  pas nécessairement s’agir d'exportateurs belges.

L’instrument commercial

Les exportateurs peuvent demander une stabilisation d’intérêts sur un crédit commercial. La stabilisation d’intérêts garantit un taux d'intérêt fixe pendant toute la durée du financement du projet, c'est-à-dire la période de prélèvement et la période de remboursement. Cet instrument est valable pour tout pays d'exportation, à condition que le risque du pays en question puisse être assuré via Credendo.

Contact

Eric Strauwen
eric.strauwen@diplobel.fed.be

Joeri Colson
joeri.colson@diplobel.fed.be

Fabien Michaux
fabien.michaux@diplobel.fed.be

Hilde Van Den Houten - SPF Finances (pour les prêts d’État à État)
hilde.vandenhouten@minfin.fed.be

Laura Muls - SPF Finances (pour les prêts d’État à État)
laura.muls@minfin.fed.be