Banque des règlements internationaux

 

La Banque des règlements internationaux (BRI) est une organisation internationale qui promeut la coopération entre les grandes banques centrales, lesquelles en sont les actionnaires et forment son Conseil d’administration. Elle sert également de banque pour les banques centrales.

La BRI est la plus ancienne institution financière internationale. Elle a été fondée en 1930 dans le cadre du plan Young, réglant les modalités des réparations de guerre imposées à l'Allemagne par le Traité de Versailles. Suite à la disparition précoce de cette mission, la BRI s’est concentrée sur la coopération entre Banque centrales.

L’assemblée générale annuelle, qui rassemble les 55 Banques centrales actionnaires, se réunit une fois par an. Le Conseil d’administration est composé de 17 membres.

La BRI exerce aujourd’hui quatre fonctions principales:

  • Forum pour les Banques centrales 
  • Contrepartie des Banques centrales dans leurs opérations financières
  • Centre de recherche sur les questions économiques et monétaires
  • Agent ou mandataire dans certaines opérations financières internationales.

La BRI héberge un certain nombre de comités ou d’organisations indépendantes qui produisent des recommandations à l’attention des Etats sur les standards à mettre en place dans le domaine financier. Ces recommandations doivent le plus souvent être traduites en droit national avant de devenir applicables. Le Comité de Bâle sur la supervision bancaire de la BRI fait par exemple autorité pour ses recommandations en matière de normes d’adéquation des fonds propres (Accord de Bâle I de 1988 – remplacé en 2004 par l’accord de Bâle II). Ces normes sont aujourd’hui d’application dans plus d’une centaine de pays.

Les autres comités qui dépendent de la BRI sont le "Committee on the Global Financial System" et le "Committee on Payment and Settlement Systems" (CPSS).

La BRI héberge par ailleurs le secrétariat de plusieurs organisations indépendantes: