Buja Tour 2021 : une randonnée cycliste agréable et détendue à Bujumbura

Plus de 160 amateurs enthousiastes ont participé à une randonnée cycliste dans les rues de Bujumbura (Burundi), organisée par notre ambassade sur place. Le gouvernement burundais a également apporté son plein soutien à l'événement.

  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le
Image
Cyclistes lors d'un tour à vélo dans les rues de Bujumbura (Burundi)

© Ambabel Bujumbura

La Belgique est un pays riche en cyclistes et en coureurs, c'est clair. Il n'est pas surprenant que notre ambassade au Burundi ait eu l'idée d'organiser un véritable parcours cycliste au sein de la capitale (économique) Bujumbura : Buja Tour 2021. Non seulement parce que le vélo est un passe-temps agréable, mais aussi parce que les Nations Unies (ONU) désirent promouvoir le vélo. En 2018, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 3 juin Journée mondiale de la bicyclette.

En effet, la bicyclette peut contribuer de diverses manières aux Objectifs de Développement durable des Nations Unies. « Le vélo est un moyen de transport simple, accessible, propre et respectueux de l'environnement", affirme l'ONU. La pratique du vélo contribue à assainir l'air et à réduire les embouteillages, et elle rend l'éducation, les soins de santé et les autres services sociaux plus accessibles aux plus vulnérables. »

Parcours dégagé

Le 6 juin 2021, notre ambassade a organisé pour la première fois un parcours à vélo de 27 km à travers Bujumbura, qui était ouvert à tous. Elle a pu compter sur de nombreux partenaires de bonne volonté, et non des moindres : l'administration communale et la police de Bujumbura, la fédération burundaise de cyclisme, la Croix-Rouge burundaise et un certain nombre de sponsors. Pour augmenter l'accessibilité, 2 taxis-vélos pouvaient participer gratuitement, dont l'un conduit par une femme. Les taxis-vélos sont généralement conduits par des hommes.

Finalement, plus de 160 amateurs se sont présentés, pour la plupart des Burundais et parmi lesquels notamment de nombreuses femmes. L'ambiance était très agréable, détendue et festive. Une boisson en cours de route et un repas léger à l'arrivée étaient inclus dans les frais d'inscription.

Les participants ont particulièrement apprécié la facilité de circuler sur les routes de leur capitale, complètement libérées des véhicules motorisés. La police avait en effet fermé les voies empruntées. En raison du succès rencontré, notre ambassade prévoit d'organiser à nouveau cet événement l'année prochaine. Il est possible qu'elle trouve des sponsors supplémentaires, ce qui permettra de réduire encore les frais de participation déjà démocratiques.

L'événement a également été remarquable à un autre égard. Les relations entre la Belgique et le Burundi s’étaient quelque peu dégradées ces dernières années. L'enthousiasme avec lequel le gouvernement burundais a soutenu le Buja Tour montre qu'il souhaite resserrer les liens. Mission accomplie !