Expo 2020 à Dubaï : les prouesses technologiques et durables dans le désert

Notre pays a fait forte impression à l'exposition universelle de Dubaï grâce à un pavillon élégant et remarquable. De nombreuses entreprises belges ont pu y nouer des contacts intéressants. Le SPF Affaires étrangères a également contribué au succès de la présence belge.

  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le
Image
Pavillon belge

Le pavillon belge au crépuscule. © Nizar Bredan

Des dizaines de pavillons, tous plus clinquants les uns que les autres, sont sortis de terre en quelques années dans un petit coin de désert de plus de 4 km² à Dubaï - un des émirats des Émirats arabes unis (EAU). Tel est le cadre de la 35e exposition universelle, la première dans un pays arabe. Le pays hôte et les pays participants ainsi que les organisations internationales pourront y mettre leurs atouts en valeur du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022.

Les expositions précédentes nous ont laissé plusieurs bâtiments emblématiques. La toute première exposition universelle de 1851 - à la veille de la 2e révolution industrielle - a donné naissance au Crystal Palace à Londres, qui a malheureusement disparu par la suite. La tour Eiffel est un vestige de l'exposition universelle de Paris de 1889.

Plus près de chez nous, l'Atomium de Bruxelles a été la pièce maîtresse de l'Expo 58, qui a fait entrer la Belgique dans l'ère de la modernité. Construit pour être immédiatement démonté après l'expo, il reste à ce jour un symbole national. Fait amusant : la conférence de presse sur la participation de la Belgique à l'Expo 2020 de Dubaï s'est tenue dans une des sphères de l'Atomium.

Image
Signes d'information sur Nafi Thiam, Frank De Winne et Eddy Merckx

Panneaux d'information sur Nafi Thiam et Frank De Winne à l'entrée du pavillon belge. En arrière-plan : panneau d'information sur Eddy Merckx. © Nizar Bredan

Green Arch

Dubaï a choisi comme thème « Connecting Minds, Creating the Future » (Connecter les esprits, façonner l'avenir). Le site de l'exposition est scindé en trois zones, une pour chaque sous-thème : opportunité (libérer le potentiel), mobilité (créer des connexions plus intelligentes et meilleures) et durabilité (vivre en équilibre avec le monde qui nous entoure).

La zone consacrée à la mobilité, longeant l'avenue principale, comprend une construction accueillante et imposante, conçue comme une arche en bois ornée de verdure luxuriante le long des murs : la « Green Arch » ou l'Arche verte. Des panneaux d'information installés à l'entrée et représentant Nafi Thiam et Eddy Merckx, notamment, trahissent la belgitude du pavillon. Les personnages de dessins animés belges n'ont pas davantage été oubliés.

Image
Bar du pavillon belge

Le bar confortable du pavillon belge. © Nizar Bredan

En termes de street food, le visiteur peut déguster des frites, des gaufres et du chocolat belges. Un restaurant belge couvert et offrant une superbe vue sur le site de l'exposition a pris ses quartiers dans le pavillon et, sur le toit, le visiteur peut s'installer sur une magnifique terrasse avec un bar et un salon.

Mais le pavillon va au-delà des clichés. Ainsi, les jeunes et les moins jeunes peuvent visiter une exposition interactive axée sur la mobilité durable. Les 3 régions belges sont représentées avec leurs propres technologies modernes. Enfin, le centre d'affaires - qui peut accueillir 150 personnes - permet aux hommes d'affaires d'organiser tous types d'événements.

Cet élégant bâtiment a été construit par la société belge BESIX, en collaboration avec les bureaux d'architectes Assar et Vincent Callebaut. BESIX est actif à Dubaï depuis 1965 et a joué un rôle majeur dans la transformation d'un coin peu peuplé de l'Arabie en l'endroit à l'allure futuriste qu'il est aujourd'hui.

Toutefois, pas moins de 92 entreprises belges ont contribué à la réalisation de l'Arche verte, dont des vendeurs de souvenirs et des chocolatiers. En effet, vous jouissez immédiatement d'une longueur d'avance en qualité de « Officiel supplier of the Belgian Pavillon » (fournisseur officiel du Pavillon belge).

Remote video URL

La Belgique participe toujours

Depuis 1995, l'exposition universelle n'est organisée que tous les 5 ans. Et cela est bien nécessaire. En effet, la participation d'un pays nécessite des années de préparation. Ainsi, le gouvernement belge a décidé dès 2016 - juste après la précédente expo à Milan en 2015 - que notre pays serait également de la partie à l'Expo 2020 de Dubaï.

L'élaboration pratique de notre participation est gérée par l'organisme fédéral BelExpo, qui dépend de M. Pierre-Yves Dermagne, le ministre fédéral de l'Économie. Le SPF Affaires étrangères participe également aux nombreuses réunions préparatoires - avec les régions et autres. Notre ambassade sur place - dans la capitale Abu Dhabi - met son réseau à disposition et est chargée d'accueillir les ministres belges pendant l'expo.

Depuis 170 ans que les expositions universelles sont organisées, la Belgique n'a jamais manqué à l'appel. En effet, une exposition universelle est le cadre idéal pour se présenter au monde entier. Dans le cadre de l'Expo 2020 de Dubaï, la Belgique pourra attirer le regard des touristes, notamment de la région du Golfe, d'Asie et d'Afrique, grâce à son magnifique pavillon.

Une exposition universelle offre également une occasion unique pour les dignitaires belges de rencontrer de nombreuses personnalités sur place. Mais avant tout, une exposition universelle est un événement commercial. Les plusieurs dizaines d'entreprises belges qui se rendent à Dubaï pour y nouer des contacts en témoignent.

Les relations commerciales étant avant tout une matière régionale, le pavillon belge organise, outre diverses missions commerciales, une semaine flamande, bruxelloise et wallonne spécialement destinée aux hommes d'affaires. Une journée belge (5 février 2022) sera également organisée.

Image
Personnages de dessins animés belges

Des personnages de dessins animés belges guident le visiteur dans le monde de la mobilité durable. © Nizar Bredan

Un pays ambitieux à fort potentiel

Dubaï même - et par extension les EAU - est également un lieu extrêmement intéressant pour les entreprises belges. En effet, le pays offre un potentiel énorme. Étant donné qu'il souhaite se libérer de sa dépendance au pétrole - s'élevant encore à 30 % aujourd'hui -, il œuvre assidûment à la diversification de son économie. Et les hommes d'affaires belges sont heureux de pouvoir en profiter.

Les ambitions ne sont pas insignifiantes. À l'horizon 2040, Dubaï veut s'imposer comme « la meilleure ville du monde pour travailler et vivre ». Et les Émirats arabes unis veulent devenir le meilleur pays du monde à l'horizon 2071, date de leur centenaire. À cette fin, le pays se tourne vers des secteurs autres que le tourisme, l'immobilier futuriste et le commerce international. La société de 2071 doit être fondée sur le bonheur et le bien-être, l'excellence de l'éducation et des soins de santé, et une économie diversifiée des connaissances faisant une large place à la science et à la technologie. Dubaï cible des transports publics très accessibles et de nombreux espaces verts.

Les entreprises belges ont beaucoup à offrir dans tous ces domaines. Songeons aux grands travaux portuaires et infrastructurels, aux énergies renouvelables, à l'alimentation, à l'espace, à la santé, à tous types de technologies de pointe et bien plus encore.

La présence de la Belgique à l'Expo 2020 de Dubaï est donc plus que justifiée. L'événement étant organisé un an plus tard que prévu en raison de la pandémie de coronavirus, il coïncide avec le 50e anniversaire des relations diplomatiques entre la Belgique et les EAU (voir encadré). Pour notre ambassade à Abu Dhabi et le SPF Affaires étrangères, il s'agit d'une opportunité supplémentaire de renforcer les relations avec le pays.

Image
Des panneaux solaires sur le toit du pavillon belge

Grâce aux panneaux solaires installés sur le toit, le pavillon belge produit plus d'énergie qu'il n'en consomme. © Nizar Bredan

Démontable

La durabilité ne peut simplement être un mot à la mode. Dès lors, Dubaï souhaite utiliser au moins 80 % des bâtiments présents sur le site de l'expo et les convertir en un centre scientifique. Le pavillon belge produit non seulement plus d'énergie qu'il n'en consomme, mais il peut également être entièrement démonté. Il peut donc être reconstruit à l'identique dans un autre endroit. BESIX y avait déjà veillé avec le pavillon belge à l'Expo de Milan (2015), qui a été remonté sur la citadelle de Namur. On ne sait pas encore ce qu'il adviendra exactement du pavillon actuel.

En bref, les expositions universelles sont à la mode. Elles offrent aux pays une occasion unique de mettre en exergue leurs atouts technologiques et innovants, et de nouer des contacts commerciaux. Les résultats obtenus par la Belgique sont déjà excellents. Notre pavillon est systématiquement classé parmi les 10 plus belles réalisations de l'Expo 2020 de Dubaï. En termes de durabilité également, l'Arche verte passe le test avec brio.

50 ans de relations diplomatiques avec les EAU

Le 2 décembre 1971, six – plus tard sept - émirats de la péninsule arabique se sont réunis pour former les Émirats arabes unis (EAU). Objectif : être plus fort sur la scène internationale après l'effondrement du protectorat britannique. Dubaï et Abu Dhabi sont les émirats les plus connus au niveau international.

Dès le 8 décembre 1971 - six jours seulement après l'indépendance - notre pays a reconnu les EAU. Depuis lors, nous entretenons de très bonnes relations et les EAU sont notre principal partenaire commercial dans le monde arabe. En 2020, notre pays a exporté pour 2,5 milliards d'euros de marchandises vers les EAU, principalement des diamants, des produits chimiques et des machines et équipements. Les relations dans le secteur des services sont également intenses.

De plus, les EAU comptent la plus grande communauté belge de la région du Golfe, avec plus de 3 600 Belges enregistrés. Des entreprises telles que BESIX - déjà présente dans le pays depuis 1965 - et les entreprises de dragage De Nul et Deme ont joué un rôle majeur dans la transformation d'un coin peu peuplé de l'Arabie en l'endroit à l'allure futuriste qu'il est aujourd'hui. La Belgique coopère également dans le domaine de l'espace et des soins de santé.

Le 50e anniversaire de nos relations diplomatiques et l'Expo 2020 de Dubaï seront l'occasion pour notre pays de renforcer les liens et d'accroître la visibilité de nos relations. À partir du mois de novembre, divers événements seront organisés dans ce cadre par l'ambassade ou avec son soutien.

Par ailleurs, les EAU sont également un allié diplomatique dans plusieurs domaines. Ainsi, les Émirats arabes unis sont très actifs dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme. Les Émirats arabes unis montrent également la voie à suivre dans le Golfe en matière de lutte contre le changement climatique. Ils revêtent une importance logistique particulière, non seulement pour les organisations humanitaires internationales, mais aussi pour les entreprises pharmaceutiques belges. Récemment, les EAU ont apporté un soutien substantiel dans le cadre de l'évacuation des Belges et des ayants droit de Kaboul.

L'échange de connaissances et d'expertise est au cœur de nos relations. Notre pays continuera à œuvrer au renforcement de nos relations bilatérales et de nos efforts conjoints pour promouvoir un ordre mondial stable et le multilatéralisme.

Image
Logo 50 jaar diplomatieke relaties tussen België en de Verenigde Arabische Emiraten