Les menstruations doivent devenir une source de fierté

  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le
Image
Photo de Kosmopads

© BPF

Dans le monde, des millions de femmes n'ont pas les moyens d'acheter des serviettes hygiéniques. En outre, elles reçoivent souvent une éducation insuffisante sur l'hygiène menstruelle et ne disposent pas de toilettes propres ni même de la possibilité de se laver les mains. Tout cela peut causer de graves problèmes.

En effet, en utilisant des serviettes non hygiéniques, comme des chiffons, les femmes peuvent contracter des infections. S'absenter de l'école ou du travail pendant quelques jours chaque mois les désavantage. Et la honte d'un processus biologique normal peut aussi les gêner mentalement.

Image
SDG 5 et 12

KosmoPads confortables

Cette « pauvreté menstruelle » est un problème clairement sous-estimé qui mérite une attention beaucoup plus grande. En Afrique subsaharienne, elle empêche une fille sur dix d'aller à l'école. Et dans un pays comme le Rwanda, ce sont même 18 % des filles et des femmes qui doivent s'absenter de l'école ou du travail parce qu'elles n'ont pas les moyens d'acheter des serviettes hygiéniques. Cela entraîne une perte annuelle de PIB de 215 dollars par femme.

L’égalité des genres est une priorité absolue pour la Belgique. C’est pourquoi notre pays soutient l'entreprise rwandaise Kosmotive pour éradiquer le problème À cette fin, elle a développé des serviettes hygiéniques réutilisables et écologiques appelées KosmoPads. Les KosmoPads respirent et sont confortables à porter, super absorbants et relativement peu coûteux puisqu'ils durent 2 ans.

Après ces 2 ans, ils seront collectés et recyclés. Cela constitue un énorme avantage par rapport aux habituelles serviettes hygiéniques jetables qui contiennent souvent des produits chimiques et polluent l'environnement (plages...) encore plus que les sacs en plastique. En outre, Kosmotive tirera son énergie de panneaux solaires.

Image
Kosmotive team

L'équipe de Kosmotive avec quelques bénéficiaires contentes. © BPF

Plus de 1,6 million de filles défavorisées

Dans un premier temps, Kosmotive prévoit de recruter 100 femmes pour fabriquer 1 632 480 KosmoPads d'ici la fin 2023. La commercialisation se fera par l'intermédiaire des ONG et des entreprises, et directement aux clients. Le chiffre de plus de 1,6 million n'a pas été choisi par hasard. En effet, cela correspond au nombre de filles défavorisées au Rwanda qui ne peuvent pas acheter de serviettes hygiéniques. L'entreprise vise également les femmes aisées qui préféreront les KosmoPads écologiques aux serviettes jetables afin de préserver la planète et leur porte-monnaie.

Kosmotive souhaite également y associer une campagne dans les médias et auprès des communautés pour briser le tabou des menstruations. Trop souvent encore, les femmes en période de menstruation sont exclues de certaines activités. Le cycle menstruel devrait simplement devenir un marqueur vital de la santé. Au lieu d'être honteuses, les menstruations devraient devenir une source de fierté et de force. Les garçons doivent également être des alliés.

En moins de dix ans, l'entreprise entend étendre son initiative à l'ensemble du Rwanda, de l'Afrique et même du monde. Les KosmoPads contribuent de manière significative à plusieurs objectifs de développement durable (ODD). Notamment l'ODD3 (santé et bien-être), l'ODD4 (éducation solide), l'ODD5 (égalité des sexes), l'ODD8 (travail décent et croissance économique) et l'ODD12 (consommation et production responsables).

La contribution belge de 200 000 € a été accordée dans le cadre du Business Partnership Facility (voir encadré).

Business Partnership Facility

Le Business Partnership Facility (BPF) est une initiative de la Coopération belge au Développement visant à soutenir les entreprises des pays en développement qui contribuent aux Objectifs de développement durable (ODD).

Les projets soutenus sont tous des initiatives commerciales économiquement viables ayant un impact social et/ou environnemental clair, comme la création d'emplois, l'augmentation des revenus des personnes défavorisées, la protection de l'environnement, etc.

La gestion opérationnelle du BPF est confiée à la Fondation Roi Baudouin. Vous pouvez trouver les nombreuses initiatives soutenues entre-temps sur le site web du BPF.

Le BPF dispose de 12 millions d'euros pour la période allant de 2019 à la fin de 2023. Les projets recevront entre 50 000 et 200 000 euros, pour un maximum de 50 % de l'investissement.