Notre poste à Zagreb prospecte des entreprises en Croatie

  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le
Image
L'ambassadeur Nicolaas Buyck se penche sur le placage

L'ambassadeur Nicolaas Buyck écoute avec intérêt l'explication du placage au salon belge Decospan. © Ambabel Zagreb

Entre autres visites, des membres du personnel de notre ambassade ont pris la direction de AD Plastik, une entreprise croate spécialisée dans la fabrication de pièces détachées pour voitures. AD Plastik est présente presque partout, sauf en Belgique. Nous pouvons pourtant nous targuer d’une industrie automobile performante. Au cours de cette visite, nos collègues de Zagreb ont su susciter un intérêt pour les constructeurs automobiles belges. AD Plastik pourrait donc bientôt prendre contact avec eux.

Une autre entreprise, Klimaoprema, fabrique notamment des « salles blanches » stériles et exemptes de poussière ainsi que des « hottes à flux laminaire » permettant de travailler dans un environnement stérile. Comme cette firme témoigne de l’intérêt pour la Belgique, à la pointe dans le domaine pharmaceutique, notre ambassade a cherché à mieux connaître ses intentions. Le savoir-faire de Klimaoprema constituerait en effet un atout évident pour notre secteur pharmaceutique.

Plusieurs entreprises belges ont elles aussi eu l’honneur d’une visite. C’est le cas de la branche croate de Decospan, producteur de bois de placage et important fournisseur d’Ikea entre autres. Notre ambassade a également visité la firme belge EMPWR, leader mondial sur le marché des barres protéinées, qui possède un important site de production en Croatie.

Des visites très utiles

De telles visites d’entreprises sont très utiles. Elles permettent en effet d’apprendre à mieux connaître les principales entreprises du territoire sur lequel l’ambassade exerce sa compétence. C’est en même temps l’occasion de les encourager à établir des liens avec le monde entrepreneurial belge, à l’instar de la visite concluante à AD Plastik. De plus, notre poste informe les entreprises croates sur la législation belge.

Les entreprises belges présentes sur place profitent elles aussi du réseau de l’ambassade. Lors des visites à Decospan et EMPWR, par exemple, la délégation belge en a non seulement appris plus sur ces deux entreprises, mais elle a également découvert quelles difficultés elles rencontrent dans leurs activités économiques. L’ambassade pourra dès lors porter ces difficultés à l’attention des autorités locales au cours de prochains échanges. Notre poste est ainsi venu en aide à l’entreprise Belgian Gourmet, qui a ouvert une toute nouvelle usine de production de chocolat en Croatie.

Image
L'ambassadeur Nicolaas Buyck regarde une salle stérile

Visite de l'entreprise croate Klimaoprema qui produit des « salles blanches » stériles. © Ambabel Zagreb

En collaboration avec les régions

Dans le cadre de sa diplomatie économique, l’ambassade collabore étroitement avec les régions. En Belgique, ce sont principalement les régions qui ont pour mission de soutenir le commerce extérieur et d’attirer les investissements. À cette fin, chacune dispose de sa propre agence, à savoir FIT (région flamande), Hub.brussels (région de Bruxelles-Capitale) et AWEX (région wallonne). Dans les pays les plus importants, ces agences disposent d’attachés commerciaux.

Cependant, l’apport de notre ambassade reste indéniable pour ce qui est d’attirer les investissements. Le personnel de l’ambassade et les attachés commerciaux des régions se complètent parfaitement. D’un côté, l’attaché commercial connaît mieux les rouages des entreprises, belges comme locales. D’un autre côté, les portes s’ouvrent plus facilement devant un ambassadeur.

Sur le terrain, la collaboration entre nos ambassades et les attachés commerciaux des régions est très fluide. Notre poste à Zagreb a l’habitude de se renseigner en premier lieu auprès de la représentation commerciale des régions sur les entreprises qu’il serait intéressant de contacter. Quand une visite est planifiée, les attachés commerciaux sont immanquablement conviés à y participer. Il est très rare qu’ils déclinent l’invitation.

En comparaison à d’autres pays, les relations économiques entre la Belgique et la Croatie sont assez peu développées, bien qu’elles présentent un vrai potentiel. Raison de plus d’investir davantage dans la diplomatie économique. Depuis la pandémie de coronavirus et la guerre en Ukraine, les entreprises belges manifestent un intérêt grandissant pour la Croatie. Elles sont visiblement à la recherche d’autres marchés, plus proches et plus sûrs. Ce sont donc de nombreuses entreprises auxquelles notre ambassade, en collaboration avec les régions, pourra apporter son aide.