Liberté d’expression, y compris la liberté de la presse

 

Le droit à la liberté d’expression est un droit fondamental, garanti par la Constitution belge ainsi que par diverses dispositions des traités relatifs aux droits humains, dont l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, l’article 19 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques et l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme. Ce droit comprend la liberté d’avoir sa propre opinion et de rechercher, recevoir et communiquer des informations par quelque moyen d’expression que ce soit et sans ingérence. La liberté d’opinion et la liberté d’expression sont étroitement liées à d’autres droits humains, notamment le droit au respect de la vie privée, la liberté de réunion et d’association, et la liberté de religion ou conviction. Ce droit constitue l’une des pierres angulaires de toute société démocratique.

Les journalistes qui peuvent exercer leur métier en toute sécurité et indépendance constituent un maillon essentiel du bon fonctionnement d’une démocratie ouverte. Outre un rôle d’information, ils ont également une fonction de contrôle et de dénonciation des abus dans la société.

Les journalistes ne peuvent remplir leur rôle que s’ils travaillent en toute indépendance, dans un environnement respectueux de la liberté d’expression, y compris la liberté d’information et la liberté de la presse. Le Classement mondial de la liberté de la presse de Reporters Sans Frontières donne une indication de la mesure dans laquelle les journalistes peuvent travailler dans des conditions de sécurité.

Dans le cadre des Nations Unies, la Belgique soutient des initiatives au sein du Conseil des Droits de l’Homme et de la Troisième Commission de l’Assemblée générale qui promeuvent la sécurité des journalistes. Le Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité doit y contribuer.

La Belgique soutient également le mandat du Rapporteur spécial pour la promotion et la protection de la liberté d’opinion et de la liberté d’expression, notamment à travers notre participation aux dialogues interactifs avec cet expert indépendant.

Enfin, la Belgique soutient la politique de l’UE, qui a développé des lignes directrices en matière de liberté d’expression, tant en ligne que hors ligne. À travers ces lignes directrices, l’UE réaffirme sa résolution à promouvoir, dans le cadre de sa politique extérieure en matière de droits humains, la liberté d’opinion et la liberté d’expression comme un droit qui doit pouvoir être exercé partout et par tous, sur la base des principes d’égalité, de non-discrimination et d’universalité.