Lutte contre le racisme et la discrimination

 

Lutte contre le racisme

 

La Belgique accorde une grande importance à la lutte contre le racisme et dispose d’un cadre légal vaste au service de la lutte contre le racisme comprenant, entre autres, la loi du 30 juillet 1981 tendant à réprimer certains actes inspirés par le racisme ou la xénophobie et la loi du 10 mai 2007 tendant à lutter contre certaines formes de discrimination. Notre pays a ratifié la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale (7 août 1975) et promeut activement la ratification et la mise en œuvre de cette convention.

La Belgique, qui occupait la présidence de l’UE, a joué un rôle crucial en 2001 durant la troisième Conférence mondiale contre le racisme à Durban, posant les jalons de l’adoption de la Déclaration et du Programme d’action de Durban pour la lutte contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée.

La Belgique soutient le mandat du Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée, notamment à travers notre participation aux dialogues interactifs avec cet expert indépendant.

Au sein du Conseil des Droits de l’Homme et de la Troisième Commission de l’Assemblée générale, la Belgique, dans le contexte de l’UE, assume un rôle particulier lorsque le thème du racisme y est abordé.

Par ailleurs, la Belgique contribue à la mise en œuvre des lignes directrices de l’UE en matière de non-discrimination dans les interventions extérieures.

Dans le cadre du Conseil de l’Europe et de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, la Belgique prend activement part aux activités axées sur la lutte contre le racisme.