OSCE

 
Présentation

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a pour vocation d’assurer la sécurité d'une région géographique s'étendant de Vancouver à Vladivostok. Elle regroupe 56 Etats participants d’Amérique du Nord jusqu’à l’Asie centrale en passant par l’Europe. Reconnue en tant qu'accord régional au sens du Chapitre VIII de la Charte des Nations Unies, l'OSCE est un instrument d’alerte précoce, de prévention des conflits, de gestion des crises et de relèvement post-conflit. Tel que son nom l’indique, l’objectif de cette organisation internationale est d’assurer la sécurité à travers la méthode de la coopération. Elle aborde la sécurité suivant une approche globale (« comprehensive security ») à trois dimensions :

1. la dimension politico-militaire : les activités liées à la première dimension s’articulent autour des matières de police, le contrôle des armes, la gestion des frontières, la lutte contre le terrorisme, la prévention des conflits et la réforme militaire. 

2. la dimension économique et environnementale : La prospérité économique étant essentielle à la stabilité, l'OSCE se concentre sur la promotion d'un milieu économique sain dans ses états participants, travaillant dans des domaines comme: le lutte contre le blanchiment de capitaux et contre le financement du terrorisme, la promotion d'une bonne gouvernance, l'appui au développement et à la sécurité du transport, l'assistance à la gestion de la migration, la promotion de la gestion intégrée des ressources d'eau, l'appui à l'élimination de déchets dangereux, la mise en œuvre de l'Initiative pour l'Environnement et la Sécurité (ENVSEC), la promotion et l'appui au dialogue pour la sécurité de l'énergie.

3. la dimension humaine : Dans le cadre de la troisième dimension, l’OSCE encourage le processus de transition démocratique, l’instauration de l’Etat de droit, la protection des droits de l’Homme et des libertés individuelles, la liberté des médias, l’éducation, et la lutte contre les trafics. A cet égard, le Bureau des Institutions Démocratiques et des Droits de l’Homme (BIDDH) est le principal organe chargé de la promotion des droits de l’Homme et de la démocratie dans l’espace OSCE. Afin d’encourager la transition démocratique, le BIDDH/OSCE organise des missions internationales d’observation électorale et mène à bien des projets d’aide au bon déroulement des élections allant de la préparation au suivi de ces dernières. De plus, les activités de l'OSCE en faveur des droits de l'homme se concentrent sur certaines priorités : garantie de la liberté de mouvement, garanties contre la torture, liberté de culte et lutte contre la traite d'êtres humains. Depuis quelques années, la lutte contre la traite d'êtres humains, le trafic d'armes légères et de petit calibre et de drogues comptent parmi les principales priorités de l'OSCE.


Activités

  • Les missions de terrain : L'organisation emploie quelque 3000 personnes au sein de 19 missions et activités de terrain réparties en Europe de l'Est, du Sud-Est, dans le Caucase et en Asie centrale. Le personnel de l'OSCE travaille « sur le terrain » pour faciliter les processus politiques, prévenir ou régler les conflits et promouvoir la société civile et l'Etat de droit.
     
  • Observations électorales : Conformément aux engagements de l'OSCE, les Etats participants  sont tenus d'inviter l'Organisation à observer leurs élections. Universalité, égalité, équité, confidentialité, liberté, transparence et responsabilité sont les grands principes que les 56 Etats participants se sont engagés à respecter. Sur le terrain, ces experts ont pour mission d'observer l'ensemble du processus électoral : organisation administrative, campagne politique, scrutin, couverture médiatique et questions de droits de l'homme.

 
La participation de la Belgique à l’OSCE

  • Représentation permanente : La Mission permanente de la Belgique auprès de l'OSCE est établie au Siège de l'OSCE à Vienne. Le Représentant permanent auprès de l'OSCE est entouré d'une équipe de diplomates qui a pour mission de participer aux différents organes internes à l'organisation : Conseil permanent, Comité préparatoire, Sous-comité pour les activités économiques et environnementales, etc.  
     
  • Secondments : l’OSCE recrute du personnel au sein de ses 19 missions de terrains. Il s’agit de « secondments » consistant en des contrats d’un an renouvelables. Avant que ne soit initiée toute procédure de sélection par le siège viennois de cette organisation, chaque Etat est invité à proposer des candidatures.
     
  • Soutiens financiers de projets proposés par les missions de terrain ou par les Institutions

 
En savoir plus

Le site de l’osce : www.osce.org