La Belgique s'attaque à la crise du coronavirus

 

Publié le 25 juin 2020

 
Vaccin coronavirus
© Shutterstock
 

Notre pays déploie des efforts considérables dans de nombreux domaines pour lutter contre la crise du coronavirus et faire face à ses conséquences, en Belgique et dans le monde entier. Voici un aperçu non exhaustif.

 
Rapatriement des Belges de l'étranger

Les ambassades et consulats belges ont rapatrié des milliers de Belges à l'étranger dans des circonstances difficiles. Le bilan est assurément positif et la plupart des Belges sont extrêmement satisfaits des services fournis.

Le Maroc s'est révélé être un cas particulièrement épineux en raison du grand afflux de demandes (plus de 6 000) reçues en très peu de temps. L'application stricte des mesures d'urgence sanitaire et la période du Ramadan ont également contribué à cette situation complexe. L'ambassade à Rabat a réagi rapidement en déployant du personnel supplémentaire et en créant des groupes WhatsApp. Malheureusement, cet effort considérable a été entaché par diverses formes de désinformation sur les médias sociaux.

Toon Nicolai (en voyage au Cap-Vert) déclare : « Le contact avec l'ambassade s'est bien passé. Nous savions quand un avion allait arriver et ce que nous devions faire. L'information était précise. »

Maryline Delvallée (en voyage au Kerala, en Inde) témoigne : « J'étais ravie de pouvoir collaborer avec le consul général. Il a suivi notre affaire avec une grande diligence. Nous ne pouvons que féliciter très chaleureusement le consulat général ! »

 
Le callcenter des Affaires étrangères
159 bénévoles ont travaillé au centre d'appel du centre de crise pendant plus de 3 mois
(© SPF AE/FOD BZ)
 

 

Chiffres clés (situation au 15 juin 2020)

11 266 Belges rapatriés dont 2724 par des vols organisés par d'autres pays de l'UE

1828 rapatriements de non-Belges

47 vols de rapatriement ont été initiés par la Belgique elle-même, 12 vols ont été facilités par la Belgique

263 volontaires dont 159 pour le centre d'appel du centre de crise et 104 pour répondre aux questions sur Facebook

41 115 appels au centre de crise

60.000 questions traitées sur Facebook

 
La Belgique, pays du vaccin

La Belgique est dans la course pour le développement d'un vaccin contre le coronavirus. Notre pays possède en effet un éventail unique d'expertise en matière de recherche & développement, d'essais et de production cliniques, tant dans les universités (UGent, UAntwerpen, KULeuven, ULB...) que dans les entreprises (Janssen Pharmaceutica, GSK, Pfizer, Ziphius Therapeutics, Etherna Immunotherapies, Univercells...).

En outre, la Belgique investit 20 millions d'euros dans une sorte de « vaccinopolis » ou Centre d'évaluation des vaccins. L'Université d'Anvers et l'ULB y unissent leurs forces. Objectif : mettre en place des installations pour les « modèles d'infection humaine contrôlée » (controlled human infection models, CHIM) permettant de tester des sujets sains. Ce vaccinopolis comble un vide dans les installations de CHIM sur le continent européen.

La Belgique a également fait don de 5 millions d'euros à la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), une plateforme d'acteurs privés et publics qui œuvrent ensemble pour accélérer le développement de vaccins.

 
Des belges en première ligne

Hans Kluge joue un rôle important dans la gestion de la crise du coronavirus. En effet, il occupe la fonction de directeur régional pour la région européenne au sein de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La région européenne compte, outre les 28 États membres de l’UE (le Royaume-Uni compris), d’autres pays d’Europe et d’Asie centrale tels que la Macédoine, le Kazakhstan, la Russie et la Turquie. Elle représente un total de 53 pays et 900 millions d’habitants.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a désigné le virologue mondialement reconnu Peter Piot conseiller spécial pour les questions liées à la crise du coronavirus. Peter Piot a co-découvert le virus Ebola, il était également le directeur d'ONUSIDA pendant de nombreuses années.

 
Cargo
La Belgique a envoyé du matériel humanitaire aux pays dans le besoin

 
Aide humanitaire

La Belgique a fait don de 22 millions d’euros supplémentaires pour la lutte contre le coronavirus dans le cadre de crises humanitaires. Notre pays organise également des vols pour envoyer du matériel humanitaire aux pays dans le besoin.

 
Coopération au développement

L’Agence belge de développement Enabel a réorienté les programmes en cours afin de fournir une assistance aux pays partenaires durant la crise du coronavirus. Un rééchelonnement a permis de dégager 6 millions d’euros supplémentaires. Les acteurs non gouvernementaux tels que les ONG, les syndicats et les instituts de recherche (Institut de médecine tropicale…) déploient également de sérieux efforts.

 
Guichet à l'Ouganda
Enabel a aidé l'Ouganda à diffuser des messages sur le covid-19 (© Enabel)

 
Team Europe

La Belgique a rejoint Team Europe. Grâce à cette initiative, l’Union européenne entend combiner toutes ses actions extérieures afin d’aider ses partenaires à surmonter la crise du coronavirus. À ce jour, Team Europe a atteint une masse critique importante de 36 milliards d'euros.

 
Approche multilatérale

La Belgique soutient pleinement l’approche multilatérale. De manière générale, les organisations suivantes assurent la lutte mondiale contre la pandémie : l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le volet sanitaire, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) pour l’aide humanitaire, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour la sécurité alimentaire et le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale pour les conséquences socio-économiques.