Services et structure

L'administration centrale du SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement comprend six Directions générales et cinq Directions d'Encadrement et Directions.

Direction générale Coopération au développement et Aide humanitaire (DGD)

La direction générale Coopération au développement et Aide humanitaire (DGD) défend les différents aspects de la Coopération belge au développement. La DGD relève de la compétence de la ministre de la Coopération au Développement.
  1. Dernière mise à jour le

Dans le cadre de la modernisation de l'administration fédérale, la direction générale de la Coopération au Développement et Aide humanitaire (DGD) a été intégrée en 2002 au Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement. Le SPF a été chargé d’organiser et d’élaborer la coopération au développement conformément au cadre légal et réglementaire.

La direction générale Coopération au développement et Aide humanitaire (DGD) défend les différents aspects de la Coopération belge au développement. La DGD relève de la compétence de la ministre de la Coopération au Développement.

La DGD se compose de quatre directions ainsi que d’un Service de l’envoyé spécial asile et migration :

La direction géographique DGeo est une toute nouvelle direction issue de la fusion des directions chargées de la coopération gouvernementale et non gouvernementale. Elle est structurée sur une base géographique afin que chaque gestionnaire pays, en collaboration avec les postes, puisse avoir une vue d'ensemble et un dialogue constructif avec les différents acteurs de terrain, partenaires de la coopération belge, présents dans un pays donné. L'objectif est de développer une approche stratégique de la coopération dans chaque pays afin que chaque acteur sur le terrain puisse optimiser sa valeur ajoutée et conseiller la Ministre, le SPF, les postes et les partenaires à cet égard.

  • DGeo.0 – Service d’appui
  • DGeo.1 – Citoyenneté mondiale
  • DGeo.2 – Afrique du Nord, Sahel et Monde arabe
  • DGeo.3 – Afrique de l’Ouest
  • DGeo.4 – Afrique centrale
  • DGeo.5 – Afrique du Sud et de l’Est
  • DGeo.6 – Amérique latine et Asie

La direction thématique D2 est responsable de la définition stratégique, de l’utilisation et du suivi des instruments thématiques belges de développement pour l’obtention de résultats de développement.

  • D2.1 – Système des Nations-Unies pour le Développement
  • D2.2 – Banques de développement
  • D2.3 – Partenariats européens
  • D2.4 – Secteur privé
  • D2.5 – Consolidation de la société et Développement social

La direction gestion de l’organisation D4 assure le soutien de la mission stratégique de la DGD en vue d’une plus grande maîtrise de l’organisation, d’un développement accru des capacités et de la transparence de la coopération belge au développement. Elle assure le suivi de l’exécution du budget CD en étroite collaboration avec la direction d’encadrement B&B et les services de la DGD. Elle représente la DGD au sein du réseau contrôle interne du SPF, coordonne et centralise le rapportage annuel au CAAF (Comité d’Audit de l’Administration Fédérale ) relatif aux initiatives prises par la DGD pour améliorer le système de contrôle interne.

  • D4.0 – Cellule financière
  • D4.1 – Gestion Générale
  • D4.2 – Gestion des Données et Transparence
  • D4.3 – Maîtrise de l’Organisation et Communication
  • D4.4 – Contrôle des Subventions

La direction aide humanitaire et transition D5 est compétente pour l'action humanitaire et le développement transitionnel. Elle veut regrouper de manière cohérente le savoir-faire et les instruments adaptés aux situations dites de « transition ».

  • D5.1 – Aide humanitaire
  • D5.2 – Développement transitionnel et Gouvernance

Avec ces cinq directions est créé un Comité stratégique, qui a pour mission de promouvoir la cohérence interne de la politique belge de développement, de développer les propositions en matière de politique adressées à la ministre qui a la Coopération au Développement dans ses attributions, et qui est chargé du dialogue institutionnel avec les différents partenaires de la Coopération belge au développement.