Carrière à l’étranger

Notre travail ne s’effectue pas seulement en Belgique, mais également dans quelque 120 postes, partout dans le monde.

Personnel recruté localement

Nos postes à l’étranger recrutent régulièrement des collaborateurs locaux aux profils divers.
  1. Dernière mise à jour le

Nos postes à l’étranger recrutent régulièrement des collaborateurs locaux aux profils divers. Si ce type de fonctions vous intéresse, il est important qu’avant d’entamer le processus de candidature, vous soyez en ordre sur le plan administratif dans le pays de destination. En fonction des législations locales, cette exigence signifie entre autres que vous devez déjà être en possession d’un visa de travail. Vous vous trouverez de préférence déjà dans le pays où se situe le poste pour lequel vous postulez.

Votre contrat de travail en tant que collaborateur recruté localement sera conforme au droit privé local. Votre salaire sera donc versé en devise locale et vous recevrez les avantages extralégaux prévus par la législation locale. Travailler à l’étranger a également des répercussions sur le plan fiscal, selon le pays où vous travaillez, votre situation familiale et la durée de votre contrat. Les prestations de sécurité sociale diffèrent également d’un pays à l’autre.

La procédure de recrutement de collaborateurs locaux est entièrement gérée par les postes. Si vous souhaitez de plus amples informations, il est préférable de prendre directement contact avec le poste situé dans le pays où vous voulez travailler. Vous trouverez la liste des informations de contact de tous nos postes sur notre site web. Des emplois vacants sont aussi fréquemment publiés via nos médias sociaux.

Personnel contractuel expatrié

Le SPF Affaires étrangères engage ponctuellement, pour des profils spécifiques, des collaborateurs contractuels qui sont expatriés vers les postes à l’étranger. Ces collaborateurs reçoivent un contrat de travail belge et changent régulièrement de poste. La procédure de sélection est organisée via le Selor.

Profils recherchés

Agent visa à l’étranger

En tant qu'agent visa, vous êtes responsable de la mise en œuvre de la politique belge en matière de visas au sein du poste à l'étranger. Vous gérez et traitez les demandes de visa des étrangers désireux de se rendre en Belgique pour des séjours de courte ou de longue durée, dans le respect strict de la législation en vigueur. En outre, vous rassemblez les informations et la documentation pertinente et rédigez des rapports sur des faits ponctuels ou généraux concernant les tendances migratoires dans les pays de la juridiction dans laquelle vous vous trouvez

Gestionnaire financier à l’étranger

Dans l’exercice des fonctions de gestionnaire financier dans un de nos postes à l’étranger, vous aidez les collègues sur place pour l’élaboration et le suivi corrects de leurs budgets et comptes. À cet effet, vous maintenez des contacts étroits avec les collègues de la direction d’encadrement Budget et Contrôle de gestion à l’administration centrale à Bruxelles. Certains gestionnaires financiers ne sont pas seulement responsables pour un pays déterminé, mais pour une toute région. En pareil cas, vous effectuez le suivi de la comptabilité de tous les postes qui relèvent de votre responsabilité.

Procédure de sélection

Selor, le bureau de sélection de l’administration fédérale, organise les procédures de sélection pour les différents profils de personnel contractuel expatrié. Ces procédures ne sont pas organisées fréquemment.

Nos offres d’emploi sont publiées sur leur site web.

Souhaitez-vous participer à une procédure de sélection? Sur le site web du Selor, vous trouverez toutes les explications utiles :

Avantages

Les collaborateurs travaillant au sein de l’administration fédérale bénéficient d’un grand nombre d’avantages. Notre SPF offre également à ses collaborateurs un éventail d’avantages intéressants :

  • outre le salaire mensuel, vous recevez des interventions supplémentaires telles qu’une indemnité de poste ;
  • possibilité d’obtenir une prime de bilinguisme ;
  • possibilité de souscrire à une assurance hospitalisation à des conditions avantageuses ;
  • 31 à 45 jours de congé par an, en fonction du poste où vous êtes affecté(e) ;
  • possibilité de valoriser l’expérience pertinente.

Retrouvez toutes les informations relatives aux indemnités et allocations supplémentaires et aux avantages relatifs à un emploi dans l’administration fédérale sur Fedweb, le portail du personnel fédéral.

Souhaiteriez-vous connaître le montant de votre salaire en tant que collaborateur du SPF Affaires étrangères ? Vous pouvez le calculer à l’aide de ce simulateur très pratique. Les avantages liés à l’exercice d’une fonction à l’étranger ne sont pas pris en considération dans le calcul effectué au moyen du simulateur.

Politique familiale

Avec sa politique familiale, notre SPF soutient activement les agents et leur famille qu’il envoie en poste.

Vivre et travailler à l'étranger pour le SPF Affaires étrangères représente une expérience humainement riche qui comporte de nombreux défis.  C'est aussi choisir une vie rythmée par des changements répétés : chaque agent expatrié (agent visa, gestionnaire financier, autres contractuels expatriés) change de destination tous les trois ou quatre ans. Les membres de sa famille l’accompagnent. Ceci entraine des conséquences dans la majorité des sphères de la vie : familiale, sociale, professionnelle, et environnementale. Une décision commune sur ce choix est donc essentielle pour un bon départ.

Idéalement l’agent et sa famille devraient posséder les qualités suivantes : ouverture d'esprit, adaptabilité, persévérance, penser en termes de solutions, compétences en matière de communication et une conscience sociale pour n’en nommer que quelques-unes.

Chaque départ est différent que l’agent soit célibataire, en couple, avec de jeunes enfants ou des adolescents, divorcé, avec des enfants qui étudient en Belgique ou avec des parents malades restés en Belgique. Aussi, chaque membre de la famille sera impacté.

Le Family Officer de notre SPF est présent pour guider les familles pendant leur séjour à l'étranger et les aider à trouver des réponses aux questions relatives à l’expatriation qu’elles se posent.

Les questions récurrentes incluent la scolarisation, les aspects liés au partenaire et à la santé et certaines questions administratives :

Dans quel système scolaire inscrire mon (mes) enfant(s) à l’étranger et est-ce que le département intervient dans ces coûts ?

Il existe différentes écoles internationales dans la plupart des capitales étrangères. Le Family Officer pourra vous guider sur les avantages et inconvénients d’un changement de système ainsi que sur la préparation éventuelle nécessaire. Le choix des écoles reste individuel.  Le département interviendra dans les frais de scolarité selon des règles préétablies.

Mon partenaire m’accompagne en poste. A-t-il/elle le droit d’y travailler ?

Il n’est pas évident de continuer une carrière lorsqu’on accompagne un agent en poste. Le Family Officer organise régulièrement des programmes afin d’aider les partenaires à surmonter ces difficultés. Il encourage également le département à négocier des traités bilatéraux internationaux permettant aux partenaires d’obtenir un permis de travail à l’étranger. À ce jour, 21 (hors UE) traités ont été ratifiés et plusieurs sont en cours de négociation.

Ma famille sera-t-elle couverte au niveau médical ?

L’agent (et sa famille) reçoit une couverture médicale lorsqu’il part à l’étranger (Ossom ou mutuelle selon le poste). Il peut également souscrire à une assurance hospitalisation valable dans le monde entier à un taux préférentiel.

Pour des informations plus détaillées sur la vie en poste et ses modalités, veuillez contacter le Family Officer au service du personnel du SPF Affaires étrangères :

family.officer@diplobel.fed.be