Service public fédéral Affaires étrangères

 

Carte & conseils aux voyageurs dans le cadre du COVID

Les informations relatives aux voyages ont valeur d’avis et ne sont pas contraignantes.

Enregistrez votre voyage via TravellersOnline.

IMPORTANT : En raison de l’évolution de la pandémie de COVID-19, les voyageurs de retour de régions en zone rouge n’auront plus l’obligation de passer un test, jusqu’au 7 novembre, sauf en cas de symptômes apparents. En fonction des réponses à leur questionnaire d’auto-évaluation, joint au Formulaire de Localisation du Passager, il pourra toutefois leur être imposé de respecter une quarantaine rallongée à 10 jours. 
Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles flambées de COVID à l’étranger peuvent avoir d’importantes répercussions sur leur voyage et qu’un rapatriement ne peut être garanti si des vols commerciaux sont annulés ou des frontières fermées.

 
Départ pour l’étranger

Sur notre site web, vous trouverez une carte et un tableau, qui reprennent les mêmes données, ainsi que des informations détaillées sur chaque pays.

Voici les codes couleur basés sur les informations COVID reçues de CELEVAL et du SPF Santé publique :

  • Rouge :
    - les voyages sont strictement déconseillés par les autorités belges ; ou
     - les autorités de ce pays interdisent les voyages non essentiels depuis la Belgique.
  • Orange :
    - les autorités belges invitent à une vigilance accrue ; ou
    - les voyages sont possibles, mais les autorités de ce pays imposent aux voyageurs en provenance de Belgique un test COVID et/ou une quarantaine -> couleur orange clair.
  • Vert : les voyages sont possibles. Les mesures d’hygiène et les règles de distanciation physique restent applicables.

Sélectionnez un pays ou une région au moyen d’un clic, pour découvrir les mesures applicables.

Cliquez ensuite sur le nom du pays pour prendre connaissance du conseil par destination détaillé. Consultez ces conseils aux voyageurs avant et durant votre voyage.

 
Retour en Belgique

Vous trouverez ici le formulaire de retour obligatoire (Formulaire de Localisation du Passager).

TOUS les voyageurs se rendant ou rentrant en Belgique, quel que soit le moyen de transport utilisé, doivent remplir le Formulaire de Localisation du Passager au plus tôt 48 heures avant l’arrivée en Belgique.

Il doit toujours être complété si vous vous rendez en Belgique par avion ou bateau (pas d’exceptions).

Il ne doit pas être complété si vous utilisez un autre moyen de transport (train, bus, voiture, etc.) ET

a) si vous séjournez moins de 48 heures en Belgique
OU
b) si vous revenez en Belgique après avoir séjourné moins de 48 heures à l’étranger.

Cliquez sur le pays ou la région de séjour pour prendre connaissance des conditions applicables à votre retour en Belgique.

Il se pourrait que les mesures suivantes soient d’application :

  • Test COVID et quarantaine obligatoires
  • Test COVID et quarantaine demandés
  • Aucune mesure

Le transit est possible, également dans des zones rouges : le voyageur n’est soumis à aucune condition ou mesure à l’arrivée en Belgique, quel que soit le moyen de transport utilisé.

Pour toute question concernant le Formulaire de Localisation du Passager ainsi que l’obligation de test COVID et/ou de quarantaine en Belgique, contactez le SPF Santé publique au numéro 0800 14 689 ou envoyez un e-mail à l’adresse info.coronavirus@health.fgov.be.

Sélectionnez ci-dessous un pays et/ou une région, ou cliquez ici pour consulter l’aperçu en format tableau.

Attention: La carte montre la couleur qui s'applique aux voyages dans un pays en fonction du conseil aux voyageurs. Ce n'est que lorsque vous cliquez sur une zone que vous verrez les conditions qui s'appliquent au retour en Belgique.

Clause de non-responsabilité 
Cette carte est purement indicative : elle offre aux utilisateurs un aperçu visuel des informations qui ont été jusqu’à présent uniquement publiées sous la forme d’un tableau. La carte n’engage en aucune manière le SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement. De manière à restreindre sa taille, la qualité de l’image a été réduite. Ce choix peut avoir des répercussions sur la position de certaines frontières ou l’affichage de dénominations et de signes. Les frontières, dénominations et signes figurant sur cette carte n’impliquent en aucune manière leur acceptation ou reconnaissance formelle par le Royaume de Belgique. 

 
Le call center des Affaires étrangères est joignable au +32 (0)2 501 4000 les jours ouvrables de 9 à 17h (heure belge).  Le call center est fermé pendant le weekend et les jours de fête et de pont.


Informez-vous :

Actualités

  • Communiqué de presse

    Ce mardi 20 octobre, la Ministre de la Coopération au Développement Meryame Kitir participe à une table ronde ministérielle visant à mobiliser des financements et des engagements politiques pour répondre adéquatement aux besoins dans la région centrale du Sahel, en particulier le Mali, le Burkina Faso et le Niger.

  • Communiqué de presse

    La dixième conférence des parties (COP10) à la Convention des Nations unies sur la criminalité transnationale organisée (UNTOC) a adopté une résolution portee par la Belgique visant à lutter contre la fabrication et le trafic de produits médicaux falsifiés. Le trafic de médicaments et de produits médicaux falsifiés est très lucratif. Cette situation s’est aggravée pendant la pandémie de COVID-19, en raison de l’augmentation de la demande de produits médicaux. Les plus vulnérables sont les premieres victimes de ce trafic.

  • Communiqué de presse

    L'ancienne Ministre Inge Vervotte a été nommée par le SG ONU Antonio Guterres en tant que membre du Conseil d’administration du Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour les victimes de la traite des personnes (UNVTF).

  • Communiqué de presse

    Nous marquons aujourd'hui le 10e anniversaire du Fonds des Nations unies pour les victimes de la traite des êtres humains, en particulier les femmes et les enfants. Le Fonds soutient plus de 3 500 victimes de la traite des êtres humains chaque année par l'intermédiaire de ses ONG partenaires. Avec une contribution de 2 millions d'euros, la Belgique est le plus grand donateur du Fonds et a organisé aujourd'hui une table ronde avec d'autres partenaires en marge de la conférence annuelle de la CTO (Convention des Nations unies contre la criminalité transnationale organisée).

  • Communiqué de presse

    À l'occasion de la 18ème Journée européenne et mondiale contre la peine de mort, la Vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès souhaite explicitement souligner l'engagement belge sur l'abolition universelle de la peine de mort.

  • Communiqué de presse

    La vice-première ministre et ministre des affaires étrangères, Sophie Wilmès, et la ministre de la coopération au développement, Meryame Kitir, sont très satisfaites de l'attribution du prix Nobel de la paix au Programme alimentaire mondial (PAM). Le PAM est l'un des partenaires humanitaires privilégiés de la Belgique pour pouvoir répondre rapidement et efficacement aux situations de crise. "La Belgique a fourni un montant record de 26,3 millions d'euros d'aide au lauréat du prix Nobel pour 2020", déclare Meryame Kitir.

  • Communiqué de presse

    Cette année, la Belgique présidera la quatrième conférence de révision du traité "Ciel ouvert", du 7 au 9 octobre. Cette conférence a lieu tous les cinq ans. Les trois conférences précédentes ont été organisées par l'Allemagne (2005), les États-Unis (2010) et la Biélorussie (2015). Le traité "Ciel ouvert" offre la possibilité d'effectuer des vols de surveillance aérienne non-armés au-dessus de l'ensemble du territoire des 34 États parties au traité. Il est ainsi possible de survoler les territoires des États parties afin de réaliser des images photographiques et radar de leurs territoires respectifs. Depuis l'entrée en vigueur du traité en 2002, 1534 vols d'observation ont déjà été effectués. Le traité "Ciel ouvert" est conçue pour renforcer la compréhension et la confiance mutuelles en permettant à tous les États parties - quelle que soit leur taille - d'obtenir des informations sur les activités militaires ou autres qui les intéressent.

  • Communiqué de presse

    Le Ministre belge des Affaires étrangères Philippe Goffin et l'Ambassadeur des États-Unis auprès du Royaume de Belgique Ronald Gidwitz ont signé ce lundi un accord sur un système de ‘preclearance’ qui permettra aux passagers embarquant sur des vols vers les États-Unis au départ de l'aéroport de Bruxelles de franchir les contrôles douaniers et d’immigration américains avant l'embarquement et d’ainsi gagner du temps à l'arrivée. Cet accord, en discussion depuis plusieurs années, contribuera à renforcer encore les échanges et investissements déjà substantiels entre les deux pays et à promouvoir l'aéroport de Bruxelles en tant que plate-forme transatlantique.