Le Salvador

Carte El Salvador

Dernière mise à jour

La plus grande prudence est requise lors d'un voyage au Salvador vu le taux élevé de criminalité dans le pays. 

A condition de respecter les mesures de sécurité spécifiques mentionnées ci-dessous, il est possible de voyager au Salvador. Il est toutefois déconseillé de voyager seul.

Afin de nous permettre d'organiser au mieux notre assistance consulaire, nous vous conseillons d'enregistrer votre voyage via le portail travellersonline.diplomatie.be.
 

 
Travellers Online

 

Description

Algemene veiligheid

Sécurité générale

La plus grande prudence est requise lors d'un voyage au Salvador vu le taux élevé de criminalité dans le pays. Les statistiques placent le Salvador dans la catégorie des pays latino-américains les plus dangereux. De nombreuses armes à feu sont en circulation et chaque jour des personnes sont tuées après avoir été torturées par les "maras", bandes de jeunes qui comptent des milliers de membres.

Après l'année 2015 particulièrement violente, la sécurité au Salvador s'est un peu améliorée en 2016 et 2017. Le pays continue toutefois à présenter un taux d'homicides les plus élevés au monde.

Les assassinats sont avant tout le résultat d’affrontements entre groupes criminels (maras) ou d’opérations d’extorsions : les touristes ne sont donc pas des cibles privilégiées, surtout s’ils se déplacent en voyages organisés mais ceci n’exclut pas qu'ils puissent être victimes de violence. La police et l’armée, qui s’attaquent à la criminalité, sont elles aussi des cibles potentielles de violence. Il faut être extrêmement vigilant lors de tous vos déplacements et visites.

Il est préférable d'éviter le centre-ville de la capitale, San Salvador, en raison de la criminalité importante. Il est fortement déconseillé de circuler dans la "49 avenida sur" (avenue 49 sud) vers l'est après 18h. Dans tout le pays, les quartiers à habitations précaires et les lieux abandonnés (rues désertes, ruines etc. ) sont à éviter.

Certains sites touristiques sont sécurisés, soit de manière permanente soit sur demande. Informez-vous auprès des autorités locales sur les conditions de sécurité des routes et des attractions touristiques au moment de votre voyage:

Il est déconseillé de voyager seul. Préparez soigneusement votre voyage, plus encore que pour d’autres destinations et vérifiez sur place, avant chaque nouvelle étape de votre voyage, si les conditions de sécurité permettent toujours de s’y rendre. Ne partez pas à l’aventure.

L’ambassade est souvent contactée par des proches inquiets sans nouvelles des voyageurs. Veuillez les informer en temps utile afin qu’ils n’envisagent pas le pire : en effet, le problème est souvent dû à la non-accessibilité des réseaux de télécommunications.

Le bon sens et les précautions d'usage sont d'application:

  • Evitez les transports publics, ne prenez pas des taxis en rue ;
  • Gardez les vitres et les portes fermées pendant les déplacements en voiture. Ne voyagez pas la nuit. Ne prenez pas de passagers.
  • Ne marchez pas dans la rue après la tombée de la nuit. 
  • Il est déconseillé de faire de l'auto-stop
  • Logez dans des hôtels de basse catégorie que sur base de recommandations de personnes de confiance et ne fairtes pas de camping sauvage; 
  • Portez de préférence sur vous les documents d'identité (poche ou pochette intérieur)et pas dans un petit sac ou sac-à-dos qui peut être facilement volé ou arraché;
  • N'opposez aucune résistance en cas d'attaque car, les agresseurs n'hésitent pas à utiliser leurs armes; ne jamais regarder les malfaiteurs dans les yeux, ayez toujours un peu d'argent liquide sur vous dans une poche facilement accessible afin de pouvoir le leur donner rapidement ; 
  • Accompagnez en permanence vos enfants en bas âge;
  • Soyez prudent lors des baignades sur les côtes du Pacifique, vu les puissants courants sous-marins; 


 Criminalité

De fréquents vols, attaques à main armée, car-jackings, agressions et viols peuvent avoir lieu dans tout le pays, y compris sur les sites touristiques et les plages. Le risque d'enlèvement est un facteur supplémentaire d'insécurité. Les victimes sont principalement salvadoriennes mais les étrangers en font parfois les frais. La prudence est de mise.