Namibie

Carte Namibie

 

 
Dernière mise à jour

CORONAVIRUS (COVID-19)

Des mesures sont prises dans le monde entier en vue de freiner la propagation du Covid-19 et d’enrayer la pandémie. De nombreux pays ont mis en place des restrictions de voyage telles qu’interdiction d’entrée pour voyageurs de certains pays, fermeture de frontières et/ou des quarantaines. De nouvelles restrictions peuvent être imposées avec peu (ou pas) de préavis. Les projets de voyage peuvent dès lors être gravement perturbés et les voyageurs peuvent être contraint de rester à l'étranger plus longtemps que prévu. Le risque que des citoyens belges se retrouvent bloqués est donc élevé. Il est dès lors conseillé de reporter tous les voyages à la Namibie.

La Namibie a cessé de délivrer les visas aux Belges, aucun visa d’entrée ne sera accordé aux Belges aux frontières namibiennes (frontières terrestres, aériennes et maritimes), jusqu’à nouvel ordre.

Pour les Belges/Luxembourgeois qui devaient voyager : contactez en premier lieu votre tour-opérateur, assurance ou compagnie aérienne.

Les Belges/Luxembourgeois se trouvant actuellement en voyage doivent en premier lieu s’adresser aux autorités locales, à leur agence de voyage, tour-operator ou compagnie aérienne, pour assistance. En cas d’urgence, l’Ambassade de Belgique à Pretoria ou le Consulat de Belgique au Cap peut être contacté.

Le 15 mars, la Namibie a interdit tout vol des compagnies aériennes Qatar Airlines, Ethiopian Airlines et Lufthansa. Plus aucun lien avec l’Europe n’est encore disponible, et ceci pour une période de 30 jours. Quitter la Namibie avec pour destination la Belgique pourrait encore se faire via l’Afrique du Sud et l’Angola. Les postes frontières terrestres avec l’Afrique du Sud restent ouvertes.

Nous conseillons à tous les touristes belges en Namibie de contacter leur agence de voyage  ou compagnie aérienne afin de régler le retour en Belgique.

Aux aéroports de Windhoek et de Walvis Bay, des screenings et des tests seront effectués sur tous les voyageurs, des mesures de quarantaine seront adoptées en cas de symptômes ou de test positif. Les écoles sont fermées jusqu’au 14 avril, cependant, il n’y a pas de région en quarantaine pour le moment.

Important: les visiteurs (voyageurs) se trouvant bloqués en Namibie, sont priés de demander une prolongation de leur permis de séjour auprès de  Ministry of Home Affairs – Holiday Extension Counter, pour un montant de N$ 580,--

La situation pourrait changer d’heure en heure. Veuillez suivre l'évolution sur les sites web suivants :

Pour la Belgique : https://www.info-coronavirus.be/fr/ ou par téléphone 0800/14 68 9 (uniquement en Belgique)

Pour le Luxembourg : https://maee.gouvernement.lu/fr/actualites.gouvernement%2Bfr%2Bactualites%2Btoutes_actualites%2Bcommuniques%2B2020%2B03-mars%2B17-luxembourgeois-deplacement.html

Pour la Namibie: www.mhss.gov.na (Ministère de Santé en Namibie)

Afin de mieux organiser l'assistance consulaire, nous vous conseillons également d'enregistrer votre voyage via www.travellersonline.diplomatie.be

 

 

Description

Algemene veiligheid

La Namibie est un pays stable. Il est toutefois recommandé de se tenir au courant de l'évolution de la situation politique avant et pendant votre voyage. Il est également recommandé d’éviter les manifestations politiques.

Les animaux sauvages peuvent représenter des risques, principalement dans certains endroits potentiellement dangereux non clôturés et non signalés par des panneaux adéquats. Les touristes sont priés de suivre les itinéraires, instructions et règlements des différents parcs.

L’accès à certaines zones du pays est réglementé. Un permis doit être sollicité au préalable afin de pouvoir s’y rendre. Il s’agit entre autre de certaines parties de parcs naturels  et du « Diamond Restricted Area » ou « Speergebiet » située dans l’extrême sud-ouest du pays entre Lüderitz et Oranjemund. L'accès à Lüderitz est libre. Le voyageur doit également veiller à ne pas franchir par mégarde la frontière avec l’Angola car elle est peu, voire pas du tout visible à certains endroits. Transgresser la frontière est passible d’une amende et/ou d’une peine d’emprisonnement.

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage sur https://travellersonline.diplomatie.be.

 
Criminalité

Des vols et des agressions sont fréquents. Il n'est pas recommandé de se promener la nuit - surtout pas seul - dans les villes. Les vols avec agression ciblant des étrangers, principalement dans la rue, ont connu une augmentation, surtout à Windhoek et Swakopmund.

Il est recommandé d'être attentif aux vols qui peuvent fréquemment se produire dans les stations-services et dans les aires de repos au bord des routes. Attention également aux pickpockets dans les galeries marchandes. Il est recommandé d’observer la plus grande prudence en cas de retrait d’argent dans les banques, principalement sur Independance Avenue à Windhoek et dans les autres grandes villes.

Il est recommandé de fermer les portières et fenêtres de son véhicule pendant la journée et de garder son argent et objets précieux dans un endroit sûr. Évitez tout signe extérieur de richesse. Il est recommandé de faire une copie de votre passeport et de laisser l’original dans le coffre-fort de votre chambre d’hôtel.

Il n'est pas recommandé de visiter les quartiers défavorisés sans être accompagné d'une personne qui connaît parfaitement les lieux (certainement pas après le coucher du soleil).

De nombreuses pratiques d’escroquerie ont été relevées, notamment des fraudes et des copies de cartes de crédit, parfois par des procédés relativement sophistiqués. Les voyageurs sont priés de garder en tout temps un œil sur leurs cartes de crédit, également dans les hôtels et différentes auberges, afin d’éviter que la carte soit copiée frauduleusement.