Botswana

Carte Botswana

 

Dernière mise à jour

A condition de respecter les précautions d'usage, il est généralement possible de voyager au Botswana en sécurité.

Suite à une épidémie de fièvre jaune entre autres en Angola et en RDC, les autorités du Botswana ont actualisé la liste des pays pour lesquels un certificat de vaccination est obligatoire. Sans certificat, l’accès au territoire sera refusé aux voyageurs provenant des pays concernés.  

CORONAVIRUS (COVID-19)

Nous conseillons à toute personne séjournant au Botswana pour une courte période, comme les touristes ou les étudiants, de quitter le pays, parce qu'il y a de moins en moins de vols internationaux disponibles. Veuillez contacter en premier lieu votre tour opérateur, votre agence de voyage ou compagnie aérienne.

Les personnes qui résident de façon permanente à l’étranger doivent elles-mêmes estimer si le fait de rester sur place constitue la meilleure option.

Tenez compte du fait que de moins en moins de vols sont opérés et qu’il sera de plus en plus difficile de rentrer. Si vous constatez que les frontières du pays dans lequel vous séjournez sont effectivement fermées et que même les voyages pour rentrer chez vous ne sont plus possibles, nous ne pouvons que vous conseiller de rester où vous êtes. Assurez-vous d’avoir un logement et essayez via des contacts en Belgique d’assurer votre assistance, notamment avec votre banque ou des bureaux de change (Western Union), votre médecin (médicaments), vos familles et amis. Dans les circonstances actuelles, qui sont sans précédent, les moyens d’action des Ambassades belges sont limités.​

Le gouvernement botswanais a annoncé que les voyages à partir et vers les pays à haut risque sont interdits. Ces pays sont l’Autriche, l’Australie, la Belgique, le Canada, la Chine, la Tchétchénie, le Danemark, la France, l’Allemagne, le Japon, l’Iran, l’Italie, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l’Espagne, la Suède, la Suisse, le Royaume Uni et les Etats-Unis. Tous les non-citoyens et non-résidents se verront refuser l’entrée à toutes les frontières du Botswana. Les Botswanais et résidents revenant de ces pays seront mis en quarantaine obligatoire pendant 14 jours.

Tous les voyages, notamment les visites dans les pays voisins y compris le Lesotho et l’Eswatini sont limités à la circulation des biens et services. Les Botswanais et résidents du Botswana revenant de ces pays seront mis en quarantaine pour 14 jours. Ces mesures s’appliquent avec effet immédiat.

De plus, les postes frontières terrestres suivants sont fermés avec l’Afrique du Sud: Bray, McCarthy’s Rust, Middelpits, Makopong, Platjan, Pondrift, Twee-rivieren, Zanzibar, Sikwane, Ramotswa, Phitshane Molopo, Parrs Halt.

Tous les rassemblements publics de plus de cinquante personnes sont interdits. Les personnes présentant les symptômes du virus sont priées de ne pas utiliser le transport public. Les bars sont fermés avec effet immédiat.

Les conseils aux voyageurs sont continuellement mis à jour par pays en fonction de l'évolution de la situation. Chacun est invité à les consulter régulièrement. Veillez aussi à suivre l'évolution au Botswana sur le site web suivant : https://www.facebook.com/COVID19.MOHW.BW

La situation peut changer de minute à minute. Pour cette raison, nous vous conseillons vivement de ne pas voyager en ce moment vers le Botswana et de postposer votre voyage jusqu’à ce que la crise du Covid-19 soit passée.

Consultez également les informations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l’Institut de Médecine Tropicale à Anvers :

https://www.who.int/fr/home  

https://www.wanda.be/fr/  

Vous avez des questions ? Surfez sur https://www.info-coronavirus.be/fr/ ou appelez le 0800/14.689.

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be

 

 
Travellers Online

 

Description

Algemene veiligheid

A condition de respecter les précautions d’usage, il est généralement possible de voyager au Botswana en toute sécurité. La situation politique au Botswana est stable, et aucune perturbation majeure n’est à déplorer. Malgré cette stabilité, la criminalité est en constante augmentation depuis quelques années, principalement dans les grands centres urbains (Gaborone, Francistown et Maun). Il est donc conseillé de ne pas conserver sur soi des objets ou des documents de valeur et d’éviter de se déplacer à pied dans les quartiers excentrés ou de nuit. De plus, il est recommandé de se tenir au courant de l'évolution de la situation politique avant le départ.

Il est également recommandé de se tenir à l’écart de toute manifestation, rassemblement public. Ceux-ci peuvent parfois dégénérer et entraîner de graves perturbations.

 
Criminalité

La criminalité est relativement faible mais augmente depuis quelques années. La vigilance est de mise, surtout après le coucher du soleil. Il est donc recommandé d’éviter de marcher seul après la tombée de la nuit.  Le vol avec violence de véhicules concerne essentiellement les véhicules tout-terrain. Des voleurs  cassent souvent les fenêtres des voitures. Gardez vos objets de valeur hors de vue. Il faut éviter les signes extérieurs de richesse et le port d’objets de valeur.

Il ne faut  opposer aucune résistance lors d'une éventuelle attaque. Le vol dans les maisons est en augmentation et est souvent le fait de bandes armées. Des cas d'agressions et de viols ont également été rapportés.