Sierra Leone

Carte Sierra Leone

 

Dernière mise à jour

La sécurité est généralement bonne dans tout le pays mais les règles élémentaires de prudence restent de mise. Il reste déconseillé sauf raison impérative de se rendre dans la zone frontalière avec le Libéria, la situation y demeurant instable.

Afin de nous permettre de mieux organiser notre assistance consulaire, nous invitons les voyageurs à s’inscrire sur le site https://travellersonline.diplomatie.be(link is external)

 
Travellers Online

 

Description

Algemene veiligheid

Sécurité générale

En règle générale, la situation sécuritaire est bonne. Néanmoins il convient de respecter les règles élémentaires de sécurité : éviter les attroupements, éviter de circuler de nuit et évitez de vous promener seul. Eviter de porter des bijoux et objets de valeur ; éviter de laisser des objets de valeur visibles dans un véhicule garé ; éviter de rouler la nuit sur les routes de provinces.

Les arnaques et escroqueries, en direct ou par internet, sont fréquentes. Elles portent souvent sur la possibilité d’un gain important, moyennant un versement immédiat d’argent ou sur la vente de diamants. A cet égard, il faut savoir que l’exportation du diamant du Sierra Leone est strictement réglementée et, en principe, réservée à des exportateurs officiellement enregistrés.

Risques liés aux transports

Les accidents graves de la route sont fréquents en Sierra Leone. Les voies sont rarement éclairées, les véhicules sont peu entretenus et circulent régulièrement tous feux éteints. La présence de piétons et d’animaux errants sur les routes peut constituer un danger supplémentaire. Il est recommandé de conduire avec prudence et d’éviter de circuler de nuit, en dehors de la péninsule.

Durant la saison des pluies, les routes peuvent vite devenir impraticables. Il est recommandé de disposer d’un véhicule tout terrain et de recourir aux services d’un chauffeur expérimenté.

En raison du risque d’accidents, il est déconseillé d’emprunter des taxis-motos ainsi que des véhicules de transport collectif. 

Criminalité 

Une grande partie de la population est au chômage et les armes qui circulaient pendant la guerre n’ont pas ou peu été récupérées. La petite criminalité – comme les attaques à main armée – est donc en augmentation, principalement à Freetown et tout particulièrement dans l’est de la ville. Il est fortement conseillé d’éviter les déplacements en dehors de Freetown et les déplacements de nuit. Une vigilance accrue est de mise.

Terrorisme

Compte tenu du contexte régional, le risque terroriste ne peut être écarté en Sierra Leone. Les attentats de Grand Bassam en 2016 en Côte d’Ivoire et à Ouagadougou en 2018 ont montré que les groupes terroristes de la région ciblent les lieux fréquentés par les expatriés. Il est recommandé d’observer la plus grande vigilance, particulièrement dans ce genre de lieux.