Corée du Sud

Carte Corée du Sud

 

Dernière mise à jour

En raison de la pandémie causée par le virus Covid 19, nous ne recommandons aucun voyage non essentiel, y compris en Corée.

Toutes les personnes en provenance d'Europe sont testées pour Covid 19 à leur arrivée en Corée, quelle que soit leur nationalité et qu'elles présentent ou non des symptômes d'infection au Covid-19. Les ressortissants coréens, les diplomates étrangers et leurs familles sont autorisés à rester en quarantaine chez eux et à passer un test au plus tard 3 jours après leur arrivée dans l'un des nombreux centres de test de Covid 19. Tous les autres voyageurs seront transférés dans une installation spéciale du gouvernement, où ils seront testés et attendront le résultat sur place.

Les règles de quarantaine sont les plus strictes pour ceux qui n'ont pas d'adresse fixe en Corée (et séjournent donc dans un hôtel), mais le gouvernement veut entraver le moins possible l'activité économique: pour les voyageurs d'affaires, ils sont prêts à examiner, cas par cas, si des exceptions sont possibles.

Tous les voyageurs arrivant en Corée qui ont un résultat négatif pour le test Covid 19 doivent installer une application sur leur smartphone, où ils entrent leur état de santé pendant 14 jours. Des cyber-experts étrangers sur place préviennent que cette application présente involontairement des risques, tant du point de vue de la sécurité que de la confidentialité. Les voyageurs qui souhaitent protéger des informations sensibles doivent apporter un téléphone mobile sécurisé sur lequel l'application peut être installée.

Les personnes qui ne respectent pas les règles de quarantaine imposées ou qui refusent d'être hospitalisées risquent désormais une peine d'un an de prison ou une amende de 10 millions de KRW.

Les précautions supplémentaires à prendre par les voyageurs pour éviter une infection par le coronavirus sont de porter un masque dans les lieux publics et de se laver les mains avec du désinfectant.

Pour toutes les questions liées au Coronavirus, les voyageurs en Corée peuvent contacter le numéro 1339. (L'option 4 vous connecte avec un service de traduction pour un service en anglais). Vous pouvez consulter la dernière situation sur le site Web du Centre coréen pour le contrôle et la prévention des maladies: http://www.cdc.go.kr/cdc_eng/

Des tensions politiques entre la Corée du Nord et la Corée du Sud existent à tout moment. Les tensions augmentent généralement au moment des exercices militaires sud-coréens-américains, qui ont lieu régulièrement au printemps et en automne. En période de tension accrue, vous devez suivre de près les événements actuels.

Une période de tensions accrues n’a généralement aucun effet sur la vie quotidienne en Corée du Sud.

Les Belges et membres de leurs familles résidant en Corée du Sud pour une durée prolongée, même si leur séjour n’est que temporaire ou s’ils restent domiciliés en Belgique, sont invités à s’enregistrer auprès de l’ambassade.

Les voyageurs sont priés de suivre les instructions des autorités locales et de l'ambassade.

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Algemene veiligheid

Criminalité

Numéros d'urgence: 112 (police) et 119 (ambulance et pompiers).

1330 Korea Travel Hotline: Au numéro 1330, géré par l'Organisation coréenne du tourisme (KTO), les voyageurs peuvent obtenir des informations touristiques et pratiques en anglais 24h / 24 et 7j / 7. Grâce à ce numéro, vous pouvez également faire appel à des traducteurs pour vous faire comprendre, par exemple, envers les chauffeurs de taxi ou les vendeurs.

En Corée du Sud, comme ailleurs, les règles de sécurité habituelles sont les suivantes: faites attention aux bagages, à l'argent, aux cartes de crédit et aux objets de valeur. Les documents de voyage et d'identité sont à conserver dans un endroit sûr. Se munir de préférence d'une photocopie des documents de voyage. Il y a peu de cas de vol et d'agression.
Les manifestations publiques en Corée du Sud, notamment à Séoul, sont fréquentes. Habituellement, ils se passent paisiblement, mais l'atmosphère peut rapidement changer, et les incidents ne peuvent pas être exclus. Par conséquent, évitez toutes les manifestations et les grandes réunions, et soyez très vigilants dans leur voisinage.
Depuis la fin de la guerre de Corée en 1953, la péninsule coréenne a été divisée entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, séparées par une zone démilitarisée (DMZ). Si vous êtes à proximité de la zone démilitarisée, vous devez faire très attention et suivre les conseils des autorités locales. La DMZ n'est accessible que dans un contexte organisé. Les visiteurs sont guidés militairement et il est strictement interdit de quitter le groupe.