Turkménistan

Carte Turkmenistan

Dernière mise à jour

Pour pouvoir visiter le Turkménistan, les voyageurs belges doivent être munis : 

  • d'un passeport dont la validité dépassé d'au moins 6 mois la date d'expiration du visa turkmène
  • d'un visa et d'une lettre d'invitation approuvée. L'obtention d'un visa peut prendre beaucoup de temps. Il est recommandé d'entreprendre bien à l'avance les démarches auprès de l'Ambassade du Turkménistan.

Les voyageurs souhaitant séjourner plus de trois jours dans le pays doivent se faire enregistrer dans un délai de 3 jours suivant leur arrivée au bureau du Service de Migration (le samedi, le dimanche et les jours fériés ne sont pas comptabilisés).

Les voyageurs doivent à tout moment pouvoir présenter le double du formulaire d'enregistrement accompagné de leur passeport et de leur visa.

Pour pouvoir transiter par le Turkménistan, les voyageurs belges doivent être munis d'un visa de transit.

Vous trouverez plus d'informations sous la rubrique 'Infos pratiques'.

Afin de mieux organiser l'assistance consulaire, nous vous conseillons également d'enregistrer votre voyage via www.travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Algemene veiligheid

La situation politique est stable, avec peu de menaces terroristes. Il est néanmoins conseillé d’être toujours vigilant et d’éviter les manifestations ou les rassemblements de foules inhabituels. Les voyageurs sont tenus de s’informer quant à la situation politique et à la sécurité dans la région.
 
Les agressions violentes sont plutôt rares. Dans les régions éloignées, le banditisme n’est pas exclus.

Il est conseillé de :
• garder les objets de valeur en lieu sûr, tel le coffre-fort de l’hôtel ;
• ne pas se promener seul pendant la nuit ;
• faire appel à une agence de voyage et de loger dans un hôtel. En effet, il n’est pas possible d’obtenir un visa turkmène si on va loger chez un habitant.
 

La surveillance par les services de sécurité est traditionnellement très étroite, aussi bien à l’égard des visiteurs étrangers que de leurs propres ressortissants. Il y a régulièrement des contrôles de police. Veuillez dès lors toujours avoir votre passeport avec vous, ainsi que les données de votre hôtel.

Les déplacements dans la région de Dashoguz et toutes les zones frontalières turkmènes sont soumises à des restrictions de la part des autorités turkmènes et requièrent une autorisation spéciale du Service de Migration de Turkménistan.

Les passages frontaliers terrestres turkmènes vers les pays voisins peuvent être fermés à n'importe quel moment par les autorités turkmènes. Lors de l’introduction de la demande de visa, il convient de se renseigner à ce sujet auprès de l'Ambassade du Turkménistan à Bruxelles, ainsi qu'à propos des conditions d'entrée et d'enregistrement en vigueur au moment du voyage.

Voyager au Turkménistan requiert généralement un grand nombre d’actes administratifs, aussi bien à l’arrivée qu’au départ ou lors de déplacements à l’intérieur du pays. Le Turkménistan n’est pas une destination touristique à proprement parler et les facilités touristiques en dehors de la capitale sont des plus limitées (question transport, logement, infrastructures de santé, modes de paiement). Il est dès lors vivement conseillé de faire appel à une agence de voyages (voyage organisé et/ou voyage accompagné) pour voyager au et en Turkménistan.

Veuillez également consulter la rubrique ‘Infos pratiques’ pour les formalités d’enregistrement.

Le 4 février 2019, l’Agence Européenne de la Sûreté Aérienne (EASA) a décidé de suspendre les vols de la compagnie nationale Turkmenistan Airlines depuis et vers les aéroports européens, en raison du non-respect des normes de sécurité.

Veuillez également consulter la rubrique ‘Transport’.

Remarque importante :

Les voyageurs prévoyant d’apporter des médicaments doivent soumettre l’ordonnance originale du médecin, délivrée conforme à la loi belge, ainsi qu’une traduction de préférence en russe ou si pas possible en anglais. Voir à ce sujet également la rubrique ‘Santé et hygiène’