Norvège

Norvège

Dernière mise à jour
 

Coronavirus COVID-19

Voir également la page d'accueil de ce site web pour un aperçu avec les codes de couleur. 

1. Il est permis de voyager de la Belgique vers les pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège. La possibilité d'entrer dans un autre pays dépend du consentement du pays de destination. Il est donc extrêmement important de vérifier les conseils aux voyageurs par pays afin de connaître la situation dans le pays de destination. Le tableau "Vous partez pour ..." avec trois couleurs indique si vous êtes autorisé à entrer dans un pays (couleur verte), si vous pouvez y entrer dans certaines conditions (comme observer une quarantaine, passer un test covid ou éviter les zones de confinement locales) (couleur orange) ou si vous ne pouvez pas y entrer (couleur rouge).

2. Les voyages non-essentiels en dehors de l'Union européenne, du Royaume-Uni, de la Suisse, du Liechtenstein, de l'Islande et de la Norvège restent interdits jusqu’à nouvel ordre, conformément à l'article 18, §1 de l'Arrêté ministériel du 30 juin 2020. A partir du 1er août 2020, TOUS les voyageurs revenant en Belgique sont tenus de remplir le « Passenger Locator Form ». De plus amples informations peuvent être consultées sur www.info-coronavirus.be.

3. La quarantaine au retour en Belgique n'est pas obligatoire pour les voyageurs se déplaçant dans l'UE, au Royaume-Uni, en Suisse, au Liechtenstein, en Islande ou en Norvège. EN CE QUI CONCERNE LE RETOUR d’une "zone à haut risque" indiquée dans le tableau "Vous revenez de..." : toute personne revenant d'une de ces zones doit soit s'isoler (zone rouge), soit faire preuve d'une vigilance accrue après son retour (zone orange). Pour plus d'informations sur la quarantaine obligatoire en Belgique, consultez le site www.info-coronavirus.be.

4. Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles épidémies de Covid à l'étranger peuvent fortement affecter leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou si les frontières sont fermées.

 

Il est possible de voyager en Norvège en respectant les conditions suivantes:

-  se soumettre à une quarantaine de 10 jours

 

Mesures concernant le franchissement des frontières :

Depuis le 15/07/2020 la Norvège a ouvert ses frontières pour les voyageurs venant de la Belgique. Aux vues de l’évolution du covid-19 en Belgique, le gouvernement norvégien a placé la Belgique, le 31/07/2020, sur la liste des pays « rouges ».

Ceci implique une quarantaine obligatoire de 10 jours pour les voyageurs provenant de Belgique à partir du 01/08/2020 minuit. La quarantaine n’a pas d’effet rétroactif. Si vous êtes arrivés en Norvège avant le 31/07/2020 ou le 31/07/2020, vous ne devez pas observer de quarantaine. La quarantaine doit être effectuée dans un lieu approprié, à une seule et même adresse pour 10 jours consécutifs. L’adresse de la quarantaine doit être communiquée aux autorités norvégiennes lors de l’entrée sur le territoire norvégien. Si votre séjour dans le pays est de moins de 10 jours, vous pouvez quitter le pays. Le départ du pays doit être immédiat et vous serez en quarantaine jusqu’à votre départ.

Vous pouvez lire ici en détails les règles norvégiennes de la quarantaine :

Vous êtes toujours tenus de respecter les mesures sanitaires actuellement en place.

Attention : Une interdiction de voyage norvégienne est encore d’application pour la Suède (à l’exception des régions Blekinge, Kalmar, Kronoberg, Skåne, Värmland, Örebro et Östergötland), comme communiqué sur le site web de l'Institut norvégien pour la Santé Publique (https://www.fhi.no/en/op/novel-coronavirus-facts-advice/facts-and-genera...). Des contrôles aux frontières suédoises ont été annoncés.  

Pour les Belges résidant en Norvège, le transit par la Suède avec leur propre véhicule est possible à condition de respecter les précautions nécessaires. Cela signifie, entre autres, de ne pas passer la nuit dans une zone à forte infection (zones rouges), de garder une distance et d’observer une hygiène des mains stricte nécessaire en cas d'arrêt.

Pour les touristes belges, le transit en voiture via la Suède est en principe également possible, mais n'est pas recommandé. Une connexion directe entre le Danemark et la Norvège ou entre l'Allemagne (Kiel) et la Norvège est fortement recommandée.

Toute personne, qu'il s'agisse de résidents ou de visiteurs, peut se faire tester gratuitement pour le COVID-19 en cas de symptômes ou de suspicion d'infection.

 

Mesures de restrictions internes :
Pas de mesures spécifiques. Possibilité d’une réduction des déplacements locaux  (moins de bus, de trains, etc.).

 

Sites web pertinents 

 

Accès international

  • En voiture : les frontières sont ouvertes aux voyageurs, qui ont le droit d'entrer en Norvège. Le transit entre la Belgique et la Norvège est possible via le Danemark ou l’Allemagne .
  •  Une augmentation des vols à partir du 15 juin a été programmée. Veuillez  tenir compte d'éventuelles annulations.
  • Les ferries à destination et en provenance de la Norvège reprennent leurs activités. Veuillez consulter le site web des compagnies concernées. Selon les dernières informations, certaines compagnies de traversiers refuseraient l’accès aux belges.

 

Afin de mieux organiser l'assistance consulaire, nous vous conseillons également d'enregistrer votre voyage via www.travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Algemene veiligheid

Sécurité générale

Voyager en Norvège ne présente pas de risque majeur.

Le risque d’attentats terroristes en Norvège est similaire à celui rencontré dans les autres pays ouest-européens.

Afin d’encore mieux organiser notre assistance consulaire, les voyageurs sont invités à enregistrer leur voyage via https://travellersonline.diplomatie.be .

Il est vivement recommandé de toujours se munir d’une pièce d’identité lorsque l’on circule dans le pays.

Il est conseillé d’emporter avec soi la Carte européenne d’assurance maladie et de contracter une bonne assurance voyage étant donné que dans certaines régions difficilement accessibles, les soins médicaux ne peuvent être assurés que par le transport par bateau ou hélicoptère.

 Il est conseillé aux voyageurs de tenir compte, lors de toutes leurs activités, de risques particuliers, plus spécifiquement lors de promenades et d'activités de montagne, ou sur l’eau. Les barrières ou les rampes de sécurité font souvent défaut, le temps peut changer rapidement, avec de fortes précipitations, été comme hiver. De même, ceux qui veulent se promener sur des glaciers ne devraient pas le faire sans guide expérimenté. Il vaut mieux aussi éviter le hors-piste. La prudence est également requise vis-à-vis des animaux sauvages, en particulier les ours polaires  dans l’archipel de Spitzberg.

Malgré la bonne organisation du pays, les grandes distances, le relief montagneux et le climat parfois extrême peuvent amener des situations d’urgence.
De très vastes espaces du pays ne sont pas couverts par le réseau de téléphonie mobile.

 

Criminalité

La Norvège est un pays relativement sûr. Il est cependant conseillé de faire attention aux pickpockets dans les endroits forts fréquentés tels que les principaux musées de la capitale, la gare centrale d'Oslo ou encore au terminus des bus venant des aéroports.

Wij werken momenteel aan de vernieuwing van onze website. Om een beter idee te krijgen van wie onze website raadpleegt en naar welke informatie hij of zij op zoek is, willen wij u vragen deze korte vragenlijst in te vullen. Dit zal maar enkele minuten van uw tijd vragen. Alvast bedankt voor uw medewerking.

 

De vragenlijst vindt u hier: https://qlite.az1.qualtrics.com/jfe/form/SV_4VdkGChG6BNcVXD

Indien nodig kunt u rechtsboven de taal van de vragenlijst aanpassen.