Espagne

Carte Espagne

 

Dernière mise à jour

Depuis fin décembre 2019, une maladie pulmonaire (coronavirus COVID-19) affecte des dizaines de milliers de personnes dans le monde. L'Espagne est le deuxième pays de l'UE le plus touché après l'Italie.

La plupart des victimes se trouvent dans la région autonome de Madrid, mais toutes les régions du pays sont touchées. Les autorités espagnoles ont pris le 14 mars des mesures de confinement importantes pour limiter la propagation du virus :

  • Personne ne peut se déplacer, sauf pour aller travailler - tant qu'il est essentiel et incapable de faire du télétravail - de rentrer chez lui ou de chercher de la nourriture et des médicaments.
  • Fermeture de tous les commerces qui ne sont pas destinés à la vente de denrées alimentaires, de médicaments ou de produits d'extrême nécessité
  • Fermeture de tous les centres éducatifs, écoles, universités
  • Fermeture de tous les centres culturels et sportifs, et de tous les lieux de loisirs (théâtres, cinémas, musées, etc)
  • Fermeture des bars, restaurants et hôtels (sauf pour le service de vente à emporter)

Le 16 mars, l’Espagne a décidé de réimposer des contrôles à ses frontières terrestres : il n’est désormais plus possible d’entrer en Espagne par la voie terrestre, sauf pour les citoyens espagnols et ceux qui disposent d’un titre de séjour légal dans ce pays.

Les voyages touristiques en Espagne ne sont plus possibles.

Il est par contre encore possible de sortir d’Espagne en voiture pour regagner la Belgique. 

Les postes frontières entre le Maroc et les enclaves de Ceuta et Melilla ont été (temporairement) fermés par l’Espagne. Aucune exception à cette fermeture n'est acceptée.

Il est toujours possible aussi de rentrer en Belgique en avion. De très fortes perturbations du trafic aérien sont cependant constatées, veuillez contacter votre compagnie aérienne.

Il existe des liaisons ferroviaires nationales vers Madrid et Barcelone et il y a des vols nationaux qui relient Tenerife à Barcelone et Madrid, et de Alicante à Barcelone, d’où il est possible de voler directement vers Bruxelles (depuis Barcelona avec VUELING, depuis Madrid avec IBERIA): 
Veuillez toujours vérifier auprès de la compagnie aérienne si le vol est confirmé. 

Les hôtels et autres hébergements touristiques en Espagne ont été fermés aux nouveaux clients le 26 mars.. Pour les touristes qui, malgré eux, n’ont pas encore pu retourner dans leur pays d'origine, une liste des hébergements touristiques a été publiée où il est toujours possible de s'enregistrer: https://www.boe.es/boe/dias/2020/03/25/pdfs/BOE-A-2020-4027.pdf(link is external)

Certains pays refusent l’entrée de leur territoire aux visiteurs ayant séjourné ou transité par l’Espagne et certains pays ont imposé des restrictions aux voyageurs en provenance d’Espagne.

Le SPF Santé publique a mis en ligne un site dédié au coronavirus, accessible ici: www.info-coronavirus.be/fr

 

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Algemene veiligheid

L’Espagne est de façon générale un pays où l’on peut voyager en toute sécurité. Toutefois une prudence particulière est recommandée dans les régions touristiques. En effet, une augmentation du tourisme a eu pour conséquence une augmentation des vols à la tire. Il est dès lors vivement conseillé de garder une photocopie de vos pièces d’identité dans votre hôtel ou logement (en cas de perte/vol).

Comme partout  ailleurs, la possibilité d’un attentat terroriste n’est jamais à exclure. Il est recommandé aux voyageurs de rester vigilant et de suivre les consignes des autorités locales.

 
Criminalité

Risques de vols sur les routes

Etre vigilant vis-à-vis des personnes apparemment bien intentionnées qui proposent leur aide lors d'une crevaison : ce sont souvent des voleurs dont les complices ont crevé le pneu quelques instants auparavant. Il peut aussi s'agir d'une simulation, afin de contraindre les véhicules souvent immatriculés à l'étranger à s'immobiliser. Des cas ont également été signalés sur les aires de repos et stations-services. Le but est de voler la voiture ou de subtiliser des sacs.

Lorsque l'on demande de l'aide à partir d'une borne SOS, s'assurer que le véhicule de dépannage qui arrive est bien celui de la société contactée à la suite de l'appel. (En effet, il y a des services de dépanneuses qui sillonnent les autoroutes et pratiquent des tarifs abusifs particulièrement en Catalogne.)

Pour limiter les risques liés aux faux policiers racketteurs qui choisissent pour cibles des touristes étrangers et notamment des véhicules forts chargés en transit vers le Maroc, il est vivement recommandé de ne transporter qu'une quantité limitée d'argent liquide et de faire également usage d'autres moyens de paiement (cartes de crédit). En cas de doute, il est conseillé de solliciter l’identification des agents (numéro de matricule) qui réalisent le contrôle ainsi que le numéro de plaque de leur véhicule et de téléphoner directement à la Guardia Civil (062 ou 112) pour que l’authenticité des agents et du contrôle vous soit confirmée.

Activer toujours la fermeture centralisée des portières du véhicule. Les voleurs à pied ou en scooter et/ou leurs complices peuvent ouvrir une portière ou tirer brutalement un sac par la fenêtre.

 
Risques de vols à la tire en ville

  • Lorsqu'un inconnu vous interpelle ou essaye d'attirer votre attention, il faut toujours être attentif. Il peut s'agir du complice d'un pickpocket qui détourne votre attention pour faciliter le vol.
  • Surveillez toujours vos bagages ou sacs et ne les perdez jamais de vue. Ne laissez pas non plus d'objets de valeur en vue.
  • Gardez votre sac à main fermé et portez-le, de même que l'appareil photo, en bandoulière devant soi ou du côté du partenaire. Portez votre portefeuille dans une poche fermée et difficile d'accès.

Terrorisme

Comme partout  ailleurs, la possibilité d’un attentat terroriste n’est jamais à exclure. Une attention particulière aux messages des autorités dans les lieux publics est dès lors de mise.

A Madrid

Les vols à la tire sont nombreux dans les agglomérations, mais rarement accompagnés de violence. Etre particulièrement vigilant dans les quartiers où sévissent les pickpockets (Callao-Puerta Del Sol, place Santa Ana, Parc du Retiro et Musée du Prado, place Colon, aéroports, gares et métro), dans les rues touristiques mais aussi dans les restaurants et aux terrasses de café, de même que sur les routes à l'extérieur de la ville où l'on peut constater la présence de "faux policiers" racketteurs (notamment dans la grande banlieue de Madrid).

En Andalousie

La petite délinquance est en recrudescence, malgré les renforcements des moyens de la police. Etre vigilant dans les quartiers touristiques (Santa Cruz à Séville).

En Catalogne

De grands rassemblements politiques sont fréquemment organisés à Barcelone et dans d’autres villes de Catalogne, de manière annoncée ou improvisée. Il convient d’être vigilant si vous vous trouvez à proximité et de suivre les instructions des forces de sécurité. Ces manifestations peuvent affecter la fluidité du trafic et la ponctualité des transports publics.

Barcelone demeure le théâtre de très nombreux vols à la tire et de différents procédés de vols détournés principalement dans le centre-ville, aux abords des sites touristiques mais aussi dans les lieux publics tels que les gares, le port, l’aéroport et les campings de la Costa Brava. Il est donc conseiller de redoubler de prudence tant dans des lieux très fréquentés que ceux peu fréquentés et de se méfier des pickpockets. Les zones à haut risque sont principalement la Plaça Catalunya, les Ramblas, Paseo de Gracia (sur le boulevard, à la réception des hôtels et même dans les magasins !), le quartier gothique et L’Eixample, la gare du Nord (la gare routière), la gare de Sants (TGV), le métro, les avenidas Meridiana, Diagonal, et la place de Las Glorias.

Il y de nombreux cas de crevaison, provoquées ou simulées afin de contraindre les véhicules étrangers à s’immobiliser et de leur voler leur voiture ou/et de leur subtiliser leurs affaires.  Des cas ont été signalés sur les axes d'entrée de la ville, après le passage des gares de péage sur les autoroutes autour de Barcelone, sur les aires de repos et  de stations-services, et même dans le parc industriel de Badalona (IKEA).

A l'aéroport, à la gare, dans le métro, à la plage, à la réception de l’hôtel, ou au camping, il est recommandé de ne jamais laisser vos affaires sans surveillance ou visibles dans une voiture en stationnement.  Il est vivement conseillé de garder une photocopie de vos pièces d’identité dans votre hôtel ou logement (au cas de perte/vol).

Communauté Valencienne (Alicante, Valence, Castellon)

Dans cette région, il y aurait lieu d'attirer l'attention du voyageur sur le fait qu'il y a un très grand nombre de vols dans le centre historique de Valence (c.-à.-d. le Barrio del Carmen, et surtout la Plaza de la Reina près de la cathédrale). Il y a également de nombreux vols à la tire sur les marchés en plein air dans la province d’Alicante.

Iles Canaries

Risques de vols à la tire dans toutes les agglomérations des régions touristiques et particulièrement au sud de l'île de Tenerife.