France

Carte France

Dernière mise à jour

Coronavirus Covid-19:

Mesures de confinement strict :

Le virus est présent sur tout le territoire national. Le pays est actuellement au stade 3 du plan d’action du Gouvernement qui a pour objectif de prévenir et limiter la circulation du virus.

Un point épidémiologique quotidien est consultable sur https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/articles/infection-au-nouveau-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-france-et-monde

Depuis le mardi 17 mars 2020 à midi, et pour quinze jours au moins, un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire français, en métropole comme Outre-mer. Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;

Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;

Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;

Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;

Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement.

L’attestation dérogatoire nécessaire pour circuler est disponible sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 Si vous ne pouvez pas l’imprimer, vous pouvez la reproduire sur papier libre.

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende de 135 euros avec une possible majoration à 375 euros et 1 500 euros en cas de récidive.

Les mairies et préfectures peuvent prendre des mesures encore plus strictes de limitation des déplacements (ex : couvre-feu à partir d’une certaine heure en soirée ).

Pour plus d’informations au sujet des mesures de confinement en vigueur :

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

Autres mesures prises par les autorités françaises pour freiner la propagation du virus :

Depuis le lundi 16.03.2020 et jusqu’à nouvel ordre, tous les établissements scolaires (des crèches jusqu’aux universités) sont fermés.

Depuis le samedi 14.03.2020 à minuit, et jusqu'à nouvel ordre, tous les lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays sont fermés. Il s’agit notamment des restaurants, cafés, cinémas, discothèques. Les lieux de culte resteront ouverts, mais les rassemblements et les cérémonies devront être reportés. Il s’agit également de tous les commerces à l’exception des commerces essentiels. Resteront notamment ouverts les magasins et marchés alimentaires, les pharmacies, les stations essence, les banques et les bureaux de tabac et de presse. Les marchés alimentaires en milieu ouvert sont fermés sauf dérogation préfectorale. Tous les services publics essentiels à la vie des concitoyens resteront ouverts.

Transports :

Les divers moyens de transport, y inclus les transports publics, sont en service mais la fréquence en est fortement réduite. Veuillez-vous renseigner auprès des gares aériennes, ferroviaires et de bus sur les options disponibles pour rentrer en Belgique. Alternativement, vous pouvez essayer de louer une voiture ou un taxi.  Pensez également à une combinaison de plusieurs moyens de transport (par exemple : train + taxi).

Afin d’assurer la continuité du transport de marchandises,  l’Etat français s’emploie à maintenir l’ouverture des services essentiels aux conducteurs pour se reposer, se réapprovisionner en carburant, bénéficier de restauration à emporter et de sanitaires propres ( voir : https://www.bison-fute.gouv.fr/ ).

Frontières :

A partir du mardi 17 mars 2020 à midi, tous les voyages entre les pays non-européens et l’Union européenne sont suspendus pendant trente jours.  Les ressortissants de l’Union européenne qui sont actuellement à l’étranger et souhaitent rentrer pourront rejoindre leur pays.

Les autorités françaises n’imposent pas d’interdiction de sortie du territoire national, à qui que ce soit. La frontière entre la France et la Belgique reste ouverte. Il est donc possible, pour les personnes résidant en Belgique, de rentrer en Belgique depuis la France ou en transitant par la France. Veillez à respecter les consignes des autorités françaises (vous pourriez devoir prouver votre identité et votre résidence en Belgique).

Dans le cas où votre voyage vers la Belgique n’est pas possible, nous vous invitons vivement à vous inscrire sur le site https://travellersonline.diplomatie.be/

Un rapatriement depuis le territoire français (France métropolitaine et d’outre-mer) n’est pas à l’ordre du jour. Veillez à respecter les consignes des autorités françaises et rester confiné. Afin de gérer ce confinement et ses conséquences, nous vous invitons à prendre contact avec, entre autres, votre famille, vos amis, votre médecin, votre banque, en Belgique. 

 Il est, par ailleurs, préférable que les ressortissants en transit disposent de justificatifs de leur plan de transport de retour, notamment s’il s’agit d’itinéraires complexes, et qu’ils pourront présenter en cas de contrôles (billets d’avion par exemple).  

Les autorités françaises ont pris en considération la situation des ressortissants atterrissant aux aéroports de Paris et devant rejoindre la Belgique où ils résident. Dans ce cas précis uniquement, les autorités françaises autorisent un bref aller/retour par une seule personne résidant en Belgique pour récupérer un proche. La personne effectuant ce bref aller/retour devra néanmoins se munir des justificatifs nécessaires (par exemple : plan de vol de la personne à récupérer, preuve de résidence en Belgique, preuve du lien avec la personne à récupérer, … ). La police des frontières française a pour instruction d’appliquer une certaine souplesse dans ce cas.

Travailleurs transfrontaliers :

Les travailleurs frontaliers souhaitant traverser la frontière franco-belge doivent pouvoir présenter les documents suivants :

L’attestation individuelle, établie par les autorités françaises (disponible sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus(link is external)), à compléter et signer soi-même ;

L’attestation de l’employeur, établie par les autorités françaises (disponible sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus(link is external)), à compléter et signer par l’employeur ;

Le formulaire, établi par le gouvernement belge (disponible sur https://emploi.belgique.be/fr/actualites/certificat-prouvant-la-necessit...(link is external)), à compléter et signer par l’employeur.

Respect des gestes barrières :

Face aux infections respiratoires, il existe des gestes simples pour se protéger et protéger son entourage:

Se laver les mains régulièrement.

Distanciation sociale : respecter une distance minimum de 1 mètre entre deux personnes, éviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts.

Tousser ou éternuer dans son coude.

Utiliser des mouchoirs à usage unique.

Se saluer sans se serrer la main et pas d’embrassade.

Porter un masque quand on est malade ou lorsqu’on veut éviter les risques de transmission.

Pour plus d’informations : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus(link is external)

► Un numéro vert 0 800 130 000 (appel gratuit) a été mis en place (7j/7 24h/24). Cette plateforme permet d'obtenir des informations générales sur le COVID-19 et des conseils si vous avez voyagé dans une zone où circule le virus ou côtoyé des personnes qui y ont circulé.

En cas de symptômes évocateurs ( fièvre, toux, difficultés respiratoire ) ou urgence vitale : composez le 15 ou le 114 ( pour les personnes ayant des difficultés à parler ou entendre).

Pour un avis ou un conseil médical, une autre pathologie : prendre contact avec son médecin traitant par téléphone.

Le SPF Santé publique en Belgique a mis en ligne un site consacré au Coronavirus Covid-19, accessible via https://www.info-coronavirus.be/fr/ 

 

 

 

Manifestations et marches de protestation:

Plusieurs syndicats ont lancé un mouvement de grève interprofessionnelle le 5 décembre 2019, à Paris et sur tout le territoire national, pour lutter contre la réforme des retraites portée par le gouvernement. Le mouvement est reconduit de jour en jour, depuis lors.

Le trafic ferroviaire SNCF en France et RATP (métro, RER, bus,…) à Paris et en Île-de-France sont fortement perturbés depuis le 05 décembre 2019.  Les liaisons et fréquences des Thalys peuvent être affectées.  Les accès aux aéroports peuvent être rendus plus compliqués. Il est recommandé de vérifier l’actualité de votre vol avec votre compagnie aérienne avant de vous rendre à l’aéroport. Il est également recommandé de vérifier l’actualité au sujet d’éventuels mouvements de grève sur les sites de stockage de carburant qui pourraient entraîner des problèmes d’approvisionnement aux pompes à essence.

Pour en savoir plus (Info trafic) :

Des marches et des manifestations de protestation  (Gilets Jaunes, Climat, Retraites, Justice sociale,…), sont organisées régulièrement en France, autorisées ou non. Celles-ci ont généralement lieu le samedi mais peuvent se produire les autres jours de la semaine.

Prenez en compte les consignes suivantes avant de vous rendre vers Paris ou en province:

  • Suivez régulièrement l’actualité (radio, TV, médias sociaux) ;
  • Évitez tous les attroupements et éloignez-vous de tout rassemblement ;
  • Ne vous mêlez pas aux discussions et autres polémiques ;
  • Ne résistez pas aux forces de l’ordre, obtempérez ;
  • Ne laissez pas votre véhicule EN SURFACE, Stationnez les véhicules dans les parkings publics souterrains et non dans les rues et avenues (même pour un laps de temps très court) ;
  • Ne forcez surtout pas les barrages filtrants ou bloquants ;
  • Si vous le pouvez, postposez votre séjour dans  ces arrondissements de la capitale ;
  • Préférez les autres arrondissements particulièrement ceux de la rive gauche ;
  • Il est vivement déconseillé de se rendre sur les lieux symboliques et autres zones touristiques (Arc de triomphe, Champs-Elysées, Boulevard Haussmann, Rivoli, Concorde, Champs de mars, Bastille, République, Nation, Trocadéro).

Plus d'informations sur le site de la préfecture de police :
https://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/Nous-connaitre/Documentation/Arretes/Liste-des-arretes   

 
Depuis le 1er juillet 2018, la vitesse maximale sur les routes ordinaires sans séparateur central est de 80 km/h en France (au lieu de 90 km/h).

 
VIGNETTE CRIT'AIR : LE CERTIFICAT QUALITÉ DE L'AIR DE VOTRE VÉHICULE

Obligatoire dans plusieurs villes de France, tout automobiliste n'arborant pas la vignette crit'air dans des zones à circulations restreintes ou lors de pics de pollution s'expose à une contravention de 3ème classe passible d'une amende de 68 euros. Consultez ce lien: www.certificat-air.gouv.fr 

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Algemene veiligheid

Sécurité générale

Risque terroriste

Suite aux attentats terroristes en France, les autorités françaises ont pris des mesures particulières qui entraînent la surveillance des sites sensibles.Les Belges sur place doivent être vigilants, éviter les grands rassemblements et concentration de personnes et suivre scrupuleusement les directives des autorités françaises. Les autorités françaises ont créé une application pour téléphones mobiles pour lancer des alertes. Chercher " SAIP" dans votre plateforme de téléchargement.

http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Lancement-de-l-application-mobile-SAIP

Criminalité

La petite délinquance est particulièrement élevée dans la région parisienne et la région marseillaise et sur la Côte d’Azur.

Prenez en compte les mesures de précaution suivantes :

  • Gardez toujours votre carte d’identité ou votre passeport sur vous mais laissez vos objets de valeur dans le coffre-fort de l'hôtel.
  • Soyez prudents lorsque vous voyagez en train de nuit. Il est arrivé que des voyageurs se fassent dévaliser dans leur sommeil par des voleurs ayant eu recours à des substances soporifiques.
  • La plus grande prudence est de mise sur les autoroutes et les aires de repos. Des voleurs recourent à différentes astuces pour dévaliser des voitures, faisant semblant d'être victimes d'une panne ou de vouloir vous aider. Ne sortez pas de votre voiture et poursuivez votre route.
  • L'autoroute A1 est régulièrement le théâtre de braquages en particulier lors d’embouteillages. Les auteurs des faits, à pied ou à scooter, se faufilent entre les véhicules à l’arrêt pour atteindre leur cible. Ne laissez pas vos objets de valeurs (sacs à mains, ordinateurs, tablettes et autre) sur le siège passagers ou sur la banquette arrière. Mettez vos sacs sous votre siège ou par terre.