Pays-Bas

Carte Pays-Bas

 

Dernière mise à jour

Par “Pays-Bas”, on entend les Pays-Bas continentaux en Europe et pas les territoires d’outre-mer.

 

Coronavirus COVID-19

Voir également la page d'accueil de ce site web pour un aperçu avec les codes de couleur. 

1. Il est permis de voyager de la Belgique vers les pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni, la Suisse, le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège. La possibilité d'entrer dans un autre pays dépend du consentement du pays de destination. Il est donc extrêmement important de vérifier les conseils aux voyageurs par pays afin de connaître la situation dans le pays de destination. Le tableau "Vous partez pour ..." avec trois couleurs indique si vous êtes autorisé à entrer dans un pays (couleur verte), si vous pouvez y entrer dans certaines conditions (comme observer une quarantaine, passer un test covid ou éviter les zones de confinement locales) (couleur orange) ou si vous ne pouvez pas y entrer (couleur rouge).

2. Les voyages non-essentiels en dehors de l'Union européenne, du Royaume-Uni, de la Suisse, du Liechtenstein, de l'Islande et de la Norvège restent interdits jusqu’à nouvel ordre, conformément à l'article 18, §1 de l'Arrêté ministériel du 30 juin 2020. A partir du 1er août 2020, TOUS les voyageurs revenant en Belgique sont tenus de remplir le « Passenger Locator Form ». De plus amples informations peuvent être consultées sur www.info-coronavirus.be.

3. La quarantaine au retour en Belgique n'est pas obligatoire pour les voyageurs se déplaçant dans l'UE, au Royaume-Uni, en Suisse, au Liechtenstein, en Islande ou en Norvège. EN CE QUI CONCERNE LE RETOUR d’une "zone à haut risque" indiquée dans le tableau "Vous revenez de..." : toute personne revenant d'une de ces zones doit soit s'isoler (zone rouge), soit faire preuve d'une vigilance accrue après son retour (zone orange). Pour plus d'informations sur la quarantaine obligatoire en Belgique, consultez le site www.info-coronavirus.be.

4. Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles épidémies de Covid à l'étranger peuvent fortement affecter leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou si les frontières sont fermées.

 

Il est possible de voyager aux Pays-Bas en respectant les conditions suivantes:

- respecter une quarantaine (pour les voyageurs provenant de la province d'Anvers).

Depuis le 29 juillet 2020, des mesures spécifiques sont appliquées aux voyageurs provenant de la province d’Anvers.

 

Les régions suivantes sont en zone orange: provinces de Hollande méridionale, Zélande et Hollande septentrionale

Il est possible de voyager dans le reste des Pays-Bas (zone verte)

 

 

Depuis le 11 mai 2020, les Pays-Bas ont amorcé un retour progressif à la normale. Les autorités néerlandaises n’appliquent pas de mesures restrictives quant aux déplacements sur le territoire. Il est toutefois vivement conseillé d’éviter la foulerester autant que possible à la maison et de respecter les mesures de distanciations sociales. Hormis dans les transports en commun, les Pays-Bas n’appliquent actuellement aucune mesure nationale concernant le port du masque dans les espaces publics. Les mesures d’assouplissement sont uniquement applicables si l’évolution du virus le permet. Si vraiment nécessaire, ces mesures peuvent être rappelées et ramenées à une décision précédente.

 
Tourisme :

A partir du 15 juin 2020, les touristes venant de pays connaissant un risque sanitaire similaire ou inférieur (dont la Belgique) seront à nouveau les bienvenus aux Pays-Bas. Tout ressortissant étranger est tenu de respecter les mesures néerlandaises mises en place contre la propagation du coronavirus. En cas de séjour sur place, la réservation au préalable du lieu de séjour est obligatoire.

 
*Vous voyagez à partir de la province d’Anvers :

  • A partir du 29 juillet 2020, tous les voyages non-essentiels en provenance ou à destination de la province d’Anvers sont fortement déconseillés. Voyagez donc uniquement depuis Anvers si votre déplacement est essentiel.
  • Une période de quarantaine est appliquée aux voyageurs provenant de la province d’Anvers. Il n’est donc pas possible de voyager aux Pays-Bas à partir de cette région pour se rendre à une fête, faire du shopping ou pour y passer une journée.
  • Certains groupes de voyageurs constituent une exception : sauf en cas de symptômes, les professionnels de la santé, travailleurs transfrontaliers ou professionnels du transport voyageant dans le cadre de leur activité professionnelle sont exemptés de la mesure de quarantaine.

 
Transport :

  • A partir du 1er juillet 2020, il est à nouveau possible d’emprunter les transports en commun pour des déplacements non-essentiels. Le port du masque non-médical reste obligatoire pour tout le monde à partir de 13 ans. Dans d’autres circonstances, le masque peut représenter une protection supplémentaire si la distanciation sociale ne peut pas être respectée.
  • Dans les véhicules privés, le port du masque non-médical est conseillé pour les passagers issus de ménages différents.

 
Les mesures néerlandaises à partir du 1er juillet 2020 :

  • A partir du 1er juillet 2020, tous les évènements nécessitant une autorisation peuvent à nouveau être organisés sous réserve d’un accord des autorités locales.
  • Les espaces intérieurs et extérieurs (par exemple : restaurants, théâtres, cérémonies de mariage ou de funérailles) peuvent accueillir un nombre illimité de personnes à condition de pouvoir garantir un flux régulé de visiteurs avec un contact limité entre euxdes places assises fixesune réservation ainsi qu’une vérification de santé. Aucun nombre maximum de visiteurs n’est appliqué pour les magasins et les musées.
  • Si aucune réservation ou vérification de santé n’est effectuée au préalable, les espaces intérieurs peuvent accueillir un maximum de 100 personnes avec places assises fixes et 250 personnes à l’extérieur sans places assises fixes.
  • Aucun nombre maximum de visiteurs n’est appliqué pour les logements privés. Il est toutefois vivement recommandé de respecter les mesures d’hygiène et de distanciation sociale.
  • Tous les sports en intérieur et en extérieur peuvent être pratiqués à condition d’effectuer une vérification de santé. Les compétitions avec supporters sont également autorisées. Les acclamations, telles que les chants et les cris, lors des compétitions restent interdites.
  • Les commerces liés à l’industrie du sexe peuvent à nouveau exercer.
  • Les discothèques et boîtes de nuit restent fermées jusqu’au 1er septembre 2020.

Depuis le 1er juillet 2020, les conditions d’entrées pour les personnes issues de pays tiers voyageant vers les Pays-Bas ont été assouplies. Vous trouverez ci-dessous la liste de pays ainsi que les catégories de personnes auxquelles les règles d’assouplissement sont appliquées : https://www.rijksoverheid.nl/onderwerpen/coronavirus-covid-19/nieuws/2020/06/30/nederland-heft-inreisverbod-op-voor-selecte-groep-landen (texte en néerlandais)

Depuis le 17 avril 2020, les passagers à destination des Pays-Bas provenant d’un aéroport situé dans une région à haut risque de contamination sont priés de se munir d’une déclaration de santé dûment complétée, de respecter une quarantaine à domicile de 14 jours et de limiter les contacts avec d’autres personnes. La quarantaine peut être levée après 14 jours et si aucun symptôme ne s’est déclaré durant les dernières 24 heures.  

Il est recommandé de suivre les instructions des autorités néerlandaises via ce site web https://www.rijksoverheid.nl/onderwerpen/coronavirus-covid-19 (en néerlandais). Le gouvernement néerlandais a également ouvert une ligne d'information sur le coronavirus : +31 800 1351.

Pour plus d’informations au sujet des mesures instaurées en Belgique, veuillez consulter ce site web https://www.info-coronavirus.be/fr/.


Afin de mieux organiser l'assistance consulaire, nous vous conseillons également d'enregistrer votre voyage via www.travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

Description

Algemene veiligheid

Sécurité générale

Il n’y a pas de risques particuliers liés à visiter les Pays-Bas

Menace terroriste

Depuis la fin de l’année 2017, l’état de la menace contre les Pays-Bas a été modifié. Le coordinateur national de la lutte contre le terrorisme et de la sécurité (NCTV) a fait baisser le niveau de menace aux Pays-Bas de 4, à savoir « substantiel », au niveau 3 « élevé » sur une échelle qui va jusqu’à 5. Bien que l’Occident soit toujours confrontée de manière sporadique à des attentats jihadistes, la situation demeure incomparable à la période 2015-2017, où des dizaines d’attentats étaient commis chaque année en Europe. La stabilisation de ces évènements est la raison pour laquelle l’état de la menace est actuellement maintenue au niveau 3.

Vous trouverez plus d’informations sur les mesures générales et ponctuelles en consultant le site du National Coordinator for counterterrorism et Security : www.nctv.nl.

 

Criminalité

Bien qu’on ait enregistré ces dernières années une baisse de la criminalité aux Pays-Bas, le voyageur doit tenir compte des vols sous la menace d’arme blanche ou de vols à la tire qui touche en premier lieu les grandes villes. Les pickpockets visent souvent les voyageurs à l’aéroport de Schiphol, dans les gares et dans les trains entre Rotterdam, la Haye et Amsterdam. La forme de petite criminalité la plus courante est le vol de vélo.

Attention à la vente illégale de drogues dures à Amsterdam

D’une façon générale, il convient d’être vigilant à l’encontre des rabatteurs qui invitent les étrangers à les suivre pour leur vendre des produits stupéfiants. En novembre 2014, plusieurs décès aux Pays-Bas ont fait suite à l’achat illégal de stupéfiants dont trois touristes après avoir inhalé de l’héroïne blanche en pendant qu’il s’agissait de cocaïne.

Pour la législation en matière de consommation et vente de drogues – voir la rubrique « Législation locale »

La nuit de la saint-Sylvestre donne lieu à des manifestations festives qui peuvent très rapidement dégénérer. Des débordements peuvent également survenir lors de grandes manifestations culturelles, populaires ou sportives (festivals de musique, Gay Pride, etc).

Suite aux nombreux incidents survenus pendant le réveillon de Nouvel An 2020, les feux d’artifice à détonation ainsi que les fusées lumineuses sont, depuis 2020, interdits aux consommateurs particuliers. Une répression plus sévère en matière de vente illégale de feux d’artifice ainsi que la lutte contre la violence envers le personnel d’intervention font partie des mesures entreprises pour garantir un passage à l’an plus sécurisé. Ainsi, depuis le 15 décembre 2019, toute entrave au travail du personnel d’intervention est punissable sur l’ensemble du territoire. La peine encourue a par ailleurs été alourdie.  

 

Wij werken momenteel aan de vernieuwing van onze website. Om een beter idee te krijgen van wie onze website raadpleegt en naar welke informatie hij of zij op zoek is, willen wij u vragen deze korte vragenlijst in te vullen. Dit zal maar enkele minuten van uw tijd vragen. Alvast bedankt voor uw medewerking.

 

De vragenlijst vindt u hier: https://qlite.az1.qualtrics.com/jfe/form/SV_4VdkGChG6BNcVXD

Indien nodig kunt u rechtsboven de taal van de vragenlijst aanpassen.