De jeunes Belges présentent un projet unique sur les droits de l’enfant à l’ONU à Genève

Les droits de l'enfant sont l'une des priorités de la politique étrangère belge en matière de droits humains. Depuis des décennies, notre pays s'est engagé à promouvoir les droits de l'enfant au niveau international.

  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Le Comité des droits de l'enfant des Nations Unies surveille la mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l'enfant et de ses protocoles facultatifs. À cette fin, le Comité formule des "Observations finales". Il s'agit de recommandations et de conseils politiques importants sur ce qui doit changer pour tous les enfants et les jeunes et sur la manière dont cela doit être fait. La situation des droits de l'enfant en Belgique a été examinée par le Comité en 2019.

L'une des premières tâches d'un pays est de diffuser ces observations finales, en premier lieu auprès des enfants et des jeunes. Et en Belgique, les enfants et les jeunes ont leur mot à dire !

Sous la direction experte de la Commission nationale belge des droits de l'enfant, les enfants ont traduit l'esprit des recommandations du langage juridique des Nations Unies en un langage concret et accessible qui rend l'essence des recommandations compréhensible pour les jeunes. Les enfants ont eux-mêmes choisi le nom "Fight4YourRight" pour leur projet innovant et participatif. Ce projet est unique au monde. Il vise à fournir aux enfants et aux jeunes un langage et une compréhension des discussions actuelles de la société sur leurs droits. Après tout, les enfants doivent être entendus sur les questions qui les concernent.

Les observations finales adaptées aux enfants (PDF)

"Permettre aux enfants de participer aux discussions qui les concernent est absolument essentiel. Leur voix doit être entendue", déclare le Premier ministre Alexander De Croo, en charge des Affaires étrangères et européennes. "La Belgique montre la voie au niveau international avec ce projet et souhaite partager son expertise avec d'autres pays, afin que les enfants du monde entier puissent mieux connaître leurs droits et être mieux protégés".

Il va sans dire que la Belgique souhaitait présenter cet excellent résultat au Comité des droits de l'enfant et à l'ensemble de la communauté des droits de l'enfant à Genève, et qui de mieux que les jeunes eux-mêmes pour le faire ? Cinq jeunes ont présenté leur projet vendredi dernier aux experts du Comité des droits de l'enfant et ont mené une discussion animée à Genève.

La Belgique innove en étant le premier pays au monde à porter une telle initiative. C'est une bonne pratique que notre pays, en tant que candidat au Conseil des droits de l'homme pour un mandat en 2023-2025, est fier de présenter aux autres pays. Outre les visuels et l'outil interactif, il existe également une méthodologie élaborée et un kit pédagogique sur l'utilisation de ces outils est en cours de préparation.

 

  1. Type d'actualité