L’ONU tire un bilan positif des progrès accomplis par la Belgique dans la prévention et la lutte contre le terrorisme

La Direction exécutive du Comité contre le terrorisme de l’ONU (UNCTED) a effectué une visite de travail en Belgique du 31 mai au 4 juin, avec pour objectif de contrôler la mise en œuvre des résolutions de l’ONU en matière de lutte contre le terrorisme par la Belgique et d’évaluer la politique belge en la matière.

  1. Dernière mise à jour le

Ce comité évalue aussi la coopération entre Etats membres de l’ONU et dissémine les bonnes pratiques dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. Un bilan très positif des progrès accomplis par l’ensemble des autorités belges dans la lutte contre le terrorisme ainsi que de leurs efforts en matière de prévention. Il s’agissait de la première visite d’évaluation de UNCTED depuis les attentats de Bruxelles de 2016.

UNCTED assiste le Comité contre le terrorisme  du Conseil de sécurité (Comité 1373), créé au lendemain des attentats du 11 septembre 2001. Durant cette visite, les experts de l’ONU ont abordé avec les autorités belges des questions comme l’évaluation de la menace terroriste, les procédures judicaires à l’encontre de terroristes, le suivi local d’individus radicalisés ou encore le contrôle des personnes et des biens à nos frontières. Les experts se sont aussi entretenus avec des représentants de la société civile et ont effectué une visite de l’aéroport de Bruxelles-National et du terminal Bru-Cargo. Cette visite était coordonnée par le SPF Affaires étrangères et a pu compter sur l’ensemble des acteurs concernés comme le Parquet fédéral, le SPF Justice, le SPF Intérieur, la Police fédérale, le SPF Mobilité, les Douanes, l’OCAM, la Sûreté de l’Etat et le SGRS.

Durant son récent mandat au Conseil de sécurité (2019-2020), la Belgique a défendu le principe que chaque Etat membre de l’ONU participe à ce type d’exercice d’évaluation, crucial pour la bonne mise en œuvre et le suivi des résolutions de l’ONU. La Belgique a accueilli cette visite, en mettant en lumière le chemin parcouru et progrès accomplis par la Belgique, par exemple sur le plan législatif ainsi que dans le domaine de la prévention et du soutien aux victimes, mais aussi les défis en matière de lutte contre le terrorisme.

Une priorité durant le mandat au Conseil de sécurité était que la lutte contre le terrorisme doit être compatible avec le respect des droits humains et le droit humanitaire, ce qui a été rappelé au CTED durant la visite. Une autre priorité de la Belqique mise en valeur auprès du CTED comme bonne pratique lors de cette visite est la coopération interinstitutionnelle (« whole of government approach »), à savoir une bonne coopération et coordination entre les autorités fédérales, les entités fédérées, les agences spécialisées et les autorités locales.

 

  1. Type d'actualité