Royaume-Uni

Royaume-Uni

Dernière mise à jour

 

Sécurité

Le niveau d’alerte pour le terrorisme a été augmenté de substantiel à sérieux (une attaque terroriste est hautement probable) depuis le 15 novembre 2021 .

 

Coronavirus COVID-19

  • Les voyages non essentiels depuis la Belgique vers les pays en dehors de l'Union européenne sont vivement déconseillés.
  • Vous trouverez des informations sur les mesures à prendre lors du retour en Belgique sur le site www.info-coronavirus.be/fr/voyages

 

1. Les voyages depuis la Belgique vers le Royaume Uni

Voyager au Royaume Uni reste possible, mais plusieurs modalités imposées par les autorités britanniques doivent être respectées.

Les règles suivantes sont en place pour cette catégorie, la principale distinction étant faite entre ceux qui sont complètement vaccinés et ceux qui ne sont pas complètement vaccinés.

Remarque

Entièrement vacciné signifie – soit vacciné au Royaume-Uni par le NHS, soit vacciné dans divers pays d'Europe (y compris la Belgique), les États-Unis et le Canada. Le vaccin doit également avoir été administré au moins 14 jours avant.

 

Complètement vacciné

La plupart des passagers voyageant vers le Royaume-Uni arrivant en Angleterre, vous trouverez ci-dessous les règles en vigueur pour accéder au territoire anglais. Vérifiez toujours les informations sur les sites du Pays de Galles, d'Écosse et d'Irlande du Nord avant de voyager car les règles peuvent changer rapidement sans préavis et peuvent varier de région à région.

Le régime d'entrée pour l'arrivée en Angleterre ne nécessite plus de test pré-départ si vous êtes complètement vacciné. Le test PCR avant/ou au jour 2 sera remplacé par un lateral flow test, qui doit être certifié par les autorités britanniques. Vous trouverez la liste officielle de prestataires de soins privés sur ce lien. Le résultat du test doit également être transmis à ce même fournisseur de soins de santé. Toute personne testée positive à ce lateral flow test devra également passer un test PCR afin d’identifier le variant en cause.

  • PLF : le remplissage du formulaire de localisation des passagers reste nécessaire dans tous les scénarios (vaccinés/non vaccinés). Remplissez votre formulaire PLF dans les 48 heures précédant votre arrivée en Angleterre.

NB 1 Pour ceux qui n'ont pas été vaccinés ou pas complètement vaccinés, un test pré-départ et deux tests PCR aux jours 2 et 8 après l'arrivée sont toujours requis, qui doivent être réservés et payés avant le départ. Voir ci-dessous sous « Pas complètement vacciné »

NB 2 Si vous n'êtes pas vacciné ou pas complètement vacciné, vous devrez tout de même faire une quarantaine de 10 jours en Angleterre après votre arrivée, mais le test to release (test PCR supplémentaire au jour 5) reste une option pour raccourcir la quarantaine de 10 à 5 jours. Voir ci-dessous sous « Pas complètement vacciné ».

 

Voyager avec des enfants

Les règles pour les enfants dépendent de l'âge et du pays de résidence.

1. Enfants résidant au Royaume-Uni ou dans un pays avec une preuve de vaccination approuvée

Les mineurs de tous âges qui résident au Royaume-Uni ou dans un pays disposant d'une preuve de vaccination approuvée sont exemptés de quarantaine à leur arrivée en Angleterre. Ceci s'applique que l'enfant soit vacciné ou non.

Les enfants de 4 ans et moins n'ont pas à faire de tests de voyage COVID-19.

De 5 à 17 ans :

  • N’ont pas à passer de tests COVID-19 avant de voyager en Angleterre
  • Doivent passer un test au plus tard le jour 2 - le jour d'arrivée est le jour 0

Consultez la liste des pays et territoires avec une preuve de vaccination approuvée.

 

2. Enfants résidant dans d'autres pays

Les enfants âgés de 5 à 17 ans qui résident dans un pays qui ne figure pas sur la liste de preuve de vaccination approuvée doivent :

  • Passer un test COVID-19 (si âgé de 11 ans ou plus) avant de voyager en Angleterre
  • Passer un test COVID-19 au plus tard le jour 2 en Angleterre - le jour d'arrivée est le jour 0
  • Passer un test COVID-19 le jour 8 ou après en Angleterre - le jour d'arrivée est le jour 0
  • mise en quarantaine à domicile ou dans le lieu de séjour pour une durée  de 10 jours, ou pour la durée de leur séjour si celui-ci est inférieur à 10 jours

Les enfants de 4 ans ou moins n'ont pas à passer de tests de voyage. Ils doivent cependant respecter les règles de quarantaine. « Test to release » est une option pour réduire la période de quarantaine.

 

Pas complètement vacciné

La plupart des passagers voyageant vers le Royaume-Uni arrivant en Angleterre, vous trouverez ci-dessous les règles en vigueur pour accéder au territoire anglais :

  • Remplissez le Passenger Locator Form, faites un test PCR (max 48h) avant votre départ pour l’Angleterre, en plus d'un PCR test réservé et payant à effectuer les jours 2 et 8 après votre arrivée.
  • Quarantaine de 10 jours à domicile ou à l'endroit où vous séjournez.
  • Si vous êtes en Angleterre pour moins de 10 jours, vous devez respecter une quarantaine pendant l’ensemble de la durée de votre séjour. Vous devez également réserver les tests pour le jour 2 et le jour 8 dans tous les cas. Vous ne devez effectuer les tests que si vous êtes toujours en Angleterre.

Vérifiez toujours les informations sur les sites du Pays de Galles, d'Écosse et d'Irlande du Nord avant de voyager car les règles peuvent changer rapidement sans préavis et peuvent varier de région à région.

 

Remarques 

Plus d'informations sur les contrôles aux frontières britanniques peuvent être trouvées sur le site Web du UK Border Control (en anglais).

 

Respect des mesures de précaution

Vous devriez lire les règles qui s'appliquent à vous ici (attention les règles sont souvent différentes au Pays de Galles, en Écosse, en Irlande du Nord et en Angleterre).

Il est recommandé de suivre de près les instructions des autorités britanniques, à savoir celles du ministère britannique de la Santé (en anglais) et du National Health Service (NHS) (en anglais).

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le FAQ du gouvernement britannique dédié au Coronavirus.

 

2. Les voyages vers la Belgique depuis le Royaume Uni

Si vous avez la nationalité de, ou votre résidence principale dans un pays de l'UE ou de l'espace Schengen, ou votre résidence principale dans un pays tiers de la  « liste blanche », il est autorisé de voyager vers la Belgique. Le Royaume Uni ne fait plus partie de l’UE et est classé dans la zone rouge.

Avez-vous le certificat de vaccination NHS du Pays de Galles, d'Ecosse, d'Irlande du Nord ou d’Angleterre ? Vous n'avez plus besoin d'un motif essentiel pour voyager en Belgique ni d’une attestation de voyage essentiel de l'ambassade.

1. Personnes ayant leur résidence principale en BE : à l’arrivée

  • si complètement vacciné EMA ou Covishield + 2 semaines :  test PCR le J1 et quarantaine jusqu’au résultat du test et test PCR J7,
  • si pas complètement vacciné EMA ou Covishield + 2 semaines : quarantaine de 10 jours + test PCR J1 et J7.

2. Européens et résidents européens 

  • RAT ou test PCR avant le départ,
  • si complètement vacciné EMA ou Covishield + 2 semaines : test PCR le J1 et quarantaine jusqu’au résultat du test et test PCR J7,
  • si pas complètement vacciné EMA ou Covishield + 2 semaines : quarantaine de 10 jours + test PCR J1 et J7.

3. Résidents hors UE

  • RAT ou test PCR avant le départ,
  • voyages essentiels autorisés.
  • si complètement vacciné EMA ou Covishield + 2 semaines : test PCR J1 et quarantaine jusqu’au résultat du test et test PCR J7,
  • si pas complètement vacciné EMA ou Covishield + 2 semaines : quarantaine de 10 jours + test PCR J1 et J7.
  • voyages non essentiels uniquement autorisés si complètement vacciné EMA ou Covishield + 2 semaines : test PCR le J1 et quarantaine jusqu’au résultat du test et test PCR J7.
 

Pour toute question concernant le Formulaire de Localisation du Passager belge, ainsi que l’obligation de test COVID et/ou de quarantaine en Belgique, vaccinations, consultez ce site ou contactez le SPF Santé Public :

Brexit:

A partir du 1er janvier 2021 vous devez tenir compte des changements suivants :

Conséquences pour les voyages de courte durée (moins de 6 mois) :

Attention : à partir du 1er Octobre 2021 un passeport (international) sera requis et une carte d’identité (belge) ne suffira plus pour entrer au Royaume-Uni, si vous ne disposez pas d’un « EU Settlement Status ».

La carte européenne d'assurance maladie ("European Health Insurance Card") est encore valide au Royaume-Uni.

Votre permis de conduire restera valide au Royaume-Uni.

Conséquences pour l'établissement - séjour de longue durée (plus de 6 mois) :

L'enregistrement via le « EU settlement scheme » (https://www.gov.uk/settled-status-eu-citizens-families) permet aux ressortissants de l'UE et aux membres de leur famille qui se sont installés au Royaume-Uni avant le 31/12/2020, de rester légalement au Royaume-Uni après 2020.

Depuis le 1er janvier 2021 vous avez besoin d’un visa pour travailler ou étudier au Royaume-Uni si vous n'y résidiez pas auparavant.

Pour des informations supplémentaires concernant le séjour permanent au Royaume-Uni, vous pouvez consulter le site web de l’Ambassade : https://unitedkingdom.diplomatie.belgium.be/fr    

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Sécurité générale

Numéro d’urgence : 999

Numéro britannique commun pour les ambulances, la police, les pompiers et les garde-côtes.

Ce numéro est gratuit et peut être composé à partir d’un téléphone fixe ou d’un portable, sans crédit et avec n’importe quel opérateur européen.

Une connaissance suffisante de la langue anglaise est nécessaire.

 
Numéro d’urgence européen : 112

Fonctionne dans tous les pays membres de l’Union Européenne depuis le 01/05/2004.

Ce numéro est gratuit et peut être composé à partir d’un téléphone fixe ou d’un portable, sans crédit et avec n’importe quel opérateur européen. Il permet de contacter les pompiers, la  police et les services d’urgence médicale. Une connaissance suffisante de la langue anglaise est souhaitable.

 
Informations générales 

Le voyageur se rendant au Royaume-Uni doit tenir compte d’un certain risque au niveau de la sécurité. Les problèmes rencontrés dans les grandes villes britanniques sont semblables à ceux rencontrés dans la plupart des villes européennes. Il est recommandé de se tenir informé de la situation locale via les médias.

 
Manifestations, Emeutes

Des manifestations ont lieu régulièrement dans les grandes villes britanniques, et particulièrement dans le centre de Londres. Ces dernières années, ces manifestations ont été dans l'ensemble pacifiques.

Il est toutefois conseillée au voyageur de se tenir à l'écart des manifestations et des grands rassemblements publics.

 
Menace terroriste

En ce qui concerne le terrorisme international : le niveau d’alerte a été augmenté de substantiel à sérieux (une attaque terroriste est hautement probable) depuis le 15 novembre 2021 .

Pour vérifier le niveau de menace terroriste et obtenir plus d’informations sur les paramètres utilisés pour le déterminer, le voyageur peut à tout moment consulter ce site.

De manière générale, il est recommandé de faire preuve d’une extrême vigilance dans les transports publics et les sites touristiques les plus fréquentés.


Menace terroriste – Irlande du Nord

La mise en place de l’accord de paix du Vendredi-Saint (1998) a entraîné une diminution sensible des violences sectaires en Irlande du Nord. Certains groupes restent néanmoins potentiellement actifs.

Il se produit des troubles civils en Irlande du Nord pendant la saison des marches de l’Ordre d’Orange (du mois d’avril au mois d’août).

 
Menace terroriste internationale - Londres

Le risque général d'attentat terroriste est beaucoup plus élevé à Londres que dans les autres capitales européennes. Le public est appelé à rester vigilant et à rapporter aux autorités compétentes tout ce qui pourrait sembler suspect (p.ex. bagages non surveillés).

Anti-Terrorist Hotline : 0800 789 321 ou 999

Les attentats à la bombe du 07.07.2005 ont prouvé que les services de secours britanniques sont bien préparés. En outre, les services de sécurité restent en permanence en état d’alerte.

 
Criminalité

Le voyageur ne doit pas craindre une criminalité spécifique.

On rapporte des crimes mineurs (vols à la tire, vols de sacs à mains, vols avec agression) dans les grands centres urbains, notamment dans les endroits fréquentés par les touristes, les transports en commun, les restaurants, les pubs et les bars, ainsi que dans les aéroports, en particulier durant la saison estivale.

Les vols de liquidités et de documents d’identité sont fréquents. Il est dès lors vivement conseillé de :

  • scanner les documents d’identité et se les envoyer par email (ainsi ils sont disponibles dans la boîte de réception de votre messagerie internet),
  • garder sur soi une photocopie des documents d’identité,
  • laisser tous les documents d’identité dans un endroit sûr (coffre de la chambre d’hôtel par exemple) pendant toute la durée du voyage.

La vigilance est requise, et les bagages ne doivent jamais rester sans surveillance.

Dans la ville de Londres et les principales métropoles britanniques, il convient de suivre quelques règles élémentaires de sécurité. Il est conseillé d’éviter de se promener seul la nuit dans certains quartiers de banlieue ou d’emprunter des rues isolées dans les grandes villes et d’être vigilant, en fin de semaine, aux abords de certains quartiers très fréquentés de Londres (notamment Soho, Leicester Square) où des agressions peuvent être commises par des groupes de jeunes, souvent en état d’ébriété.

Il est très fortement recommandé de ne recourir qu’aux taxis portant une enseigne officielle.

 
Fraude, Cyber-fraude

Les fraudes commises sur les cartes bancaires et les cartes de crédit sont à la hausse, et il en va de même des vols d’identité.

La fraude financière sur Internet est de plus en plus courante au Royaume-Uni. Le cas classique concerne des arnaqueurs qui demandent à leur victime de leur envoyer de l’argent. Les approches varient : loteries, agences au-pair, relations amoureuses, héritages imprévus etc.

De nombreux citoyens belges nous rapportent avoir reçu des demandes d’aide financière urgente venant de personnes qu’ils ont rencontrées en ligne. L’arnaqueur établit une relation personnelle et gagne la confiance de sa victime, pour ensuite lui annoncer qu’il a un besoin urgent d’argent afin de faire face à une urgence fictive.

Ne fournissez qu’avec extrême prudence vos informations bancaires, telles que les coordonnées de vos cartes bancaires, cartes de crédit, et uniquement quand le site est vérifié et sécurisé. Ne communiquez jamais votre code PIN.

N’utilisez jamais le système de paiement Western Union pour une personne autre que des parents des amis ou des personnes que vous connaissez personnellement. Si l'on vous demande d'utiliser Western Union pour payer une facture de commerçant ou effectuer un paiement à une personne inconnue, dites- vous bien qu'il s'agit presque certainement d'une arnaque, puisque le retrait peut-être anonyme, même si vous avez coché la case qui demande le contraire.

Mise en garde Western Union  http://www.westernunion.nl/WUCOMWEB/staticMid.do?method=load&pagename=fraudIndex

Mise en garde Police Fédérale Belge : http://www.polfed-fedpol.be/crim/crim_fccu_internet01_nl.php