Voyager au Royaume-Uni : Conseils aux voyageurs

En voyage au Royaume-Uni ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Transport au Royaume-Uni

Informations sur le transport au Royaume-Uni.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Si vous prenez la voiture pour voyager en Europe, n’oubliez pas que les règles de circulation diffèrent par pays. Touring vous en donne un aperçu


Réseau aérien

La sécurité des compagnies aériennes nationales est excellente.

Des liaisons intérieures sont assurées régulièrement (toutes les heures pour Londres-Edimbourg).

London Heathrow est, le plus grand aéroport du pays, peut parfois souffrir de problèmes pratiques dus à sa taille. Il compte 4 terminaux reliés par une navette. Il est conseillé de vérifier le terminal de départ à l’avance pour éviter tout retard. Les contrôles de sécurité sont pris très au sérieux, et il est recommandé d'arriver à l'aéroport au moins 2 heures avant le décollage pour un voleuropéen, 3 heures avant un vol international. Une ligne de métro vous donne l’accès direct de l’aéroport au centre de Londres

Pour les vols en provenance de la Turquie, du Liban, de l'Arabie Séoudite, de la Jordanie et de la Tunisie avec comme destination le Royaume-Uni, à partir du 21 mars 2017 les téléphones, les laptops et les tablettes aus dimensions suivantes (largeur: 16 cm, hauteur: 9,3 cm et épaisseur 1,5 cm) ne seront plus admis dans l'avion comme bagage à main. Ils devront dorénavant être mis dans les valises en soute et éteints.

La majorité des smartphones ont des dimensions plus petites et peuvent donc être pris en cabine.


Réseau maritime

La qualité et la sécurité de la navigation nationale sont excellentes.


Réseau ferroviaire

Plusieurs compagnies privées desservent  les différentes parties du pays.

Le réseau ferroviaire britannique est relativement ancien: lors des heures de pointe, les trains peuvent être en retard et surpeuplés.


Réseau routier

L'état du réseau routier au Royaume-Uni est bon.

Le conducteur veillera à faire preuve de vigilance du fait de la conduite à gauche. Cela signifie que la circulation arrive de la droite.  Il n’y a pas d’autoroutes  partout.  Dans le nord, le réseau routier est formé de routes secondaires.

Il portera également son attention sur les limitations de vitesse et les distances qui sont exprimées en « miles » (1 mile = 1,6 km). La vitesse maximale autorisée est de 30 miles/heure en agglomération, 50 miles/heure hors agglomération et 70 miles/heure sur les autoroutes. Les vitesses maximales sont bien indiquées et la présence de caméras est toujours annoncée. Les excès de vitesse sont sanctionnés par des amendes.

La conduite sous l'effet de l'alcool est interdite et passible d'une amende et du retrait du permis de conduire pour une période de minimum 1 an. Il est également interdit d’utiliser son téléphone portable en conduisant. Lorsqu’on approche un rond point (round about) la circulation venant de droite est prioritaire.

Les autoroutes sont éclairées uniquement autour des nœuds routiers importants.

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire et les enfants de moins de 11 ans doivent être installés dans un siège adapté.

Il convient de respecter le stationnement en ville et les zones réglementaires de parking. Le contrôle du stationnement est  très strict dans les différentes villes britanniques. L’amende à régler en cas d’enlèvement du véhicule par la fourrière est très élevée.

Le centre de Londres est soumis à la « Congestion Charge ». Tout conducteur doit s’acquitter d’une taxe journalière de GBP 11.50) pour rouler à l’intérieur de cette zone (du lundi au vendredi de 7h à 18h ) sauf jours fériés britanniques.

Plus d’informations sur : http://www.tfl.gov.uk/roadusers/congestioncharging
 

Transports en commun

Les transports en commun britanniques sont très chers.

A Londres, il y a cependant une réelle volonté de rendre les transports publics attractifs pour le plus grand nombre d’usagers,par la facilité d’utilisation le  gain de temps et l’aspect financier. Les enfants de moins de 11 ans voyagent gratuitement.

A Londres, il est conseillé d’acheter une Oyster Card (titre de transport de la forme d’une carte de banque) pour les trajets en bus, métro, bateau, train ou tram. L’Oyster Card coûte GBP 5 et peut être commandée depuis la Belgique. On peut également l’acheter à bord de l’Eurostar ou dans les gares, aéroports, stations de métro à Londres. L’utilisation de l’Oyster Card offre un tarif nettement plus avantageux qu’un ticket simple.

Elle peut être rechargée à tout moment (par exemple dans les stations de métro), avec de l’argent liquide, par carte de banque ou carte de crédit.

Pas besoin de faire la file pour acheter un ticket, il suffit de presser l’Oyster Card contre la borne jaune dans la gare, station de métro, ou à l’entrée du bus, et le montant du trajet est automatiquement déduit du solde de la carte. Lors d’un déplacement en métro, il est important de cliquer la Oyster Card à l’entr ée et à la sortie.  Pour le bus et le tram, il ne faut l’enregister qu’une seule fois.

Plus d’information sur l’Oyster Card sur : https://oyster.tfl.gov.uk/oyster/entry.do
Et en français sur : http://www.tfl.gov.uk/tfl/languages/francais/french-oyster-guide-leaflet.pdf

Les passagers sont régulièrement avertis de la présence de pickpockets et sont priés de ne pas perdre de vue leurs effets personnels. Des policiers patrouillent fréquemment dans les gares. La découverte de bagages non surveillés provoque immédiatement une alerte de sécurité et les passagers sont immédiatement évacués.


Bus

Un réseau important de bus interurbains relie les villes et les aéroports les plus importants en Angleterre, au pays de Galles et en 'Ecosse. Il s'agit d'une option meilleur marché que les trains, mais également plus lente et moins confortable.

Les bus londoniens sont meilleur marché que les métros, mais à cause du trafic dense, ils sont plus lents (surtout en heures de pointe). Grâce aux bus de nuit et aux bus « 24h », il est possible de se déplacer dans le centre de Londres à toute heure du jour et de la nuit.

Informations sur www.tfl.gov.uk/gettingaround/maps/buses/night-buses.aspx


Métro

Le réseau de métro (« tube ») relie les endroits les plus importants à Londres (centre et agglomération) mais le coût d'un voyage en métro est beaucoup plus élevé qu'en bus. Il y a aussi les trains de banlieue, le  Docklands Light Railway et le London Overground.

Aux  heures de pointe, le système peut être surchargé par l’afflux massif d’usagers. Par mesure de sécurité, des stations très fréquentées sont parfois fermées pendant quelques minutes en raison de la surpopulation des quais.

Suite à la rénovation et à l’agrandissement du réseau des transports en commun londoniens, des lignes peuvent être partiellement ou totalement fermées pour travaux, surtout le weekend. Les informations relatives au réseau des transports en commun londoniens sontconstamment mises à jour sur : www.tfl.gov.uk/tfl/livetravelnews/realtime/tube/default.html

Il existe une connexion de métro entre le centre de la ville et Heathrow Airport. Heathrow et les autres aéroports sont également accessibles par train et par bus.


Vélo

Un réel effort est mis en œuvre à travers le pays, et particulièrement à Londres, pour favoriser l’utilisation du vélo.

Il est maintenant de possible de louer des vélos dans le centre de Londres (Barclays Bicycle Hire). Ce service est disponible en self-service, 24h/24, 7j/7, auprès d’une centaine de docking station réparties dans le centre-ville. Le prix varie en fonction de la durée d’utilisation.

Plus d’information sur : http://www.tfl.gov.uk/roadusers/cycling/11598.aspx

Toutefois, la prudence est de mise. Les cyclistes sont encore des usagers de la route très vulnérables dans les grandes villes. Il est donc crucial de porter un casque et de rester vigilant à tout moment.


Taxi

Les taxis sont très nombreux, de jour comme de nuit. Le prix de la course est nettement moins élevé qu’en Belgique. Les taxis représentent donc une alternative confortable aux transports en commun.

Il est possible de réserver un taxi par téléphone. http://www.tweetalondoncab.com

Les autorités britanniques attirent l’attention des usagers sur l’importance d’avoir uniquement recours à des taxis officiels : « black cabs » (avec l’enseigne « taxi » sur le toit) ou « mini-cabs » réservés auprès d’une agence agréée.

http://www.tfl.gov.uk/tfl/gettingaroundtaxiprivatehire/default.aspx

Pour réserver un taxi officiel, il existe maintenant le app gratuit Cabwise, www.tfl.gov.uk/cabwise