France

Carte France

 

Dernière mise à jour

Dans le cadre de la crise liée au coronavirus, le gouvernement belge a décidé d’INTERDIRE tous les voyages non essentiels vers l’étranger, jusqu’au 7 juin compris. Le Conseil National de Sécurité évaluera cette interdiction en temps utile.

Coronavirus Covid-19:

Depuis le 11 mai 2020, la France est entrée dans une période de déconfinement progressif.  Celui-ci implique une modification des restrictions de déplacement en vigueur depuis le 17 mars 2020.

Les déplacement sur le territoire français sont désormais autorisés, sans déclaration de déplacement, :

  • Dans un périmètre défini par un rayon de 100 kilomètres depuis le domicile et
  • Sans limitation de distance à l’intérieur du département de résidence.

Des déplacements à plus de 100 kilomètres du domicile sont autorisés pour certains motifs dont, entre autres, :

  • les trajets entre le lieu de résidence et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et les déplacements professionnels qui ne peuvent pas être différés ;
  • les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables, l’accompagnement des personnes handicapées et pour la garde d’enfants.

Cette déclaration peut être complétée électroniquement ou téléchargée via https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfineme...

Autres mesures prises par les autorités françaises pour freiner la propagation du virus :

  • Les activités au quotidien sont autorisées ou non, en fonction de votre lieu de séjour en France.  Pour connaître le statut de votre département et savoir comment adapter votre quotidien : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
  • La majorité des commerces -à l’exception des cafés, bars et restaurants- sont à nouveau ouverts depuis le 11 mai 2020.  Chaque commerçant et client est invité à suivre un certain nombre de mesures de protection sanitaire. Le port du masque est recommandé, et peut conditionner votre entrée dans un magasin si le commerçant le souhaite.
  • L’accès aux musées, monuments est interdit, sauf décision contraire du préfet.
  • Les cinémas, salles de théâtre, salles de concert, salles des fêtes, salles polyvalentes, conservatoires – sont fermés au moins jusqu'à fin mai 2020.
  • L’accès aux plages, lacs, plans d’eau ou centres nautiques est interdit au moins jusqu’à fin mai 2020, sauf décision contraire du préfet sur proposition du maire.  Renseignez-vous sur le site de la préfecture du département en question.

Transports :

A partir du 11 mai 2020, le port du masque est obligatoire pour toute personne âgée de onze ans ou plus dans les transports publics, les trains (transports inter-régionaux), les taxis, VTC, les véhicules de covoiturage, les avions, ainsi que les espaces accessibles au public et affectés au transport collectif de voyageurs.

En outre, une réglementation spécifique est prévue pour l’accès aux transports publics collectifs de la région de l’Île-de-France et à leurs espaces attenants.  Leur accès est réservé aux heures de pointe ( de 06h30 à 09h30 et de 16h00 à 19h00 ) aux personnes se déplaçant pour se rendre notamment sur le lieu d’exercice de leur activité professionnelle, dans un établissement scolaire, pour des raisons médicales ou pour motif familial impérieux.

Pour plus d’informations, compléter électroniquement ou télécharger cette attestation:

 https://www.prefectures-regions.gouv.fr/ile-de-france/Region-et-institutions/L-action-de-l-Etat/Amenagement-du-territoire-transport-et-environnement/Les-transports-du-quotidien/Deconfinement-les-attestations-pour-se-deplacer-dans-les-transports-en-commun-en-heure-de-pointe

Les divers moyens de transport, y inclus les transports publics, sont en service mais leur fréquence est fortement réduite. Veuillez vous renseigner auprès des gares aériennes, ferroviaires et de bus sur les options disponibles pour rentrer en Belgique.

Frontières :

A partir du mardi 17 mars 2020 à midi, et jusqu’à nouvel ordre,  les frontières extérieures de l’Union européenne restent fermées   Les ressortissants de l’Union européenne qui sont actuellement à l’étranger et souhaitent rentrer pourront rejoindre leur pays.

La frontière entre la France et la Belgique reste ouverte. Les personnes de nationalité belge ou résidant en Belgique peuvent donc rentrer en Belgique depuis la France ou en transitant par la France. Il est recommandé aux voyageurs concernés d’être également munis de tout justificatif de leur plan de transport depuis la France vers la Belgique.

Des restrictions d'accès à la France métropolitaine et aux collectivités d'Outre-mer ont été mises en place. Tout voyageur est tenu, à compter du 8 avril 2020, de compléter et d'avoir sur soi l'attestation correspondant à sa situation :

  • pour une voyage international depuis l'étranger vers la France métropolitaine
  • pour un déplacement dérogatoire de la France métropolitaine vers l'Outre-mer
  • pour un voyage international depuis l'étranger vers une collectivité d'Outre-mer

Pour plus d’information et télécharger l’attestation dont vous avez besoin : https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation...

Il est, par ailleurs, recommandé  que les ressortissants en transit disposent de justificatifs de leur plan de transport de retour, notamment s’il s’agit d’itinéraires complexes, qu’ils pourront présenter en cas de contrôles (billets d’avion par exemple).

Les autorités françaises ont pris en considération la situation des ressortissants atterrissant aux aéroports de Paris et devant rejoindre la Belgique où ils résident. Dans ce cas précis uniquement, les autorités françaises autorisent un bref aller/retour par une seule personne résidant en Belgique pour récupérer un proche. La personne (de préférence un membre de la même famille mais non employé dans un secteur essentiel) effectuant ce bref aller/retour devra néanmoins se munir des justificatifs nécessaires : outre la déclaration de déplacement en dehors de son département et à plus de 100km de sa résidence en cochant la case «  déplacement pour motiffamilial impérieux »( disponible sur  https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfineme... )et l’attestation pour voyage international depuis l’étranger vers la France métropolitaine( disponible sur  https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage ) , avoir avec soi par exemple le plan de vol de la personne à récupérer, la preuve de résidence en Belgique, la preuve du lien avec la personne à récupérer, … ). La police des frontières française a pour instruction d’appliquer une certaine souplesse dans ce cas.

Les autorités belges exigent cependant le respect des deux conditions suivantes aux personnes retournant en Belgique

La personne doit rester en isolation à domicile pendant 14 jours ; ET

Il est interdit à la personne de travailler à l'extérieur pendant 14 jours (même si elle travaille dans un secteur essentiel) ; le télétravail est toujours autorisé.

Dans le cas où votre voyage vers la Belgique n’est pas possible, nous vous invitons vivement à vous inscrire sur le site https://travellersonline.diplomatie.be/(link is external).

Travailleurs transfrontaliers :

Les travailleurs frontaliers souhaitant traverser la frontière franco-belge doivent pouvoir présenter les documents suivants :

Pour un passage de la France vers la Belgique :

Déclaration de déplacement à compléter et signer soi-même (disponible sur https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfineme...

Attestation pour un déplacement international, à compléter et signer soi-même (disponible sur https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Pour un passage de la Belgique vers la France :

Formulaire, établi par le gouvernement belge, rempli par l’employeur (disponible sur https://emploi.belgique.be/fr/actualites/certificat-prouvant-la-necessit...(link is external) )

Attestation pour un déplacement international, à compléter et signer soi-même (disponible sur https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

Déclaration de déplacement, à compléter et signer soi-même (disponible sur https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Deconfineme...

Il est utile de préciser que  la double condition (isolation pendant 14 jours et interdiction de travailler à l’extérieur pendant 14 jours) imposée par les autorités belges à toute personne revenant en Belgique ne s’applique pas aux travailleurs frontaliers, aux conducteurs employés par des entreprises de transport professionnelles et aux personnes ayant effectué un déplacement essentiel à l’étranger.

Respect des gestes barrières :

Face aux infections respiratoires, il existe des gestes simples pour se protéger et protéger son entourage:

  • Se laver les mains régulièrement.
  • Distanciation :  rester à plus d’un mètre de distance les uns des autres, éviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts.
  • Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.
  • Se saluer sans se serrer la main et pas d’embrassade.
  • Porter un masque quand on est malade ou lorsqu’on veut éviter les risques de transmission.

Pour plus d’informations : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus (link is external)

► Un numéro vert 0 800 130 000 (appel gratuit mais accessible uniquement depuis la France ) a été mis en place (7j/7 24h/24). Cette plateforme permet d'obtenir des informations générales sur le COVID-19 et des conseils si vous avez voyagé dans une zone où circule le virus ou côtoyé des personnes qui y ont circulé.

En cas de symptômes évocateurs (fièvre, toux, difficultés respiratoires) ou urgence vitale : composez le 15 ou le 114 (pour les personnes ayant des difficultés à parler ou entendre).

Pour un avis ou un conseil médical, une autre pathologie : prendre contact avec son médecin traitant par téléphone.

Le SPF Santé publique en Belgique a mis en ligne un site consacré au Coronavirus Covid-19, accessible via https://www.info-coronavirus.be/fr/

 
VIGNETTE CRIT'AIR : LE CERTIFICAT QUALITÉ DE L'AIR DE VOTRE VÉHICULE

Obligatoire dans plusieurs villes de France, tout automobiliste n'arborant pas la vignette crit'air dans des zones à circulations restreintes ou lors de pics de pollution s'expose à une contravention de 3ème classe passible d'une amende de 68 euros. Consultez ce lien: www.certificat-air.gouv.fr 

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Sécurité générale

Sécurité générale

Risque terroriste

Suite aux attentats terroristes en France, les autorités françaises ont pris des mesures particulières qui entraînent la surveillance des sites sensibles.Les Belges sur place doivent être vigilants, éviter les grands rassemblements et concentration de personnes et suivre scrupuleusement les directives des autorités françaises. Les autorités françaises ont créé une application pour téléphones mobiles pour lancer des alertes. Chercher " SAIP" dans votre plateforme de téléchargement.

http://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Lancement-de-l-application-mobile-SAIP

Criminalité

La petite délinquance est particulièrement élevée dans la région parisienne et la région marseillaise et sur la Côte d’Azur.

Prenez en compte les mesures de précaution suivantes :

  • Gardez toujours votre carte d’identité ou votre passeport sur vous mais laissez vos objets de valeur dans le coffre-fort de l'hôtel.
  • Soyez prudents lorsque vous voyagez en train de nuit. Il est arrivé que des voyageurs se fassent dévaliser dans leur sommeil par des voleurs ayant eu recours à des substances soporifiques.
  • La plus grande prudence est de mise sur les autoroutes et les aires de repos. Des voleurs recourent à différentes astuces pour dévaliser des voitures, faisant semblant d'être victimes d'une panne ou de vouloir vous aider. Ne sortez pas de votre voiture et poursuivez votre route.
  • L'autoroute A1 est régulièrement le théâtre de braquages en particulier lors d’embouteillages. Les auteurs des faits, à pied ou à scooter, se faufilent entre les véhicules à l’arrêt pour atteindre leur cible. Ne laissez pas vos objets de valeurs (sacs à mains, ordinateurs, tablettes et autre) sur le siège passagers ou sur la banquette arrière. Mettez vos sacs sous votre siège ou par terre.