Voyager aux États-Unis : Conseils aux voyageurs

En voyage aux États-Unis ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Informations pratiques pour voyager aux États-Unis

Informations pratiques lors de votre voyage aux États-Unis.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Voir aussi la section Documents de voyage.

 

Assurance de voyage

Vous êtes invitée à vérifier si l'assurance fournie par votre mutualité couvre suffisamment les risques liés à votre destination. Tenez compte du fait que cette assurance échoit après un séjour de 3 mois. Une assurance de voyage adaptée, avec une couverture des risques complète, est absolument indispensable (assistance judiciaire, soins médicaux et rapatriement).


ESTA

Les Belges voyageant aux Etats-Unis sont obligé.e.s de se munir d’un « ESTA » ou d’un visa pour entrer sur le territoire (par voie aérienne, terrestre et maritime). L’ESTA (« Electronic System for Travel Authorization ») est un système d'enregistrement obligatoire pour les voyageurs de certains pays dont la Belgique. L’ESTA s’obtient sur ce site : https://esta.cbp.dhs.gov/esta/. Sachez qu’il n’existe qu’un seul site officiel au sujet de l’ESTA.

L’enregistrement coûte 21 USD (paiement en ligne par carte bancaire) et peut être fait par des tiers (agence de voyage, famille, amis). Il est recommandé de s’enregistrer au moins 72 heures avant le début du voyage, étant donné que le traitement des demandes peut prendre jusqu’à 72 heures.

L'enregistrement est valable pendant 2 ans et pour plusieurs entrées. Il est possible d'actualiser ses données à tout moment. Une réponse sera donnée immédiatement dans la majorité des cas. En cas de refus de l’autorisation, le ou la ressortissant.e devra se tourner vers une ambassade ou un consulat américain et y introduire une demande de visa. L'autorisation ESTA ne signifie pas que l'accès aux Etats-Unis est garanti. Les autorités frontalières peuvent vous refuser l’accès au pays. Le programme ESTA ne s'applique pas aux Belges qui sont détenteurs ou détentrices d'un visa pour les Etats-Unis.

Le séjour ne peut être supérieur à 90 jours et il est non renouvelable. Il est obligatoire de présenter un billet aller-retour. Lors de votre passage à la frontière on pourra vous demander si vous possédez des moyens suffisants pour subvenir à vos besoins durant votre séjour.

Les citoyens belges s’étant rendus depuis le 01.03.2011 en Iran, Syrie, Libye, Soudan, Somalie, Yémen et Irak, ou depuis le 11.01.2021 à Cuba, ne peuvent plus voyager aux Etats-Unis avec l’ESTA et sont, par conséquent, obligé.es d’introduire une demande de visa auprès de l’Ambassade des Etats-Unis à Bruxelles, ou du pays où ils résident au moment de la demande.

Il est possible que d’autres informations supplémentaires vous seront demandées lors de votre demande de visa, telles que : vos contacts sur les réseaux sociaux, vos passeports précédents, les membres de votre famille, vos amis, l’historique de vos déplacements et de votre parcours professionnel.

La  possession d'un document ESTA ou d'un visa ne constitue pas un droit d’accès au territoire : la décision finale et souveraine appartient aux services d’immigration du point d’arrivée. Les autorités belges ne peuvent en aucun cas intervenir dans cette décision.


Transiter via les Etats-Unis

En cas d’un transit aéroportuaire par les Etats-Unis, les voyageurs et voyageuses sont traités de la même façon que les personnes qui visitent les Etats-Unis. Il faut donc absolument se munir de l’ESTA.

Tout le monde passe par le contrôle d’immigration et par la douane et les valises doivent être récupérées et réenregistrées.

Prévoyez donc suffisamment de temps entre vos deux vols.


Voyager à Cuba en passant par les États-Unis

En 2017, les critères de voyage vers Cuba ont été renforcés. Depuis le 11 janvier 2021, on ne peut plus voyager aux États-Unis avec l’ESTA si on a visité le Cuba après le 11 janvier 2021.

Chaque passager, sans distinction de nationalité, se rendant à Cuba depuis les Etats-Unis devra présenter un permis de voyage délivré par l’administration américaine ou voyager avec un organisme disposant d’une licence. Cette disposition s’applique également à tous les passagers transitant aux Etats-Unis pour se rendre à Cuba.

Veuillez contacter votre agence de voyage, votre compagnie aérienne ou les autorités américaines.


Escroqueries via internet

Attention aux escroqueries via Internet ! De plus en plus de Belges se font escroquer par des transactions via Internet qui sont difficilement contrôlables à distance.

Soyez donc sur vos gardes en réservant des billets, des hôtels, des chambres ou autres types de logement via des sites de recherche. Faites preuve de la plus grande vigilance et vérifiez à deux fois s’il s’agit bien d’une véritable transaction. N’effectuez pas de prépaiement à des personnes privées et ne transmettez vos données de carte de crédit que si vous êtes sûr.e et certain.e du sérieux du site. Il est conseillé aux compatriotes qui ont déjà été victimes de telles pratiques de porter plainte auprès de la police. Vous pouvez également signaler des délits commis sur ou via Internet via ecops.be


Permis de conduire

Si vous souhaitez conduire une voiture de location ou un véhicule personnel, il est fortement conseillé d’obtenir un permis de conduire international avant votre départ pour les Etats-Unis. Ce document devra toujours être accompagné de votre permis de conduire national. En cas de contrôle, les deux documents devront être présentés aux autorités locales. Le permis de conduire international peut être demandé auprès de votre administration communale. Vérifiez également les conditions d’âge permettant la location d’un véhicule. Ces conditions peuvent varier d’une compagnie à l’autre.


Modes de paiement

La monnaie nationale est le dollar. Les cartes de crédit ou électroniques sont acceptées dans la totalité du pays. En cas de perte, vol ou fraude relatif à une carte de banque ou de crédit belge, contactez immédiatement Card Stop (0032 78 170 170).

Tous les prix affichés dans les magasins, restaurants, hôtels, etc. ne comprennent pas les taxes. Vous devrez donc ajouter entre 5 et 10 % sur le prix affiché, en fonction de l’Etat dans lequel vous vous trouvez. Les hôtels peuvent eux taxer entre 10 et 15%. Les salaires des serveurs et serveuses sont extrêmement bas et la plupart de leurs revenus provient des pourboires (15 à 25% du prix du repas), ne l’oubliez pas.

Vérifiez auprès de votre banque si vous pouvez utiliser votre carte de crédit aux Etats-Unis, car dans certaines banques, la carte doit être activée à l’avance. Si cela n’a pas été fait, il ne vous sera pas possible d’effectuer de transactions pour lesquelles un code pin est requis, comme par exemple le retrait d’argent.


GSM et facilités de communication

Un téléphone à 3 ou 4 bandes est nécessaire pour permettre l'utilisation de l'appareil sur le territoire américain. L'achat de cartes prépayées est possible. Dans certaines régions il n'est pas toujours possible d'avoir un contact téléphonique.

Le courant électrique aux Etats-Unis (110v) diffère de chez nous (220v). Procurez-vous un adaptateur avant le départ car une fois sur place, ils ne sont pas toujours faciles à trouver.


Animaux domestiques

Il est conseillé de prendre systématiquement contact avec la compagnie aérienne pour se renseigner au sujet de la dernière réglementation relative au transport des animaux domestiques.

Les chats ne peuvent être porteurs de maladies transmissibles à l'homme. Si l'animal n'apparaît pas être en parfaite santé, il pourra être procédé à un examen complémentaire, à charge du propriétaire, par un vétérinaire diplômé. Un passeport animalier doit pouvoir être produit avec mention des vaccinations récentes.

Les chiens ne peuvent être porteurs de maladies transmissibles à l'homme et doivent avoir été vaccinés contre la rage au moins 30 jours avant l'arrivée (cette exigence ne s’applique pas aux chiots de moins de trois mois; ceux-ci sont placés en quarantaine, vaccinés et détenus 30 jours à charge du propriétaire).

L'animal doit être accompagné d'un certificat valide prouvant sa vaccination contre la rage. Ce certificat doit identifier l'animal et mentionner la date d'inoculation et d'échéance du vaccin. S'il ne figure pas de date d'échéance, le certificat ne sera recevable que si la date d'inoculation correspond à une durée inférieure à 12 mois précédant l'arrivée aux Etats-Unis.

Un passeport animalier doit pouvoir être soumis, avec mention des vaccinations récentes.

Une information plus détaillée peut être trouvée sur le site web suivant: www.cdc.gov/animalimportation/BringingAnimalToUs.html


Assistance consulaire

En cas de sérieux problèmes à l'étranger, les Belges peuvent faire appel à l'Ambassade et aux Consulats généraux de Belgique aux Etats-Unis. Une assistance consulaire est offerte aux ressortissants ayant invoqué en vain une aide de la part des autorités locales (police locale) ou autre (banque, agence d'assurance). Cette assistance prend fin dès que le voyageur ou la voyageuse peut poursuivre son voyage par ses propres moyens. Nous vous conseillons d'enregistrer gratuitement votre voyage via Travellers Online pour faciliter cette assistance.

Les détenteurs et détentrices de la double nationalité belge et américaine doivent être conscient.e.s que leur double nationalité peut restreindre l’accès à l’assistance consulaire, car les autorités américaines les traiteront uniquement comme citoyen.ne américain.e.