Italie

Carte Italie

 

Dernière mise à jour

Coronavirus Covid-19:

Vu le risque de blocage à l’étranger à cause de l’épidémie de coronavirus, le SPF Affaires étrangères déconseille tous les voyages à l'étranger. Prenez connaissance des conseils du SPF Affaires étrangères concernant l’impact de COVID-19 sur vos voyages :  https://diplomatie.belgium.be/fr

Des mesures de restriction strictes sont applicables à tout le territoire italien. Ces mesures restrictives seront en vigueur au moins jusqu’au 13 avril 2020. Il s’agit d’une interdiction de quitter son domicile, sauf pour des raisons de nécessité absolue. Les restaurants, bars, musées, cinémas, écoles, magasins (sauf les magasins d’alimentation et les pharmacies), etc..- sont fermés.. Tous les événements publics et privés ainsi que toute forme de rencontre sont suspendus.

Il est dès lors conseillé de reporter jusqu’à nouvel ordre tous les voyages vers l’Italie.

Ainsi, il est défendu de sortir d’Italie ou d’y entrer, sauf exceptions pour raisons professionnelles attestées, raisons de première nécessité, médicales ou urgentes. Dans ces cas, les autorités locales demandent que les personnes soient munies d’une déclaration sur l’honneur dûment signée. En cas de non-respect des règles de confinement, une contravention allant de 400 à 3.000 euros peut être dressée. Les déplacements en dehors de la commune de résidence sont désormais proscrits. Les régions de Calabre, Basilicate, Sardaigne et Sicile ont interdit l’accès à leur territoire régional sauf pour les personnes présentant les raisons attestées ci-dessus.

Les touristes étrangers sont toutefois autorisés à quitter le pays. Il est recommandé aux voyageurs belges de suivre les instructions des autorités italiennes à ce sujet.

Le transit par l’Italie d’un pays étranger vers un autre, dans le but de rejoindre son domicile – le plus rapidement possible et sans arrêt intermédiaire non strictement nécessaire – est autorisé (pour des raisons professionnelles, de première nécessité médicale ou urgente) :

- le transit aéroportuaire est autorisé (p. ex. voyage de Caracas à Bruxelles avec escale à Rome Fiumicino) sans sortir de l’aéroport ;

- les participants à une croisière peuvent – si leur voyage prend fin - quitter le bateau pour rentrer dans leur pays (frais à charge de l’armateur) ;

- il est admis d’embarquer son véhicule privé sur un bateau (p.ex. de la Tunisie ou de la Grèce vers l’Italie) et de continuer le voyage avec son propre véhicule vers son habitation ; Au moment de l’embarquement sur un avion/un bateau pour l’Italie il est nécessaire de compléter la déclaration sur l’honneur https://www.esteri.it/mae/resource/doc/2020/04/nuovo_modulo_autodichiarazione_bilingue_fr-2.pdf, en indiquant clairement qu’il s’agit d’un transit dans le but de rejoindre sa propre habitation sise dans un pays autre que l‘Italie.

Les personnes qui rentrent en Italie doivent le communiquer à l’agence sanitaire compétente et observer une période d’isolement de 14 jours. Elles doivent également remettre une déclaration à la compagnie aérienne, maritime ou ferroviaire précisant la raison de leur retour, l’adresse où elles séjourneront, le moyen de locomotion pour y arriver depuis aéroport/port/gare et leur numéro de téléphone/portable. Les compagnies aériennes, maritimes ou ferroviaires sont tenues de vérifier la déclaration mentionnée ci-dessus et de mesurer la température des passagers. En cas de documentation incomplète ou d’une température supérieure à 37,5°, la compagnie interdira l’embarquement au passager. Les compagnies aériennes sont obligées de fournir un équipement de protection individuelle (masque par exemple) aux passagers qui n’en disposeraient pas.

Il est recommandé de contacter les autorités locales pour recevoir l’information pratique concernant ces mesures, si vous vous trouvez en Italie.

Vous pouvez trouver de l’information sur le site du Ministère italien de la Santé Publique : salute.gov.it/nuovocoronavirus(link is external) et sur www.protezionecivile.gov.it/home(link is external).

Le SPF Santé publique en Belgique a mis en ligne un site consacré au Coronavirus, accessible ici: www.info-coronavirus.be/fr(link is external).

 

 

Travellers Online

 

Description

Algemene veiligheid

Risque terroriste

L'Italie, comme d’autres pays, peut être exposée à la menace terroriste. Des menaces ont été proférées à plusieurs reprises, notamment sur Internet. Le gouvernement italien a déclaré avoir pris toutes les mesures nécessaires pour y faire face. 
 
Criminalité

Comme touriste en Italie, vous courrez tout au long de l’année le risque d’être la cible de pickpockets présents sur tous les lieux touristiques. De nombreux vols se produisent également dans le métro, les bus (à Rome: en particulier, la ligne de bus 64, entre la gare de Termini et le Vatican), les gares et les aéroports. Les sacs à main des dames sont des cibles privilégiées.
 
Soyez toujours sur vos gardes concernant les voleurs à la tire!

Je suis victime d’un vol/perte de documents. Que dois-je faire? Lire plus en suivant ce lien: http://italy.diplomatie.belgium.be/fr/voyager/quelques-tuyaux

Quelques conseils.

  • Scanner les documents d’identité et se les envoyer par email (ainsi ils sont disponibles dans la boîte de réception de votre messagerie internet).
  • Garder sur vous une photocopie des documents d’identité.
  • Emporter quelques photos d'identité pour obtenir un nouveau document de voyage en cas de perte ou de vol (lire plus: http://italy.diplomatie.belgium.be/fr/voyager/quelques-tuyaux
  • Ne conservez sur vous qu’un minimum d’argent liquide.
  • Conservez séparément vos cartes de banque, de crédit et vos documents d’identité.
  • Mémorisez le numéro de téléphone de Cardstop (www.cardstop.be, +32 70 344 344) et Docstop (www.docstop.be, 00800 2123 2123 ou +32 2 518 2123)  dans votre GSM .
  • Il va de soi qu’il faut éviter de laisser visiblement et sans surveillance dans le véhicule valises, sacs de voyage, appareils photos, caméras, GPS ou appareils de même type.