Voyager en Russie : Conseils aux voyageurs

En voyage en Russie ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Dernière mise à jour en Russie

Dernières mises à jour
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Tout voyage dans l'ensemble de la Fédération de Russie est déconseillé.

Vous êtes actuellement en Russie? Vérifiez si votre présence est vraiment nécessaire ; dans le cas contraire, il est préférable de quitter le pays.

Si vous décidez de rester en Russie, signalez votre présence à l’ambassade (par inscription ou via Travellers Online). Assurez-vous que tous vos documents de voyage sont en ordre, afin de permettre un départ rapide en cas de besoin. La situation en Russie n’est pas ordinaire et peut se dégrader rapidement. Il est donc essentiel d’être bien informé et préparé : consultez régulièrement les rubriques de cet avis de voyage et abonnez-vous à la chaîne Telegram de l’ambassade.

Le 24 février 2022, la Russie a lancé une soi-disant «opération militaire spéciale» (en réalité une invasion à grande échelle) contre l’Ukraine. Ne voyagez en aucun cas vers la zone frontalière avec l’Ukraine: la situation y est imprévisible et dangereuse.

Comment rejoindre la Belgique ?

  • Il n’y a plus de vols directs entre l’UE et la Russie. Il est toujours possible de voler de la Russie vers la Belgique en faisant une escale dans un pays tiers. En tant que Belge, vous pouvez également quitter la Russie par la route. Attention, plusieurs postes-frontaliers entre la Russie et l’UE ont été fermés. Des itinéraires concrets pour quitter la Russie sont repris sous la rubrique Transport ;
  • De nombreux pays de l’UE ont décidé que les véhicules immatriculés en Russie ne sont plus autorisés à entrer sur leur territoire. Voir la rubrique Transport pour plus de détails;
  • L’évolution de la situation sur place peut engendrer une soudaine saturation des itinéraires pour quitter la Russie (vols et routes). Ce fut par exemple le cas après l’annonce de la mobilisation partielle. Tenez compte de ce risque dans la planification de votre voyage : la durée de celui-ci peut être nettement plus longue qu’initialement prévue ;
  • Il existe des restrictions européennes sur les biens qui peuvent être emmenés de Russie vers l’UE et de l’UE vers la Russie. Consultez le site du SPF Finances et le site de la Commission européenne pour en savoir plus ;
  • Les connexions existantes peuvent être interrompues sans avertissement préalable. Ne sous-estimez donc pas le risque d’être bloqué en Russie pour une durée indéterminée. Une telle situation engendre des conséquences (financières, visa, familiales, …), que l’on doit prévoir.

 

Conseils essentiels

Il existe un risque d’attaque terroriste en Russie. Soyez vigilant dans les lieux publics et suivez soigneusement les recommandations des autorités locales.

Plusieurs explosions et attaques de drones ont été récemment signalées, notamment dans la zone frontalière avec l’Ukraine, à Moscou et dans le sud de la Russie. Évitez autant que possible les zones à proximité d’installations militaires, de lieux symboliques ou de bâtiments gouvernementaux. En cas d’explosion ou alerte, rendez-vous dans un abri, un sous-sol ou au rez-de-chaussée et restez à l’écart des fenêtres. En cas d’incident majeur, consultez la liste des bons réflexes sous la rubrique Climat et catastrophes.

Évitez les attroupements et rassemblements, y compris s’il s’agit de rassemblements pacifiques. En raison du contexte politique et sociétal, ceux-ci peuvent rapidement dégénérer en émeutes et/ou en arrestations arbitraires. En cas de détention, avertissez immédiatement l’ambassadeL’expression publique de certaines opinions, y compris sur les réseaux sociaux, est punie par la loi. D’autres informations importantes sur la sécurité en Russie sont reprises sous la rubrique Sécurité générale.

Les détenteurs de la nationalité belge et russe (binationaux) sont susceptibles d’être mobilisés par l’armée russe – même s’ils se trouvent en Russie pour un court séjour. Les ressortissants belgo-russes peuvent rencontrer des difficultés s’ils veulent se servir de leur passeport belge pour quitter la Russie. Plus d’informations sous la rubrique Informations pratiques.

Enregistrez toujours votre séjour en Russie sur Travellers Online. Les coordonnées de l’ambassade sont disponibles sur cette page.