Kirghizstan

Carte Kirghizie

Dernière mise à jour

En août 2019, des affrontements liés aux poursuites judiciaires contre l'ancien président Atambayev ont eu lieu entre des manifestants et les forces de sécurité à Koi Tash, près de la capitale Bichkek. La situation politique reste tendue. Par conséquent, les manifestations et les affrontements ne peuvent être exclus et sont relativement élevés dans les endroits suivants: Bichkek (Place Alatoo, parlement et "maison blanche" présidentielle); Osh et ses environs, la vallée de Fergana. Les problèmes ne peuvent pas être exclus ailleurs. Évitez les foules et les manifestations, restez en contact avec votre famille et suivez l'actualité par le biais des médias et des contacts locaux. Les voyages vers le Kirghizistan ne sont pas déconseillés actuellement.

Les ressortissants belges se rendant au Kirghizstan pour un séjour  de plus de 60 jours ouvrables doivent s’enregistrer.

L’autorité compétente  est le Service d'enregistrement d'Etat. Ce service est ouvert à Bichkek de 9 h. à 18 h. (adresse : Prospekt Mira, 95)   Vous pouvez trouver toutes les adresses et les heures de d’ouverture sur le site suivant: http://grs.gov.kg/ru/subord/drnags/address/ (en kirghize et en russe).
 
Même s’il n’y a pas de menace spécifique contre les ressortissants belges, on ne peut  exclure le risque d’actes  de terrorisme et d’enlèvements.  Il est conseillé d’éviter les grands rassemblements, de suivre les instructions des autorités locales ainsi que des médias, et d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be.

 
Travellers Online

 

Description

Algemene veiligheid

Les voyageurs au Kirghizstan n'ont généralement pas de difficultés particulières. Soyez néanmoins prudent. Considérez également les points suivants:

1. Le pays est calme, mais restez prudent. Il y a eu des problèmes dans le passé (émeutes et révolutions en 2005 et 2010).
2. Il faut mieux ne pas voyager seul, surtout en dehors des grandes villes.
3. Il faut mieux ne pas voyager le long de la région frontière avec l'Ouzbékistan. Il peut encore y avoir des mines (mines antipersonnel).
4. La frontière avec le Kazakhstan est ouverte. La frontière avec l'Ouzbékistan est régulièrement fermée.
5. Le risque d'incidents est plus grand dans les zones près de l'Ouzbékistan et du Tadjikistan.

Crime

Il faut mieux avoir avec vous une copie de votre passeport et de votre visa.

Il y a surtout des crimes mineurs (tels que les pickpockets). Dans les villes, il y a parfois aussi des vols violents. Ils se produisent par des bandes organisées ou par de faux agents de police.

Il vaut mieux ne pas sortir seul, surtout dans le noir. Prenez les taxis officiels. N'ouvrez pas votre porte à des personnes que vous ne connaissez pas (homme, femme ou enfant).