Service public fédéral Affaires étrangères

 

Carte & conseils aux voyageurs dans le cadre du COVID

Les informations relatives aux voyages ont valeur d’avis et ne sont pas contraignantes.

Enregistrez votre voyage via TravellersOnline.

IMPORTANT : Tous les voyages à l’étranger sont déconseillés. En fonction des réponses au questionnaire d’auto-évaluation, joint au Formulaire de Localisation du Passager, il peut être imposé de respecter une quarantaine à l’arrivée en Belgique.  Après 7 jours de quarantaine, le voyageur devra se faire tester.
Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles flambées de COVID à l’étranger peuvent avoir d’importantes répercussions sur leur voyage et qu’un rapatriement ne peut être garanti si des vols commerciaux sont annulés ou des frontières fermées

 
Départ pour l’étranger

Sur notre site web, vous trouverez une carte et un tableau, qui reprennent les mêmes données, ainsi que des informations détaillées sur chaque pays.

Voici les codes couleur possibles basés sur les informations COVID reçues de CELEVAL et du SPF Santé publique :

  • Rouge :
    - les voyages sont strictement déconseillés par les autorités belges ; ou
     - les autorités de ce pays interdisent les voyages non essentiels depuis la Belgique.
  • Orange :
    - les autorités belges invitent à une vigilance accrue ; ou
    - les voyages sont possibles, mais les autorités de ce pays imposent aux voyageurs en provenance de Belgique un test COVID et/ou une quarantaine -> couleur orange clair.
  • Vert : les voyages sont possibles. Les mesures d’hygiène et les règles de distanciation physique restent applicables.

Sélectionnez un pays ou une région au moyen d’un clic, pour découvrir les mesures applicables.

Cliquez ensuite sur le nom du pays pour prendre connaissance du conseil par destination détaillé. Consultez ces conseils aux voyageurs avant et durant votre voyage.

 
Retour en Belgique

Vous trouverez ici le formulaire de retour obligatoire (Formulaire de Localisation du Passager).

TOUS les voyageurs se rendant ou rentrant en Belgique, quel que soit le moyen de transport utilisé, doivent remplir le Formulaire de Localisation du Passager au plus tôt 48 heures avant l’arrivée en Belgique.

Il doit toujours être complété si vous vous rendez en Belgique par avion ou bateau (pas d’exceptions).

Il ne doit pas être complété si vous utilisez un autre moyen de transport (train, bus, voiture, etc.) ET

a) si vous séjournez moins de 48 heures en Belgique
OU
b) si vous revenez en Belgique après avoir séjourné moins de 48 heures à l’étranger.

Si vous recevez, suite à l’envoi du formulaire PLF, un sms avec des instructions sur une quarantaine et un test COVID, vous êtes obligé de les suivre strictement.

Cliquez sur le pays ou la région de séjour pour prendre connaissance des conditions applicables à votre retour en Belgique.

Un transit de maximum 48h dans une zone rouge est possible, quel que soit le moyen de transport utilisé. Si le point de départ du voyageur se trouvait dans une zone verte ou orange, il n’est soumis à aucune quarantaine ou test obligatoire après l’arrivée en Belgique.

Pour toute question concernant le Formulaire de Localisation du Passager ainsi que l’obligation de test COVID et/ou de quarantaine en Belgique, contactez le SPF Santé publique au numéro 0800 14 689 ou envoyez un e-mail à l’adresse info.coronavirus@health.fgov.be.

Sélectionnez ci-dessous un pays et/ou une région, ou cliquez ici pour consulter l’aperçu en format tableau.

Attention: La carte montre la couleur qui s'applique aux voyages dans un pays en fonction du conseil aux voyageurs. Ce n'est que lorsque vous cliquez sur une zone que vous verrez les conditions qui s'appliquent au retour en Belgique.

Clause de non-responsabilité 
Cette carte est purement indicative : elle offre aux utilisateurs un aperçu visuel des informations qui ont été jusqu’à présent uniquement publiées sous la forme d’un tableau. La carte n’engage en aucune manière le SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement. De manière à restreindre sa taille, la qualité de l’image a été réduite. Ce choix peut avoir des répercussions sur la position de certaines frontières ou l’affichage de dénominations et de signes. Les frontières, dénominations et signes figurant sur cette carte n’impliquent en aucune manière leur acceptation ou reconnaissance formelle par le Royaume de Belgique. 

 
Le call center des Affaires étrangères est joignable au +32 (0)2 501 4000 les jours ouvrables de 9 à 17h (heure belge).  Le call center est fermé pendant le weekend et les jours de fête et de pont.


Informez-vous :

Actualités

  • Rencontres bilatérales

    Ce mercredi 25 novembre, la Vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, a accueilli au Palais d’Egmont le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de l’Éthiopie, H.E. Demeke Mekonnen Hassen à l’occasion de sa venue en Europe.

  • Communiqué de presse

    Le 25 novembre marque la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et le début de la campagne « 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre ».

  • Communiqué de presse

    La Belgique se réjouit de soutenir le développement des applications nucléaires civiles via l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), dans des secteurs comme la santé et l’agriculture.

  • Communiqué de presse

    Le 20 novembre, le monde célèbre la Journée internationale des droits de l'enfant. La Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant et ses protocoles demandent aux pays dans le monde entier de modifier leurs politiques et d’aligner leur législation sur les droits de l'enfant, d’investir dans des domaines spécifiques tels que l'éducation, de prendre des mesures contre la vente d'enfants, la prostitution des enfants, la pornographie et le travail des enfants, et de protéger les enfants dans les conflits armés.

  • Communiqué de presse

    Ce mardi 17 novembre, le Conseil Affaires générales de l’Union européenne (UE) réunira en vidéoconférence les Ministres en charge des Affaires européennes. En raison de l’empêchement de la Ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès, la Belgique sera représentée par le Ministre David Clarinval.

  • Communiqué de presse

    La Belgique exprime son inquiétude face à l'escalade du conflit dans le nord de l'Éthiopie et à la crise humanitaire imminente. La Belgique appelle à un cessez-le-feu immédiat de la part de toutes les parties concernées. La Ministre de la Coopération au développement Meryame Kitir a déclaré : "Les acteurs humanitaires doivent bénéficier d'un accès humanitaire rapide, indépendant, sans entrave et inconditionnel à la région du Tigré afin de fournir l'aide indispensable, en toute sécurité, à la population dans le besoin".

  • Communiqué de presse

    La Belgique condamne la récente démolition de quatre logements dans les Territoires palestiniens occupés (à al-Rakeez, au sud d'Hébron) par les autorités israéliennes. Cette infrastructure essentielle a été construite avec des fonds belges, dans le cadre de l'aide humanitaire mise en œuvre par le West Bank Protection Consortium. Notre pays demande à Israël une compensation ou une restitution pour ces démolitions.

  • Communiqué de presse

    Suzanna Moorehead, présidente du CAD, le Comité d’aide au Développement de l’OCDE, a présenté les résultats de l’examen par les pairs (peer review) de la Coopération belge au développement. La peer review est, au niveau international, l’un des principaux systèmes d’évaluation de la Coopération au développement et examine la façon dont les membres de l’OCDE-CAD respectent leurs engagements internationaux et les encourage à intégrer les meilleures pratiques des autres membres dans leur propre mode de fonctionnement. Le rapport indique que la Coopération belge au développement a enregistré des progrès importants dans un certain nombre de domaines. La ministre de la Coopération au développement, Meryame Kitir, s’en réjouit et entend intégrer au plus vite les recommandations figurant dans le rapport dans sa politique.