Communication du SPF Affaires étrangères : droits des citoyens belges dans le contexte du Brexit

 

Le 15 janvier 2019, le Parlement britannique a rejeté le projet d'accord de retrait qui avait été négocié avec l'UE. Ce rejet ne signifie pas forcément un Brexit dur, sans accord ("no-deal"). A ce stade, tous les scenarios restent possibles.

Étant donné les incertitudes actuelles autour du Brexit et l'impossibilité de savoir à ce stade quel scenario sera d’application, les informations qui se trouvent sur ce site sont susceptibles d'évoluer en fonction des événements politiques. Il ne s'agit pas non plus d'un avis juridique, que ni le SPF Affaires étrangères ni l'ambassade de Belgique à Londres ne sont en mesure de fournir.

Nous attirons votre attention sur le fait qu'en cas de "no-deal", toute décision relative aux droits des Belges de voyager vers le Royaume-Uni, de s’y installer ou d'y demeurer relèvera de la seule compétence des autorités britanniques.