Djibouti

Kaart Djibouti

 

Dernière mise à jour

 

Coronavirus COVID-19

Consultez également la page d'accueil de ce site web pour un aperçu des codes couleurs. 

Les déplacements non-essentiels en dehors de l'Union européenne, du Royaume-Uni, de la Suisse, du Liechtenstein, de l'Islande et de la Norvège restent interdits jusqu’à nouvel ordre conformément à l'article 18, §1 de l'Arrêté ministériel du 30 juin 2020. Toute personne de retour d’un voyage dans une de ces zones doit se mettre en quarantaine en Belgique et se soumettre à un test. Plus d'informations sur www.info-coronavirus.be.

A partir du 1er août 2020, TOUS les voyageurs revenant en Belgique sont tenus de remplir le « Passenger Locator Form ». De plus amples informations peuvent être consultées sur www.info-coronavirus.be.

Les voyageurs doivent être conscients du fait que de nouvelles flambées de Covid à l'étranger peuvent fortement affecter leur voyage et que le rapatriement ne peut être garanti si les vols commerciaux sont supprimés ou si les frontières sont fermées.

Si vous vous trouvez actuellement ou si vous effectuez un voyage essentiel dans une zone à laquelle l’Arrêté ministériel ci-dessus s'applique, il est recommandé de lire les conseils ci-dessous concernant l'ensemble des questions de sécurité dans cette zone.

 

Le 17 juillet 2020 les frontières terrestres, aériennes et maritimes de Djibouti  ont été rouvertes.

Tous les passagers arrivant à Djibouti (à l’exception des voyageurs en transit et des membres d’équipage) et âgés de plus de 11 ans doivent se soumettre au test de dépistage salivaire de la COVID-19 au moment de leur arrivée au niveau des points d’entrée aérien (aéroport international de Djibouti), terrestre (Gare Centrale de Nagad ou postes frontières terrestres de Loyada, Galilé, Galafi et Balho) ou maritime (ports de Tadjourah et d’Obock. Les passagers devront s’abstenir d’ingérer des aliments solides dans la demi-heure qui précède le moment du prélèvement.

Le test pour les passagers arrivant sera réalisé sur place et les résultats leur seront délivrés dans un délai d’une heure après le prélèvement. Dans l’attente des résultats, aucun passager ne sera autorisé à pénétrer sur le territoire djiboutien.

Les passagers testés positifs seront pris en charge par les services de santé:

  • Tout Djiboutien ou étranger résidant à Djibouti sera prise en charge au sein d’une structure hospitalière, ou en isolement à domicile si leur condition le permet.
  • Tous les étrangers non résidant à Djibouti seront prise en charge au sein d’une structure hospitalière, ou en isolement, à leur frais, au sein d’un établissement hôtelier si leur condition le permet.

Les passagers au départ de Djibouti doivent se munir des résultats d’un test de dépistage de la COVID-19 au moment de leur départ si celui-ci est exigé par les autorités de leur pays de destination. Ces passagers peuvent bénéficier d’un  test de dépistage au centre de dépistage et de prise en charge Bouffard. Les prélèvements seront réalisés là-bas tous les jours de 08h00 à 12h00. Il s’agit d’un test PCR dont les résultats seront disponibles au bout de 4 heures. La durée de validité du test est de 72 heures. Les passagers testés négatifs se verront remettre un certificat de test de dépistage de COVID-19 négatif.

Les passagers testés positifs au départ ne pourront embarquer ou franchir la frontière terrestre ou maritime.

Au début de la crise sanitaire, Djibouti a rapidement annoncé un confinement strict. Il est en train d’être assoupli par phases. Cependant, en fonction de l'évolution de l'épidémie, les mesures peuvent être assouplies plus rapidement ou une décision peut être prise de les resserrer temporairement. Les rassemblements publics de plus de 10 personnes sont interdits. Le masque est obligatoire dans les espaces publics et privés où la distance sociale n'est pas possible.

Le secteur de la construction a pu redémarrer le 10/05. Les transports publics sont redevenus opérationnels le 17/05, tout comme les entreprises de services, les administrations et certaines années d'enseignement supérieur. Les lieux de culte ont rouvert le 23/05. Le 14/06 les cafés et restaurants ont suivi, le 30/06 loisirs et hôtels, le 01/09 bars, théâtres et cinémas.

Les rassemblements publics de plus de 10 personnes sont interdits. Le port du masque est obligatoire dans les espaces publics ou privés où la distanciation sociale n’est pas possible.

Les compatriotes qui sont déjà à Djibouti sont invités à suivre de très près les instructions des autorités locales et à respecter les règles d'hygiène et autres précautions. Nous vous conseillons de rester où vous êtes et de limiter vos déplacements. Assurez-vous de disposer d’un logement et essayez de trouver de l'aide par le biais de contacts avec la Belgique, y compris avec votre banque ou bureau de change (Western Union), votre médecin (médicaments), votre famille et vos amis. Dans ces circonstances inédites, les possibilités d'action des ambassades belges sont limitées.

Les infrastructures hospitalières à Djibouti sont rudimentaires et sont mises sous pression en cas de déclenchement de l’épidémie et de confrontation à des procédures de quarantaine.

Le SPF Santé publique en Belgique a mis en ligne un site dédié au Coronavirus, accessible ici: https://www.info-coronavirus.be/fr/

 

Afin de mieux organiser l’assistance consulaire, nous vous conseillons d’enregistrer votre voyage via https://travellersonline.diplomatie.be

 
Travellers Online

 

Description

Algemene veiligheid

En général

Djibouti est en général une ville sûre. La prudence normale est requise lors des visites au centre-ville de Djibouti (Place du 27 Juin, Rue d’Ethiopie, gare d’autobus centrale,…). Comme dans plusieurs villes de la région, il existe un risque d'attaques terroristes.

Il est recommandé de bien préparer une éventuelle visite à l'intérieur du pays.

Régions déconseillées

Tous les voyages vers les régions frontalières de Djibouti avec l’Erythrée et avec le Somaliland (région qui a proclamé son indépendance en 1991) sont fortement déconseillés. Il s’agit de la zone + /- 10 km autour des frontières. Ces zones sont militarisées et potentiellement dangereuses.

Pour voyager dans la région frontalière avec l’Ethiopie, la plus grande prudence est de mise.

En raison également de la piraterie maritime, il convient d’éviter la navigation trop loin des côtes dans le Golfe d’Aden et plus généralement, au large de la Corne de l’Afrique.

Criminalité

Djibouti est un pays généralement sûr en ce qui concerne la criminalité. La petite criminalité est cependant bien présente. La vigilance s'impose donc à l'encontre des voleurs à la tire et des pickpockets surtout dans la ville de Djibouti. Il est également déconseillé de fréquenter les régions ou plages reculées surtout quand on est seul.

Wij werken momenteel aan de vernieuwing van onze website. Om een beter idee te krijgen van wie onze website raadpleegt en naar welke informatie hij of zij op zoek is, willen wij u vragen deze korte vragenlijst in te vullen. Dit zal maar enkele minuten van uw tijd vragen. Alvast bedankt voor uw medewerking.

 

De vragenlijst vindt u hier: https://qlite.az1.qualtrics.com/jfe/form/SV_4VdkGChG6BNcVXD

Indien nodig kunt u rechtsboven de taal van de vragenlijst aanpassen.